6
Jan
15

Bonne année 2015!





2015 sera une grande année pour ce blog puisqu’il fêtera ses dix ans! En l’ouvrant, je n’imaginais pas qu’il durerait si longtemps même s’il est vrai qu’en 2014, je lui ai consacré à peu près autant de temps que François Hollande en a consacré à la France…

Pour 2015, je rêve d’un grand coup de balais qui permettrait d’en finir avec les blocages corporatistes et syndicaux, la bonne morale de gauche, les éléphants et les barons, bref toute la ménagerie aristo politico mafieuse qui gangrène la France depuis 30 ans. Dans une entreprise, quand tu ne remplis pas tes objectifs, tu prends la porte. La politique est le seul secteur où l’on peut avoir X chances même si l’échec est perpétuel!

Hier, je me rends à La Poste. Ils ont inventé un truc génial à La Poste pour en faire encore moins : la machine à affranchir. Cela prend 3 plombes pour rentrer une adresse sur l’écran tactile mais pendant ce temps, le postier peut rigoler dans la salle de pause avec ses potes. Hier, 3 machines sur 4 sont en panne. Sachant la probabilité que 3 machines sur 4 tombent en panne le même jour, on imagine aisément que le postier en charge de la maintenance n’a pas dû finir de collecter ses étrennes. Du coup, on attend 25 minutes pour affranchir 2 lettres. Et pendant ce temps, le postier au guichet se marre de la situation. Tout va bien…

Voilà l’exemple de ce que je ne veux plus tolérer en France. La Poste est un service public financé par les clients et les contribuables. On attend donc en retour un service irréprochable mais c’est bien trop rarement le cas. Je me prononce donc une fois encore pour la privatisation totale de La Poste. Idem pour Air France et la SNCF. L’Etat n’a pas vocation à être au capital d’entreprises qu’il est incapable de gérer. Il faut en outre faciliter la concurrence ce qui entraînera une baisse des tarifs. Je me fous des conséquences sur le budget du CE ou des primes de ces entreprises. La France ne peut plus être un pays à deux vitesses avec des salariés surpayés et surprotégés d’un côté et des salariés précaires et mal payés de l’autre!

Voilà la France doit changer et le changement, c’est maintenant!





3 commentaires pour “Bonne année 2015!”
  1. Medorius dit :

    J’ai lu avec intérêt l’article en deux pages du journal « Le Monde » sur le déclin du chemin de fer en France. Dans les très savantes données techniques pour expliquer ce déclin, manquait les privilèges invraisemblables des cheminots, qui plombent le budget de la SNCF.
    Un jour d’incident technique – ils ne cessent de se multiplier – comme j’interrogeais un cheminot sur les causes du retard, il me répondit; « c’est la faute à pas de chance…et au manque de personnel… » Je lui ai répondu: » travaillez 39 heures jusqu’à 65 ans, sans jour de carence, avec un calcul de la retraite identique à celui du privé. le problème sera vite réglé! »

  2. Olivier dit :

    Tout à fait. Les français ont fait la révolution en 1789 pour l’abolition des privilèges. Force est de constater que deux siècles plus tard, les privilèges existent toujours mais ce ne sont plus les mêmes qui en bénéficient. Les nouveaux barons sont les fonctionnaires!

  3. pascal dit :

    Tous mes vœux Olivier..
    je constate que les mêmes idées reçues continuent en 2015 comme elles circulaient en 2014..
    Je voulais donc commencer l’année moi aussi comme j’ai fini la précédente et te rappeler tout simplement que les employés de la poste ne s’occupent pas de l’entretien des machines, mais des boites privées qui s’en mettent plein les poches au passage…(idem à la sncf)pour les automates et même l’entretien, remplacement des voies assurés par des boites comme Eiffage, TSO etc…
    J’aimerais aussi que médorius nous fasse la liste des avantages invraisemblables des cheminots je crois que cela m’amusera beaucoup…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier