5
Déc
09

Auto-entrepreneur : la suite!





Comme vous le savez, je lutte depuis des mois pour obtenir des renseignements précis sur le statut d’auto-entrepreneur. Je suis arrivé à un stade où je pense avoir suffisamment d’éléments pour me lancer de manière sécurisée. Une fois de plus, ce sont les services du Centre des Impôts qui m’ont fourni le plus de renseignements.

Alors tout d’abord, la vente d’espace publicitaires (adsense, tradedoubler, etc…) comme le développement de logiciels informatiques sont des activités de service et non des activités commerciales. Le plafond de CA applicable est donc de 32K€ pour 2009.

Ensuite, lorsque l’on s’inscrit via le portail, on a le droit à trois choix : activités commerciales, activités artisanales ou activités libérales mais pas activités de service. J’ai donc contacté l’URSSAF qui m’a recommandé de sélectionner activités de service et de déclarer « informaticien » dans la case « activité principale ». La personne que j’ai eu au téléphone m’a quand même fait patienter pendant de longues minutes avant de me donner une réponse claire et a reconnu que c’était très compliqué de s’y retrouver dans les différentes activités et de faire le bon choix!

J’ai donc rempli la télédéclaration de début d’activité. J’attends maintenant l’enregistrement officiel avec mes numéros d’identification.

Ensuite, les prochaines étapes sont de souscrire une assurance pour couvrir l’activité et voir comment je vais tenir ma comptabilité. Suite au prochain numéro…

Attention, toutes les informations données ici le sont à titre informatif, elles ne sauraient se substituer à un avis officiel écrit fourni par les services fiscaux. Les informations données dans cet article sont basées sur des recommandations fournies par les services fiscaux mais leur interprétation étant susceptible de varier dans le temps et d’un centre des impôts à un autre, je ne saurais être tenu responsable en cas de problème.





3 commentaires pour “Auto-entrepreneur : la suite!”
  1. Hadrien dit :

    Cette démarche devrait être plus facilitée par l’Etat, tant sur le plan des démarches administratives que de l’aide financière, surtout en période de crise.
    Bon courage, auto-entrepreneur!

  2. Gilles dit :

    Déjà ça a été mis en place y’a pas longtemps, c’est enfin une bonne idée de ce gouvernement 😛
    Ensuite, auto-entrepreneur pour vivre de ta pub Adsense ?
    Perso j’ai Adblock 😛 donc bon courage 😉

  3. Olivier dit :

    C’est clairement pas pour en vivre, soyons lucides… C’est plus pour pouvoir déclarer légalement mes revenus adsense (quelques centaines d’euros par an bloqués jusqu’à présent chez Google faute de pouvoir les déclarer) et avoir un petit complément de revenus qui restera à mon avis marginal par rapport à mon salaire mais bon on ne sait jamais… Outre Adsense, je vais faire un peu de développement php.

    C’est vrai que ce dispositif est une bonne idée. Maintenant, le plafond me semble beaucoup trop bas. Pour moi, il faudrait à minima doubler ou tripler le plafond pour que cela ait un vrai intérêt. Pourquoi pas même supprimer le plafond! Ou alors réduire la complexité des autres status d’entrepreneur car déjà vu la complexité de celui-là, je risque pas de me pencher sur les autres…

    Certains blogueurs gagnent plusieurs milliers d’euros par mois avec adsense. J’en suis très très loin et je ne pense pas y arriver un jour. Ce n’est d’ailleurs pas forcément mon but mais bon, cela donne une idée du potentiel.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier