22
Août
13

A l’Elysée





Hier soir, j’ai regardé un peu par hasard le documentaire « A l’Elysée » de Patrick Rotman sur Canal +. On y découvre l’entourage de François d’Hollande à l’ouvrage à l’Elysée mais aussi la manière dont il dirige ses troupes.

Le reportage est pas mal fait mais il oscille trop entre les dessous techniques et le fonctionnement politique. On ne voit pas trop le rapport entre la crèche et la réunion des conseillers…

Par moment, quand François d’Hollande discute, j’avais l’impression de regarder Groland, l’émission satirique tellement cela semblait caricatural. Ce type n’est vraiment pas taillé pour la fonction. Et son entourage est à son image, à commencer par Pierre-René Lemas. On ne comprend pas bien comment ce demi mou, passé par Paris Habitat qu’il a laissé dans un triste état, a pu arriver à un tel poste.

On s’amuse aussi de voir comment les socialistes jouissent du pouvoir. Ah ces socialistes, si humains et faibles, quand leurs belles paroles finissent dans les oubliettes dans la République. On le sent bien fier le Jean-Marc Ayrault quand il s’assoit à la table du Président pour un déjeuner en tête à tête. Et que dire d’Aquilino Morelle qui se croit dans un hôtel et appelle le room service pour que le cerbère lui amène des rafraichissements.

Ce qui m’a frappé tout au long de ce reportage, c’est le calme et le manque d’énergie qui se dégage de tout cela. On sent des personnes complètement absentes, qui parlent à deux à l’heure pendant que les autres regardent le plafond ou leur téléphone portable. Et au milieu, on a François d’Hollande qui se prend pour le grand professeur de la République et donne des conseils à tout le monde sur la forme mais sur le fond, c’est toujours aussi vide.

Avec ce reportage, on comprend mieux pourquoi la France est complètement en déroute depuis un an. Entre les visites à la crèche et au service courrier pour faire deux blagues pourries sur ces français qui osent lui écrire, on comprend vite que François d’Hollande n’est là que pour profiter du pouvoir et que le bien être des français, il fera semblant de commencer à s’en soucier quelques semaines avant les prochaines élections…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier