7
Août
06

Août à Paris





Le mois d’Août à Paris, c’est super pour un parisien. Il n’y a pas d’embouteillages, il est très facile de se garer, les rues sont vides. Même au Monoprix, je n’ai plus à faire la queue à la caisse. Bref, il n’y a plus personne et Paris m’appartient. Je me disais l’autre jour qu’il faudrait bloquer les accès à l’Ile de France fin Août pour empêcher tous les parisiens de rentrer, je rêve parfois…

Enfin bon, une fois par an, j’ai la sensation que Paris est une ville très agréable à vivre. C’est aussi pour cela que je ne pars jamais en vacances en Juillet/Août. Il ne se passe presque rien au boulot, Paris est vide, il faudrait vraiment être un mouton pour aller s’entasser sur une plage surpeuplée! Dernière bonne nouvelle, le mauvais temps est de retour, fini la canicule, cela fait du bien. Il y a eu un orage tellement fort cet après midi que mon open space a souffert d’un début d’inondation. Un abruti a alors mis un gobelet croyant que cela suffirait pour récupérer l’eau. Il s’est rendu compte au bout de 30 secondes que le gobelet débordait. Ah là là, il faut vraiment que je change de boulot parce qu’à force d’être au milieu d’ignorants, je vais finir par le devenir moi même 🙂





8 commentaires pour “Août à Paris”
  1. Draky dit :

    En effet, avec des amis, nous avons été enterré 2 vies de garçons (dont la mienne :P) et nous avons fait dans l’ordre et sans embouteillages :
    – Pigalle
    – Boulevard St Germain
    – Champs-Elysées

    Et le retour a bien roulé aussi 😀

  2. Olivier dit :

    Roulé dans quel sens? Parce que fait comme tu devais être fait, tu as pas dû te rendre compte de grand chose 😉

  3. Draky dit :

    Même pas 😛
    J’aime pas l’alcool, j’ai bu une bière et un whisky 🙂

  4. Olivier dit :

    Quelle sobriété, bravo!

  5. Draky dit :

    C’est pas de ma faute :'( j’aime vraiment pas le goût de l’alcool 😉 Trop amer !
    Sinon tu penses bien que… 😀

  6. Olivier dit :

    Il y a des alcools sucrés…

  7. Harry dit :

    Hé oui ça doit être dur une vie de parisien. Il va travailler « dans les bouchons », part en vacance « dans les bouchons », va à la plage(bourrée de monde) « dans les bouchons », revient de vacance « dans les bouchons » , retourne travailler « dans les bouchons », part en vacance faire du ski « dans les bouchons »,attend aux remontes pentes « dans les bouchons » ,va boire un vin chaud dans un restau d’altitude « dans les bouchons », redescend la piste « dans les bouchons »(et sur les fesses),revient à Paris « dans les bouchons », va travailler dans les bouchons , va manger à la cafette dans les bouchons,….., Une vrai vie de Bouchon….et après ça le plus étonnant c’est que le Parisien moyen est bien souvent mal embouché !

  8. Gilles dit :

    M’a fait bien marré, Harry 😉



L'autre monde | Thème liquide par Olivier