23
Déc
05

2006 : L’année Sarkozy





2006 sera assurément l’année de Nicolas Sarkozy. Cela sera l’année de la confirmation avant celle de la consécration en 2007. Ce mal aimé de la politique, celui qui avait suivi Edouard Balladur en 1995 au détriment de Jacques Chirac, se retrouve à un tournant de sa carrière politique. Après une année 2005 qui l’a mis à rude épreuve, le bilan est plutôt positif pour Sarkozy. Il a traversé la crise des banlieues sans trop de casse pour lui. Il tient l’UMP et ses adhérents. Ceci lui assurera très probablement en 2006 l’investiture du parti pour l’élection présidentielle. Bref la pieuvre Sarkozy s’est étendue sur l’échiquier politique français, il contrôle ce qu’il faut contrôler et maintenant, il attend son heure qui ne saurait tarder. A moins que Jacques ne nous ressorte de derrière les fagots un dossier dont il a le secret qui mette K.O. le pauvre Nico! On saura cela en 2006!





7 commentaires pour “2006 : L’année Sarkozy”
  1. Hasting dit :

    Et l’année 2005 était-elle l’année Sarkozy ou l’année Villepin ? Les 2, mon général ! Et 2007 ? Va savoir…

  2. Diane dit :

    Le chemin est encore loin jusqu’à la « consécration » et Sarko, on vient de le voir il y a quelques jours, est capable de déraper et de perdre son sang froid… Rien n’est gagné pour lui !

  3. wil dit :

    Ne pas confondre bilan médiatique et bilan politique.

  4. Olivier dit :

    Le bilan médiatique est souvent une conséquence du bilan politique. Les médias n’ont pas ménagé Sarkozy. C’est un bon client pour eux, il leur permet d’exister et d’avoir quelque chose à raconter. Il est parfois maladroit mais les médias ne lui facilitent pas la tâche (cf la manipulation dans l’affaire de la « racaille »).

  5. David-André Darmon dit :

    Bonjour,

    Vous m’avez ajouté en trackback sur un sujet de mon blog. J’aimerais savoir si on pouvez se mettre en liens dans nos listes.

    En ce qui concerne notre président, je crois profondément en ses chances pour 2007 et lui souhaite d’avoir l’investiture pour porter haut nos idées.

    Amicalement

    David-André Darmon

  6. wil dit :

    -> »Les médias n’ont pas ménagé Sarkozy »
    Quels médias??
    TF1 dont le patron est le parrain du fils de Sarkozy?Ou Claire Chazal a qui il a remit les insignes de chevalier de la legion d’honneur en 2004,il était d’ailleurs une des personnalités invitées à son mariage avev X.couture 4 ans plus tôt…
    Faut-il parler de la presse ecrite,de Dassault et Lagardére qui en detiennent plus de 60% et qui sont des proches de Sarkozy ?(voir la censure de Noah dans Match par exemple)

    Non,sur le bilan médiatique il ne peut mieux faire et c’est grâce à ses amis que l’on n’oublie totalement le réel bilan catastrophiques de ces presques 4 années au pouvoir.

  7. Olivier dit :

    Je ne suis pas d’accord. Sans parler du fond, chacun l’appréciera suivant ses convictions politiques, c’est un peu comme les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas trop…
    Donc si on parle de la forme, Sarkozy a été piègé par les médias dans l’histoire du mot « racaille ». Il a été interviewé sur un ton odieux par Laurence Ferrari. Son mode de communication est souvent stygmatisé par les médias.
    Quand à ses amis dans les médias, tous les hommes politiques en ont, il n’y a que les mauvais qui n’en ont pas, n’est ce pas?



L'autre monde | Thème liquide par Olivier