28
Fév
12

Aulas est un mauvais perdant





En ce moment, le PSG collectionne les fins de matches à l’italienne. C’est sûrement lié à l’arrivée du technicien transalpin. Le PSG finit toujours par égaliser dans les arrêts de jeux. Souvenez vous, combien de fois ce scénario s’est produit en coupe d’Europe au profit d’équipes italiennes? Cela est arrivé X fois au PSG et à d’autres équipes françaises.

Et bien samedi soir, c’est arrivé à Lyon qui s’est pris un but dans les 10 dernières secondes. Comme d’habitude, Jean-Michel Aulas s’en est pris à l’arbitre, le meilleur bouc émissaire possible dans cette situation. Il occulte juste que son équipe a pris 4 buts dans cette rencontre, difficile de tous les imputer à l’arbitre et qu’au classement, son équipe est à la rue, là encore, difficile d’imputer la saison moyenne de Lyon à ce pauvre arbitre.

Il me fait marrer Jean-Michel Aulas. Lorsque Lyon alignait les titres pendant des années, il n’y avait jamais aucun problème avec les arbitres et depuis qu’il ne gagne plus aussi souvent, c’est presque toujours la faute de l’arbitre. On n’a jamais entendu le début d’une remise en question interne, c’est toujours la faute des autres.

Je crois que depuis presque 20 ans, le PSG a mangé son pain noir et il était temps d’avoir une saison au top. Cette saison, le PSG sera champion et cela ne sera pas grâce à l’arbitre mais grâce aux millions du Qatar et aux quelques talents déjà présents.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier