Emploi

Rebsamen s’en va, bon débarras!


François Rebsamen, c’est l’incarnation même de la République des copains, des postes obtenus sous la pression, à l’influence, par camaraderie… L’ami de 30 ans de François d’Hollande l’avait eu très mauvaise lorsqu’il avait découvert au lendemain de l’élection qu’il ne faisait pas partie des appelés de l’an 1 de la Présidence Hollande. La moutarde lui monte alors au nez, un comble pour un dijonnais! Lui qui se voyait déjà dans sa berline sillonnant les rues de Paris allait donc devoir patienter bien sagement que le ciel s’éclaircisse. Ce n’est qu’en 2014 qu’il sera finalement appelé. Il reprend alors le portefeuille de ministre du Travail. Inutile de dire qu’il ne laissera pas une empreinte indélébile de son passage dans ce gouvernement.


Explosion des chiffres du chômage en Avril!


Le moins que l’on puisse dire, c’est que la méthode Hollande est redoutablement efficace lorsqu’il s’agit de détruire de l’emploi. Rien qu’au mois d’Avril 2013, ce sont encore plus de 40.000 emplois qui auront été détruits. On attend la réaction indignée de Jean-Philippe Désir qui va nous dire que c’est la faute de Sarkozy et Merkel. On attend également la réaction de François Bayrou qui attend l’union nationale pour tous! Si on continue sur ce rythme là, on finira en 2017 avec 2 millions de chômeurs en plus, une performance sans précédent.


La politique du chômage


En France, on vit souvent le chômage comme une fatalité. Pourtant, selon moi, c’est tout sauf une fatalité. Le chômage chronique dont souffre la société française n’est que le résultat de politiques tournées contre l’emploi. Et ces politiques ne datent pas d’hier. D’abord, il y a eu l’accroissement régulier et généralisé du nombre de fonctionnaires depuis 30 ans. A un moment donné, la fonction publique est passée pour une tellement bonne planque que toujours plus de gens voulaient y travailler alors que ces emplois ne sont pas des emplois productifs de richesse pour le pays.


Comment gagner la bataille de l’emploi?


De gauche comme de droite, ils ont tout essayé pour relancer l’emploi en France depuis 30 ans avec peu de succès. Pourtant, des solutions existent mais il faut prendre conscience que c’est notre modèle social qui est en cause. A trop vouloir créer de la sécurité, on a engendré beaucoup de précarité. Aujourd’hui, lorsqu’une entreprise veut licencier, cela lui coûte très cher. Elle doit payer de lourdes indemnités, que le licenciement soit justifié ou pas. Elle va donc y réfléchir à deux fois avant de recruter et limiter les risques au maximum.


La crise et le chômage


Hier soir, j’ai suivi l’excellente émission « Capital » qui était consacrée à l’emploi. Aujourd’hui, le constat est simple : le chômage augmente assez fortement à cause de la crise qui détruit des emplois. Pourtant, grand paradoxe français, des centaines de milliers d’emplois sont à pourvoir dans des secteurs comme l’hôtellerie, la restauration et le BTP. Alors quand est ce que la France va enfin changer son mode de fonctionnement? L’émission décrivait très bien le problème français : une mauvaise orientation au départ et un système qui enferme les gens dans une carrière bouchée et sans issue à terme. Beaucoup de jeunes se perdent dans de longues études sans aucun débouché possible faute d’avoir été bien orientés au départ.


Jackpot pour les Conti!


Les salariés de l’usine Continental de Clairoix qui avaient occupé le devant de l’actualité en mars et avril 2009 par leurs actions violentes vont bientôt toucher le jackpot. En effet, ils ont obtenu de la direction allemande du groupe un plan sans précédent : 50.000 euros nets de prime extra légale plus 0.6 mois par année d’ancienneté. Ceci s’ajoute bien sûr aux indemnités conventionnelles. En outre, le groupe leur assurerait 85% de leur salaire jusqu’à fin 2011.


Les petits boulots d’Envoyé spécial


Jeudi dernier, l’émission Envoyé Spécial nous a gratifié d’un reportage particulièrement choquant sur les petits boulots. On y voyait quatre personnes réinsérées dans la vie active suite à une longue période de chômage grâce à ce que le reportage appelait un petit boulot. Le premier faisait régulateur des flux sur les quais du RER (il empêchait les accidents avec des personnes tentant d’entrer au moment de la fermeture des portes). Le second vendait des journaux à la criée dans une gare parisienne. La troisième était pompiste. Et la quatrième gérait le stationnement des véhicules sur un parking public.


Et si on arrêtait les pronostics?


En France, on a notre championne du monde des pronostics. Elle s’appelle Christine Lagarde. Chaque mois, elle fait des pronostics sur les prévisions de croissance, parfois même sur les chiffres du nombre de chomeurs. Elle se plante presque toujours. Alors il serait peut être temps d’arrêter de faire des prévisions. Elle y gagnerait grandement en crédibilité.


L’emploi progresse


Malgré la morosité ambiante, on ne peut pas nier que la tendance est très positive depuis plusieurs trimestres sur le front des créations d’emplois. Il est loin le temps de la France des plus de 3 millions de chomeurs du début des années 2000. Pourtant, l’ambiance générale dans le pays ne me semble pas beaucoup plus positive. Il est intéressant de voir que l’économie française reste une économie créatrice d’emplois. 2008 sera une moins bonne année que 2007 en matière d’emplois créés mais le solde restera largement positif. Ce qui est plus inquiétant mais relativement logique vu l’évolution de notre société et la mondialisation, c’est que nos emplois sont créés en majorité dans le secteur tertiaire alors que le secteur industriel continue de perdre des emplois.


L’emploi des seniors


L’emploi des seniors est un sujet sensible en ce moment. Je pense que depuis 2-3 décennies, la France s’est tirée une balle dans le pied sur cette question pour de multiples raisons. Le problème, c’est qu’en laissant un grand nombre d’entreprises réaliser de gros plans de départs anticipés à la retraite, on a petit à petit créé un état d’esprit qui veut qu’après cinquante ans, le départ anticipé devient finalement le bon plan qui permet de profiter plus tôt de jours tranquilles. Ce qu’on dit moins, c’est que cela ne sert pas à grand chose de pouvoir couler des jours tranquilles lorsque l’on perçoit une retraite très largement amputée faute d’annuités suffisantes. Car boucler les fins de mois devient alors compliqué et la débrouille devient de mise lorsque la société s’est débarassée de vous. Pour résumer, en France, on part du principe que l’on commence à travailler entre 18 et 25 ans et on finit entre 50 et 55 ans environ, peu importe l’âge de la retraite puisque dans la tête des employeurs, au delà de 50 ans, vous êtes sur le déclin et donc il faut mieux se séparer de vous pour embaucher un plus jeune qui lui ira beaucoup plus vite même s’il n’a aucune expérience.


La solution aux embouteillages


J’ai réfléchi au problème des embouteillages et j’ai trouvé la solution! Elle s’appelle le télétravail! Très populaire à l’étranger, il est encore peu répandu en France mais c’est pourtant la solution à de nombreux problèmes : temps de transport à rallonge pour se rendre sur son lieu de travail en région parisienne notamment, pollution et réchauffement climatique, embouteillages, fatigue, stress et productivité. En clair, en permettant à chaque personne de travailler 20% du temps (un jour par semaine) de chez soi, on réduirait statistiquement le nombre de personnes sur les routes d’environ 20% chaque jour (il faut quand même retirer ceux dont le métier est de rouler et ceux qui ne peuvent pas travailler de chez eux comme les commerçants, les postiers ou les cheminots). En outre, cela permettrait aux gens de faire des économies (parce que faire des kilomètres revient de plus en plus cher). Bref, en tournant ce principe dans tous les sens, j’ai bien du mal à y trouver des inconvénients mis à part celui de l’isolement social.


Gastronomie clandestine


Quelques salariés du restaurant « La Grande Armée » du groupe Costes sont en grève. Certains sont présents depuis des années. Ils sont en situation irrégulière sur le territoire français. Ils ont été embauchés grâce à de faux papiers. L’établissement avait apparemment connaissance de l’authenticité douteuse de ces papiers mais cela ne les a pas empêché de les embaucher et les garder. Ces cuisiniers réclament à présent leur régularisation.


L’emploi des cadres


Les cadres vont devenir une denrée rare en France. Vieillissement de la population, départ à la retraite des personnes nées durant le baby boom (après la seconde guerre mondiale), baisse du nombre de nouveaux entrants sur le marché du travail, autant de facteurs qui font que le marché de l’emploi des cadres recommence à connaître une tension importante depuis quelques mois. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter ces statistiques intéressantes sur l’emploi des cadres. L’emploi des cadres, à l’instar de certains secteurs comme le BTP, est donc amené à aller puiser des ressources à l’étranger de manière croissante dans les années à venir pour répondre à l’offre. Le problème du chômage reste cependant entier en France mais quand on y regarde de plus près, un meilleur alignement des compétences face aux besoins permettrait probablement de résoudre une grande partie du chômage.


Comment trouver un emploi?


Trouver un emploi, ce n’est pas facile en temps de crise… Que vous soyez au chômage ou que vous souhaitiez changer de job, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour réussir avec succès le parcours du combattant du chercheur d’emploi. Internet est un formidable vecteur à utiliser pour booster votre candidature, je vous explique donc comment en tirer profit au travers des banques de CVs et des réseaux d’influence. L’époque de l’envoi de la lettre de motivation avec CV par La Poste est un peu dépassé. Désormais, tout se passe en temps réel par Internet et par email! Une fois le contact établi avec le recruteur, il vous faudra convaincre et faire la différence puis négocier votre contrat conformément à vos attentes tout en prenant en compte les contraintes du recruteur. Il vous faudra donc trouver le bon niveau de tension dans la corde, celui qui vous permet d’être satisfait et d’atteindre vos objectifs tout en ne braquant pas le recruteur ce qui ferait casser la corde et vous mettrait sur la touche.


Airbus aux limites de l’Europe


Airbus, l’avionneur européen, traverse actuellement une crise majeuré liée aux retards du programme A380. Ceci l’oblige à envisager un plan de restructuration qui pourrait aboutir à la suppression de 10.000 emplois soit près de 20% des effectifs de la firme européenne. L’adoption du plan se heurte à la répartition de son impact entre les différents pays et notamment l’Allemagne et la France, chacun essayant de défendre ses intérêts. Les enjeux sont énormes en terme d’emplois mais encore plus en terme d’image. Il est certain que si l’une ou l’autre de l’Allemagne ou de la France venait à être favorisée par rapport à l’autre dans cette passe difficile, cela serait certainement très mal vécu par l’autre.


Banque de CVs?


Aujourd’hui, je sollicite un peu votre aide. Je recherche une banque de CVs accessible gratuitement sur Internet. Il y a celle de l’APEC  qui est pas mal fournie. Il y a aussi celle de l’ANPE mais là elle est vraiment mal foutue à mon goût, on ne peut pas voir directement les CVs au format Word ou PDF, bref, c’est pas génial, beaucoup trop léger. C’est à peu près tout ce que j’ai pu trouver comme base gratuite à peu près fournie. Pour le reste, c’est très très cher lorsque l’on fait une recherche pour un simple poste.


Comment manager votre manager?


Le manager, c’est un peu l’empêcheur de tourner en rond. Il veut faire plaisir à sa hiérarchie alors il a tendance à appuyer sur votre tête pour rebondir le plus haut possible. Mais toute la difficulté pour lui réside dans le fait de ne pas vous casser le cou car sinon, il ne peut plus compter sur vous. Parfois ferme, parfois doux comme un agneau, le manager utilisera tous les stratagèmes possibles pour parvenir à ses fins. Il existe cependant plusieurs techniques pour manager les attentes de votre manager ou plus clairement pour qu’il vous lâche la grappe. Je vais les développer ici.


Le Speed Recruiting


Ce soir, j’étais à une séance de Speed Recruiting chez Nokia. Cette session était organisée par Vediorbis Search, cabinet de recrutement. Il y a un mois, j’avais soumis mon CV sur Monster à plusieurs annonces de Nokia. J’ai rapidement été contacté par Vediorbis Search avec qui j’ai passé un premier entretien d’une heure. Ce soir, c’était la deuxième étape, le Speed Recruiting, trois entretiens de 20 minutes (un avec une responsable des ressources humaines, deux avec des responsables opérationnels). Le principe est de se présenter en quelques minutes puis c’est une discussion ouverte de quelques minutes.


Great place to work


Le palmarès 2006 des entreprises où il fait bon travailler est paru. Si vous recherchez une entreprise agréable où les employés sont bien traités, faites votre choix! En fait, ce n’est pas si simple que cela car être employé par le numéro 1 du palmarès, la banque d’affaires Morgan Stanley est assez compliqué. Dans ce palmarès, deux sociétés m’intéressent particulièrement : Microsoft et Cisco. Microsoft dispose de locaux très agréables avec une grande jungle artificielle, les formations sont légions et le plan de stock options est royal. Cisco n’est pas très loin de chez moi et propose des opportunités de carrières très attractives.


Marre d’entendre parler du CPE!


En ce moment, on entend parler que du CPE, j’en ai vraiment marre! Où est passé le chikungunya? Où est passée la grippe aviaire? Où est passée la guerre en Irak? Où est passé le nucléaire Iranien? Réveillez vous, le monde évolue, demain appartient à ceux qui savent s’adapter, par à ceux qui croient imposer le changement par l’immobilisme.


Demain, défilé de jeunes incompris…


Demain, c’est la grande journée de mobilisation nationale contre le CPE. On va enfin pouvoir savoir combien de branleurs la France comptera dans les prochaines années. Cela va permettre de calculer le budget nécessaire pour l’assurance chômage mais aussi le potentiel pour l’impôt sur le revenu ce qui permettra d’extrapoler ensuite le niveau de la dette. Mine de rien, elle va nous en apprendre des choses la journée de demain… Non je plaisante, je m’emporte mais bon, cela me fait doucement rire tous ces étudiants qui commencent déjà à hurler contre un système dont ils ignorent le fonctionnement. Comment est ce qu’un jeune qui n’a jamais cherché de travail, qui n’a jamais vraiment travaillé, qui fait des études la plupart du temps financées par l’Etat peut se permettre de cracher de la sorte sur le système? C’est odieux!


CNE : l’abus condamné


J’ai trouvé l’information sur le blog de Nounours qui relaye un article du blog Woog Sari Freville, avocats au barreau de Paris. Une entreprise peu scrupuleuse qui avait eu recours au CNE pour trois semaines puis qui avait licencié l’employé a été condamnée pour licenciement abusif. En effet, l’employé avait auparavant été en période d’essai dans une autre société au même poste et avait vu son CDI converti en CNE via une autre société à la fin de sa période d’essai.


CPE : récupération politique d’une jeunesse démobilisée?


Si vous faites une petite recherche sur le site stopcpe.net dans l’annuaire whois, vous serez bien étonnés de voir que tout cela est organisé par le mouvement des jeunes socialistes : domain: STOPCPE.NET owner: Mouvement des jeunes socialistes person: R Matthieu address: 10, rue de Solférino adresse: PARIS, 75 75007 adresse: FR phone: 06 19 57 xx xx fax: email: xx@xxx.net Ce site se fait fort de décrire la mobilisation étudiante heure après heure, allant même jusqu’à mettre en ligne des vidéos d’affrontements avec les CRS. Si j’étais encore étudiant et que je voyais ce site, je pourrais me dire que c’est sympa de combattre le CPE, que c’est à la mode, qu’ils ont l’air de bien s’amuser tous ces jeunes à manifester et à hurler leur haîne du pouvoir. Seulement voilà, être étudiant, cela ne dure qu’un temps.


Le travail au noir vu par TF1


Mardi soir, j’allume ma télévision avant de m’endormir pour voir le sujet de l’émission « Le droit de savoir ». Pour une fois, l’émission ne traite pas de la violence ou de la police mais du phénomène du travail au noir. Je décide donc de regarder l’émission, le sommaire étant plutôt racoleur. L’émission commence par un reportage dans le milieu de la restauration. On suit ainsi un inspecteur de l’URSSAF dans ses tribulations quotidiennes (au passage, c’est marrant, mais j’avais déjà vu cet inspecteur dans d’autres émissions, une vraie star du petit écran). Il débarque donc un restaurant indien où le gérant se marre ne comprenant pas vraiment la gravité de la situation.


Contrôle des chômeurs : réflexions (2)


Suite au débat engagé sur différents blogs par rapport au contrôle des chômeurs, j’ai passé un peu de temps à réfléchir afin d’affiner ma propre position. Et oui, parfois, c’est bien d’écouter les avis de chacun, cela permet de se remettre en cause, de mieux préciser sa position. Alors voici les précisions que je souhaitais apporter parce que je les crois fondamentales pour la qualité du débat. D’une part, il est vrai que d’une manière générale, c’est plutôt négatif de s’en prendre à des populations situées dans une position de faiblesse. Le chômage est un état difficile à vivre, qu’on ne choisit pas. Certaines personnes profitent de cet état mais elles sont très minoritaires.


Contrôle des chômeurs : enfin!


Comme vous le savez peut être, un décret permettant aux agents chargés du contrôle des chômeurs de contrôler les revenus des chômeurs par le croisement des fichiers du fisc vient d’être publié au Journal Officiel. Evidemment, on a assisté à une levée de bouclier des syndicats qui dénoncent la stigmatisation des chômeurs. Personnellement, en tant que contribuable, je m’étonne plutôt qu’un tel dispositif n’ait pas été mis en place plutôt. Quand on voit l’état de l’assurance chômage, on peut s’interroger de manière légitime sur le fait que l’argent donné aux chômeurs ne soit pas contrôlé. N’ayant pas l’habitude de jeter l’argent par les fenêtres, je contrôle en général les dépenses que je fais. J’ai donc du mal à comprendre que l’Etat qui est responsable de l’utilisation de l’argent des contribuables n’ait pas mis en place plus tôt un tel dispositif, le croisement des fichiers informatiques étant le B-A BA du contrôle.


EDF dégraisse


EDF vient tout juste d’annoncer la suppression d’environ 6.000 emplois d’ici à fin 2007. Il n’y aura aucun licenciement sec. Certains départs à la retraite ne seront pas remplacés. Ceci intervient dans le cadre d’une politique d’économie visant à dégager des fonds pour augmenter la capacité d’investissement. EDF prévoit en effet d’investir plus de 40 milliards d’euros sur 5 ans pour augmenter sa capacité de production.


En France, le chômage est t’il un frein à l’emploi?


Hier soir, j’ai vu l’émission Capital sur M6. Les sujets du jour étaient l’emploi et le chômage. Il y avait au début un premier reportage particulièrement choquant sur les abus. On y voyait un jeune homme qui profitait de sa période de chômage pour faire le tour du monde. Ensuite, on voyait comment certains escrocs utilisaient des faux chômeurs pour toucher de vraies allocations. Bien entendu, ces phénomènes sont très marginaux (0,5% de personnes rayées des listes en 2004 apparemment).


HP licencie, plus de 1.000 postes impactés en France


La nouvelle est tombée hier, HP groupe informatique mondialement connu et reconnu va licencier plusieurs milliers de personnes dans le monde. La France sera particulièrement impactée avec plus de 1.000 suppressions de postes. Cette nouvelle est d’autant plus surprenante que HP vient de réaliser des bénéfices records en H1. Elle semble se justifier par une anticipation d’une nouvelle crise dans le secteur informatique. Je suis un peu dubitatif.


30.000 contrats nouvelle embauche en Août!


Dominique De Villepin vient d’annoncer que 30.000 contrats nouvelle embauche avaient été conclus au mois d’Août. Il faut prendre ce chiffre avec des pincettes. En effet, un certain nombre de CDD auraient été conclus en lieu et place de ce contrat si celui ci n’avait pas existé. Ceci dit, il faut également se réjouir de ce nombre qui est relativement important pour la période estivale où les entreprises tournent souvent au ralenti. J’attends de voir les mois suivants pour triompher, j’avais en effet été l’un des seuls à me réjouir de cette avancée pour l’emploi.


Contrat nouvelle embauche : vraie solution ou mauvais coup?


C’est demain, le jeudi 4 Août 2005, que rentrera en vigueur le contrat nouvelle embauche (CNE), mesure phare du plan de Dominique De Villepin pour la réduction du chômage. Ce contrat, à mi chemin entre le CDD et le CDI, permettra aux entreprises de moins de 20 salariés d’embaucher une personne tout en ayant la possibilité de le licencier pendant deux ans sans aucune justification. Le préavis en cas de licenciement durant la période des deux premières années ira de deux à quatre semaines suivant le moment auquel il intervient. Une indemnité de précarité sera également versée en cas de licenciement. Un reclassement personnalisé devra également être offert (là j’avoue que je ne sais pas trop à quoi cela correspond). Voilà en gros en quoi consiste cette mesure phare.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier