23
Avr
12

10 jours sur Twitter





Cela fait une dizaine de jours que j’utilise Twitter comme extension de ce blog. J’avoue avoir été assez séduit par le concept. C’est très pratique Twitter car on peut écrire tout et n’importe quoi sans que cela soit très structuré vu qu’on a que 140 caractères pour le faire.

Quand on commence, à moins d’être très connu, forcément, on traverse le désert de la twittosphère. Pour sortir de l’anonymat, j’ai trouvé deux astuces qui fonctionnent pas trop mal. La première, c’est d’utiliser les hashtags à profusion, cela permet de donner de la visibilité à vos tweets. Ensuite, il faut interpeller des personnalités, des gens qui sont assez suivis. Et là, il y a quelques bons clients, qui sont assez prompts à répondre : Pierre Salviac, Audrey Pulvar, Franck Dubosc ou encore Philippe Bilger.

En 10 jours, j’ai quand même posté environ 600 tweets. Côté followers, je n’en ai qu’une petite trentaine pour le moment. C’est un score honorable si je compare la vitesse à laquelle je récupère des abonnés sur le blog qui est beaucoup moins rapide.

Après, le problème de twitter, c’est le côté addictif. On se retrouve très vite à avoir le doigt sur l’iphone en permanence pour surveiller si quelqu’un de nouveau vous suit ou si quelqu’un a retweeté vos tweets. C’est assez grisant. Bon il n’y a pas de secret, les tweets les plus retweetés sont les plus drôles. Par exemple, 14 retweets pour celui là : « #FHollande vous remercie de ne pas bourrer les urnes avec son bulletin dimanche, il n’a pas envie de devoir recommencer son régime à zéro… » ou 6 pour celui-ci : « #FHollande, il faut mieux l’avoir au #PS, qu’à l’#Elysée, les dégâts y sont moins gênants… ».

Ce qui est bien sur Twitter par rapport au blog, c’est que c’est plus facile de dégainer. Sur le blog, difficile de faire un article qui tienne sur une ligne, c’est un peu léger. Sur Twitter, même quand vous ne savez pas quoi raconter, vous pouvez rebondir sur ce que dit quelqu’un ou le retweeter. Bref, il y a toujours quelque chose à faire. C’est le pouvoir de la conversation.





Un commentaire pour “10 jours sur Twitter”
  1. Medorius dit :

    Je suis donc très réservé sur Twitter. Il y a souvent mieux à faire!



L'autre monde | Thème liquide par Olivier