13
Juil
10

Bilan de la coupe du monde 2010





Et voilà, la Coupe du Monde estdéjà finie. L’Espagne succède à l’Italie. C’est le temps des bilans. Tout d’abord, arrêtons nous sur l’organisation. Elle fut extraordinaire à tous points de vue. Il n’y a pas eu de problèmes de sécurité. Les stades étaient très modernes et très réussis d’un point de vue architectural. L’ambiance populaire africaine a enchanté toute la planète et tout le monde s’est finalement vite habitué au son des vuvuzelas.

Le bourdonnement de ces vuvuzelas, c’est un peu le cri de cette Afrique qui se meurt depuis des décennies. Au début, il questionne tout le monde mais au final, on finit par s’habituer. Vous remarquerez que les médias ont passé plus de temps à parler des vuvuzelas que de ceux qui soufflaient dedans. Pourtant, il y aurait eu à dire et à montrer sur l’Afrique du Sud au delà des vuvuzelas.

Donc niveau organisation, c’était parfait, signe que l’Afrique est capable d’organiser de grands événements. La prochaine étape sera probablement l’organisation de Jeux Olympiques en Afrique. Le seul problème, c’est qu’on voit mal qui pourrait les accueillir à part l’Afrique du Sud. Enfin il y a encore le temps pour se décider.

Au niveau du jeu, le premier tour a été très décevant avec peu de buts et des matches très fermés. Une fois le premier tour passé, c’est devenu un peu plus agréable. Le premier tour a largement été dominé par les équipes de la zone américaine avec des révélations comme les Etats Unis, le Paraguay, le Chili et l’Uruguay. Les équipes européennes ont été en grosses difficultés : France et Italie sont rentrées au pays dès le premier tour! Les équipes africaines ont été relativement transparentes malgré quelques éclats qui peuvent faire espérer des jours meilleurs. Et l’Asie poursuit son petit bonhomme de chemin avec la Corée du Sud et le Japon, en progrès.

Pour la seconde phase, l’équilibre du premier tour s’est inversé. Le Brésil et l’Argentine qui apparaissaient comme de sérieux prétendants ont été balayés sans gloire. L’Allemangne a séduit par son jeu simple et offensif. Mais au final, c’est l’Espagne qui l’a emporté. Je n’ai pas été spécialement emballé par le jeu espagnol. Pour moi, ils n’ont pas démontré grand chose durant cette Coupe du Monde. Ils ont eu une défense assez solide, pas mal de chance et une attaque relativement faible pour un champion du monde. Ils ont probablement les meilleures individualités mais un collectif poussif comparé à l’Allemagne.

En finale, les Pays Bas n’ont pas eu de chance. Ils ont eu les meilleures actions et auraient dû logiquement l’emporter. L’arbitre a été en dessous de tout, incapable de siffler les bonnes fautes et de sortir les cartons de la bonne couleur. La finale a été vraiment très hachée, peu agréable à regarder avec un final désolant.

Ce mondial est le mondial des erreurs d’arbitrage, comme à chaque fois me direz vous. Mais là, on en a vu un nombre astronomique. Espérons que la vidéo mettra un terme à tout cela dans 4 ans au Brésil!





2 commentaires pour “Bilan de la coupe du monde 2010”
  1. Medorius dit :

    Non! La victoire de l’Espagne m’a paru méritée, même si l’équipe n’était pas à son plus haut niveau: plus grande possession du ballon, bonne technique de passes. Effectivement, beaucoup d’occasions ont été perdues par des tirs maladroits.
    D’un autre côté, les hollandais ont été brutaux, à un degré inacceptable : le coup de pied en plein thorax méritait un carton rouge.
    la video est indispensable!

  2. Ce que je remarque, c’est qu’on a fait tout un foin autour de l’équipe de France, mais qu’il y a bien des équipes qui ont elles aussi vécu une mini crise.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier