22
Jan
07

Adieu l’Abbé





L’Abbé Pierre

L’Abbé Pierre est mort ce matin à l’hôpital à l’âge de 94 ans. Sa disparition a déclenché une grande émotion. Elle me renforce dans mon idée qu’il est grand temps de faire quelque chose pour le logement en France. Il faut que l’Etat arrête de dépenser des fortunes pour faire des HLMs dans tous les coins de France ou loger des gens à l’hôtel en engraissant des marchands de sommeil. Il faut que l’Etat construise des logements humains dans des endroits où cela ne coûte pas trop cher pour repeupler nos provinces désertées. Il faut que l’Etat arrête de s’entêter à vouloir construire dans des endroits où il n’y a plus de place ou racheter à prix d’or des immeubles participant ainsi à la spéculation immobilière. Le rôle de l’Etat est de donner un toît à tout le monde et ce n’est pas en donnant un toît à quelques uns que l’on soulagera tout le monde. Bertrand Delanoë a largement échoué dans ce domaine. J’ai plus confiance dans la capacité de Jean-Louis Borloo à faire bouger la France. Quoiqu’il en soit, je souhaitais ici rendre hommage à l’Abbé Pierre pour l’ensemble de son oeuvre.





Un commentaire pour “Adieu l’Abbé”
  1. L’abbé Pierre n’est plus depuis ce matin. C’est donc plein de tristesse que je souhaite apporter mon témoignage aujourd’hui. Je suis né en 1981 et pourtant, je connais son appel de 1954 sur les ondes de la radiodiffusion française : « Cette nuit, une femme est morte de froid dans une rue de Paris… ». Je retiens de lui une formidable capacité à s’indigner, à vouloir plus pour ceux qui ont moins. Egalement, je trouve important son refus de l’aumône pure et simple car il a souhaité que les plus démunis s’en sortent par leur travail et par leur mérite au sein des communautés Emmaüs. Catholique pratiquant, j’ai également toujours apprécié ses mises en questions des dogmes pour que notre religion soit toujours plus en prise avec les réalités actuelles. Nous perdons un grand homme et nous devons tous nous sentir, quelque part, dépositaires de sa pensée.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier