1
Avr
06

2007, ça tient vraiment à rien…





C’est Dominique de Villepin qui va voir Nicolas Sarkozy.

Il lui demande : « Eh Nico, je suis trop dans la merde avec le CPE, y a les syndicats et les jeunes qui veulent ma peau, comment je peux faire? ».

Et Nico de lui répondre : « T’inquiète pas Dominique, je les ai à l’oeil, le premier qui dépasse la ligne jaune, je sors le karcher. »

Dominique : « Ah oui, j’ai vu ça dans les manifs, ils ont du super matos tes robocops. »

Nico : « Oui je les ai gâté les petits, après tout le mois de Novembre où ils se sont fait caillasser, la moindre des choses était de leur payer un tuyau pour rafraîchir les idées de ces manants sinon en 2007, ils risquaient de voter Besancenot. »

Dominique : « Mais non t’inquiète pas, en 2007, ils voteront pour moi. »

Nico : « Quoi? Tu vas être candidat. Bah et moi? »

Dominique : « Bah toi, tu voteras pour moi, et puis si je suis élu, tu garderas ton poste et tu pourras continuer à karcheriser les manants. »

Nico : « Oh non déconne pas, j’en ai marre moi, cela m’amuse plus, je faisais cela pour épater le vieux mais maintenant qu’il est sénile, je veux sa place. »

Dominique : « Et non, il faudra attendre ton tour, le vieux n’est pas complètement sénile et il t’a rayé de son héritage, fallait pas expulser sa copine de la rue Saint Honoré. »

Nico : « Attends, ne me dis pas que tu parles de la grande lulu, c’était un travelo brésilien sans papiers. »

Dominique : « Mais non, lui, c’était son pote, le président Brésilien, il avait pas besoin de papiers, il était en visite d’Etat. »

Nico : « Ah ouf tu m’as fait peur, mais alors qui ai je donc expulsé. »

Dominique : « Euh je peux pas trop t’en parler, c’est secret défense. »

Nico : « Oh attends, sois cool, depuis le temps qu’on se connaît. »

Dominique : « Justement, je crois que tu vas mal le prendre. »

Nico : « Bah vas y, je suis blindé, j’ai mes robocops pour me protéger. »

Dominique : « Bah c’est ta copine, l’autre, comment elle s’appelle déjà? Ah oui, Cécilia! Bah fallait pas la jeter. Elle est partie pendant trois mois à New York et le vieux, il nous a fait une dépression. »

Nico : « Attends, je comprends pas, c’est quoi le problème? »

Dominique : « Bah si, réfléchis, lui, il t’avait nommé pour pouvoir voir Cécilia tous les mercredi après le conseil des ministres. Alors imagine, quand il a vu que tu avais jeté Cécilia, il n’a pas supporté. »

Nico : « Ah la s…, je me disais bien qu’elle aimait les vieux, j’ai pas réussi à remplacer complètement Jacques Martin. »

Dominique : « Et oui, il n’y a qu’un Jacques qui puisse en remplacer un autre. Moralité, pour 2007, si tu veux être ministre, tu as intérêt à garder Cécilia ce coup-ci parce que pour 2012, mon héritage est ouvert. »

Voilà, je ne savais pas trop quoi raconter ce soir, alors j’ai inventé cette petit histoire, j’espère qu’elle vous aura fait sourire.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier