23
Avr
12

Analyse des résultats du 1er tour





Après le vote, c’est maintenant le temps de l’analyse. On va regarder les chiffres de plus près!

Alors pour François Hollande, il gagne 3 points environ par rapport à Ségolène en 2007 ce qui représente environ 700.000 voix. Sur ces 700.000 voix, 200.000 environ ont été piquées aux écolos et probablement de 1.500.000 à 2.000.000 à Bayrou. En fait, je pense qu’une partie de l’électorat socialiste de Royal au premier tour est passé chez Mélenchon lors de ce premier tour, probablement un bon million et demi de voix si ce n’est pas plus. Donc ce qu’Hollande a perdu au profit de Mélenchon, il l’a récupéré chez Bayrou et les verts.

En gros, le score de Mélenchon est assez clair. Par rapport à Buffet en 2007, il a 300.000 voix de Lutte Ouvrière, 1.000.000 de voix chez le NPA et environ 2.000.000 de voix chez le PS et autres petits candidats.

Joly perd des voix par rapport au cumul Voynet – Bové de 2007 (environ 200.000 voix).

Le score de Marine Le Pen gagne 2.600.000 voix par rapport à celui de son père en 2007. Elle a récupéré 200.000 voix chez les souverainistes (NDA fait 200.000 voix de moins que De Villiers en 2007) et le reste chez Sarkozy soit 2.400.000 voix.

Bayrou perd 3.600.000 voix, c’est clairement la grosse gamelle de cette élection. On peut penser que le transfert a été à peu près équivalent entre Hollande et Sarkozy avec peut être un peu plus de voix vers Hollande.

Donc Sarkozy a perdu 2.400.000 voix au profit de Le Pen mais en a récupéré environ un million chez Bayrou. Ceci explique le delta de 1.700.000 voix par rapport au premier tour de 2007.

Maintenant, si on fait des projections sur le deuxième tour, la clé, c’est vraiment le transfert de voix du FN vers Sarkozy. Si ce transfert est bon, la victoire est quasi assurée pour Sarkozy. Si le transfert est moyen voire médiocre, la défaite sera au rendez-vous.

Au deuxième tour, il faudra réunir environ 18 millions de voix pour l’emporter. Aujourd’hui, si on prend un report à 90% environ des voix d’extrême gauche sur Hollande, il arrive à un peu plus de 15 millions. Avec 50% des voix de Bayrou, il arrive à 16,5 millions. A droite, avec 50% des voix de Bayrou et 80-85% des voix de Le Pen et NDA, Sarkzoy arriverait à peu près au même niveau soit 16,5 millions.

Je vois trois conclusions à retirer de ce premier tour :

  • L’élection présidentielle est une élection très incarnée, c’est clair et définitif. Un candidat fort ramasse énormément d’électeurs, bien au delà des lignes politiques établies. Le pen et dans une moindre mesure Mélenchon en sont les exemples frappants.
  • Le vote sanction a été assez fort, contre la droite comme la gauche mais on a malgré tout des niveaux assez élevés pour le PS et l’UMP dès le premier tour, signe que les deux blocs sont parvenus à mobiliser dès le premier tour.
  • Le centre n’existe plus vraiment. Il reste autour de 10% car Bayrou incarne un certain poids mais si Bayrou était moins médiatique, le centre serait autour de 3-4%.

Donc pour moi, l’élection est loin d’être jouée. J’espère qu’on va enfin débattre sur le fond plus que sur la forme. Je déplore qu’Hollande ait refusé de débattre 3 fois, il avait tout à y gagner…





Un commentaire pour “Analyse des résultats du 1er tour”
  1. Medorius dit :

    Tu ne parles pas de l’abstention.
    Sinon, ton analyse me paraît pertinente.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier