19
Sep
05

Angie n’est pas encore chancelière!





Merkel

Alors que la victoire lui était promise depuis des semaines, finalement, les urnes ont rendu leur verdict et celui ci n’est pas si favorable que cela à Angela Merkel. En effet, la CDU-CSU a réuni 35,2% des suffrages alors que le SPD de Gerhard Schröder a eu 34,3% soit moins d’un petit pourcent de différence. Les libéraux du FDP ont récolté 9,8%, la gauche radicale 8,7% et les verts 8,1%.

Donc il va falloir maintenant observer les grandes manoeuvres de tractations politiques pour réunir une majorité à droite ou à gauche! Le plus grand problème à cela est que le programme des deux grands partis sera dilué faute d’une majorité claire. Du coup, l’Allemagne qui est comme la France face à une nécessaire politique de réformes en profondeur risque d’avoir bien du mal à le faire. Point intéressant de cette campagne, c’est probablement la première fois qu’une élection dans un autre pays de l’Union Européenne a pris autant de place dans nos médias depuis des semaines, signe que l’Europe se met en place dans l’inconscient collectif!





5 commentaires pour “Angie n’est pas encore chancelière!”
  1. koz dit :

    Une chose m’a surpris voire un peu « choqué » : que Schröder affirme sa volonté de rester chancelier. C’est, d’une part, contraire à la tradition du pays, d’après ce que j’ai lu. Je trouve surtout étonnant qu’il ne considère aucunement ce vote comme un désaveu. Certes, ce n’est pas une victoire de Merkel, mais lorsque l’on est au pouvoir, être mis ainsi en minorité devrait inciter au départ.

  2. Olivier dit :

    Au risque de te contredire, cela ne me choque pas qu’il veuille rester chancelier. Quand on a atteint de niveau de responsabilité et que l’on est si proche de pouvoir y rester pendant encore quelques années, je comprends qu’il se « moque » un peu du fait de ne pas avoir la majorité absolue. Les hommes politiques vivent pour la plupart pour le pouvoir et ce qu’il procure comme satisfaction personnelle, il ne faut donc pas s’étonner qu’ils fassent tout pour le conserver quand ils y sont… C’est triste mais c’est ainsi, c’est humain non?

  3. koz dit :

    Mais c’est ce qui me choque.
    Et si les hommes politiques se contentent de réactions compréhensibles, humaines, normales, comment les « admirer », à supposer qu’on le veuille ?

    N’est décidément pas De Gaulle qui veut.

  4. koz dit :

    Je rectifie car ma dernière phrase est soit stupide soit incomplète. Jamais Schröder n’a prétendu admirer ou vouloir ressembler à De Gaulle. Pour autant, quel homme politique ne voudrait en acquérir la stature ?

    Sens du service, de l’Etat, de la responsabilité, de l’honneur…

  5. Olivier dit :

    Si les hommes politiques étaient tous De Gaulle, on en serait peut être pas là… Enfin bon c’est une autre histoire 🙂



L'autre monde | Thème liquide par Olivier