10
Oct
16

Ambition Intime





J’ai suivi avec intérêt le premier numéro d’Ambition Intime sur M6. Le format de l’émission est assez intéressant : un politique qui se livre sur sa personnalité et sa vie privée dans un cadre intime avec une animatrice peu habituée aux interviews politiques.

Sarkozy était le premier à se plier à l’exercice. Son intervention m’a semblé un peu formatée et convenue. Il s’est assez peu livré. L’échange avec Karine Lemarchand était plus dans la séduction que dans la confession.

Arnaud Montebourgeois était égal à lui même, tel un baron distillant ses bonnes paroles. Pas grand chose de positif à en retirer.

Bruno Lemaire m’a plutôt séduit. J’ai trouvé qu’il détonnait par rapport à Sarkozy et Montebourgeois qui sont des purs produits du système politique. Lemaire m’a semblé avoir plus de recul par rapport au monde politique traditionnel. Il semble plus vrai, avec des valeurs plus ancrées.

Enfin, j’ai été stupéfait par l’interview de Marine Le Pen et je ne doute pas qu’elle va faire couler beaucoup d’encre, notamment chez les bobos bien pensant. Cela m’a fait penser à une émission il y une quinzaine d’années un peu similaire animée par Charles Biétry sur Canal+. Il avait servi la soupe à Bruno Mégret du MNR dans des conditions semblables ce qui n’avait pas manqué de déclencher un tollé. Le contexte n’est pas le même mais bon, les idées restent. Si Marine Le Pen a su fendre l’armure et se montrer plutôt humaine, ses idées n’en restent pas moins assez extrêmes. En fait, son problème est le poids de son héritage idéologique. Bien qu’elle ait rompu avec son père, on ne sait pas trop ce qu’elle ferait si elle était au pouvoir…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier