28
Mai
05

Annan au Darfour





Le secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, en visite au Darfour samedi dans un camp de réfugiés, a été accueilli par des récits de viols et de meurtres et par des civils en colère dans un camp de déplacés de cette région de l’ouest du Soudan ravagée par la guerre civile.

Le camp abrite plus de 100.000 personnes forcées de fuir leurs maisons en raison du conflit opposant depuis février 2003 les forces gouvernementales aux rebelles membres d’ethnies noires, et qui, selon les estimations, a déjà fait entre 180.000 et 300.000 morts.

Je souhaitais donner un coup de projecteur sur cette région agitée du globe où bien plus de personnes meurent qu’en Irak mais dont on ne parle presque jamais. Vous me direz qu’on ne parle pas plus ou moins d’une tragédie en fonction du nombre de victimes. Et vous avez raison, on en parle en fonction de son impact économique et la réalité est qu’au Darfour, il n’y a pas beaucoup de pétrole à pomper…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier