6
Déc
05

Brahim Asloum : une défaite qui appelle des victoires





Hier soir à Bercy, Brahim Asloum a été défait dans un match de boxe. Le français, Champion Olympique à Sydney, était opposé à Lorenzo Parra, actuel champion WBA des poids mouche. Le match a relativement rapidement tourné en faveur de Lorenzo Parra, Brahim Asloum allant même au tapis dès la deuxième reprise. Finalement, Brahim Asloum a réussi à tenir jusqu’à la douzième reprise pour n’être battu qu’à la faveur d’une décision aux points des juges.

Je souhaiterais revenir sur les sifflets qui ont accompagné la sortie de Brahim Asloum. Je n’ai pas compris ces sifflets ou plutôt, je les ai entendu mais je ne comprends pas leurs auteurs. Brahim Asloum a vraiment été très digne dans la défaite, il a mené un combat héroïque. Qui parmi ces spectateurs ayant siffllé aurait pu tenir pendant douze reprises après être allé au tapis à la seconde? Qui s’est préparé pendant des mois pour cette soirée? Enfin qui va devoir se remettre en question et attendre probablement plusieurs années avant d’avoir une nouvelle chance mondiale? Pas les spectateurs mais Brahim Asloum. Rien que pour tout cela, il faut respecter ce champion. J’ai souvent trouvé son attitude un peu légère à la télévision par le passé mais c’est un champion, un vrai, il l’a montré hier soir. Je me souviens d’un combat il y a une dizaine d’années où Mike Tyson rencontrait un britannique dont j’ai oublié le nom. Le type était resté une ou deux minutes sur le ring puis s’était enfuit au premier enchainement de Tyson. Là il y avait de quoi siffler car même s’il savait qu’il allait se faire démolir, il était là pour mener un combat et pas pour fuir. Hier Brahim n’a pas fuit. Il a été grand dans ce combat. Il a su se relever et tenir tout le combat, j’ai rarement vu cela.

Alors il a perdu face à plus fort que lui mais cette défaite est positive car il va probablement apprendre beaucoup. On apprend plus dans la défaite que dans la victoire et il est des défaites qui sont utiles, celle-ci en fera à n’en pas douter partie. Brahim, ton attitude a été grande dans la défaite, tu es un vrai champion, chapeau!







L'autre monde | Thème liquide par Olivier