Grève

Ça sent le Sapin…

On ne va pas se mentir, la situation est intenable pour Hollande et Valls. Leurs amis de la CGT leur ont tourné le dos. Il ne reste plus grand monde pour les soutenir à part les fidèles de 30 ans qui tiennent à leur poste indépendamment de leur amitié… En fait, ce qui est drôle avec les socialistes, c’est que tous ceux qui ont été éjecté du gouvernement depuis 4 ans se sont ensuite essuyé les pieds sur Hollande. Je n’en trouve pas un qui ait dit ensuite du bien de l’action gouvernementale. Comme si au fond, cette équipe n’était que la somme d’individualités sans aucune cohérence, un groupe d’arrivistes égoïstes, des socialistes en somme… Et oui, le socialiste, c’est le gars qui passe son temps à te faire la morale, t’expliquer qu’il faut être généreux, surtout si c’est à son avantage plutôt qu’à son détriment. On attend toujours de voir Emmanuelle Cosse accueillir des migrants dans son jardin.


Marre de toutes ces grèves!

Et allez, c’est reparti pour une nouvelle journée de grève. Les taxis n’ont toujours pas compris que le monde avait changé autour d’eux. Qui veut encore prendre un taxi pour avoir le droit à un chauffeur souvent peu aimable (pour ne pas dire plus), dont la voiture n’est pas toujours propre ou confortable et qui cerise sur le gâteau coûte très cher! J’ai mis du temps à passer à Uber mais je doute à présent de faire le chemin inverse. Voici ce que j’apprécie avec Uber : cela coûte beaucoup moins cher que le taxi tu n’attends pas trois plombes sous la pluie qu’il arrive enfin après avoir fait deux fois le tour du quartier le compteur ne commence à tourner que quand tu montes dans la voiture contrairement au taxi où il tourne déjà depuis un bail les voitures sont en général plus propres et plus confortables que celles des taxis les chauffeurs sont plus attentifs à la satisfaction du client car ils savent qu’il y a une note à la fin de la course et que celle-ci est très importante contrairement au taxi qui n’a aucun objectif à part le pourboire depuis six mois que je l’utilise, je n’ai jamais attendu plus de 3 minutes un chauffeur Uber. Pour les taxis, certains jours, tu peux attendre longtemps, très longtemps!


Air France : faire du cockpit l’endroit le plus privilégié de la Terre

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’Air France, un joyau national qui est esquinté depuis deux décennies par quelques barons, je peux parler ici des pilotes… Ces gars-là gagnent plus de 15.000 € par mois, ont des horaires de travail dignes d’un fonctionnaire de la SNCF à mi-temps et se permettent encore de faire la grève et revendiquer! Tout le monde se souvient de l’interminable grève de Septembre 2014. Plus d’un an après, Air France ne m’a toujours remboursé les billets de train que j’ai dû acheter au prix fort à la dernière minute, la SNCF ayant senti le bon filon et s’étant naturellement gavé au passage… Je me souviens encore du discours du personnel au sol à l’aéroport entre la résignation, l’humour et la colère. Ils m’expliquaient combien les pilotes faisaient la pluie et le beau temps (enfin juste pour eux) dans la compagnie. Avez-vous pris Air France récemment?


Soutien aux agriculteurs!

Je suis complètement en phase avec le mouvement des agriculteurs. Je les encourage à aller bloquer les hypermarchés et tous ces ministères remplis de fonctionnaires inutiles qui pondent chaque jour des normes et des règles complètement déconnectées de la réalité du terrain! On a un vrai problème en France avec les intermédiaires et les circuits de commercialisation. Les agriculteurs doivent s’organiser et se fédérer pour mettre en place de nouveaux modes de distribution qui fassent voler en éclat les circuits actuels. Les grossistes et la grande distribution se gavent de manière inacceptable alors qu’il ne représentent quasiment aucune valeur ajoutée dans la chaîne de production et de distribution. Qui fait le boulot pour produire?


L’indemnisation de la grève d’Air France

La grève d’Air France est enfin terminée, sans que l’on ne sache trop pourquoi d’ailleurs. On ne sait pas trop ce que les pilotes ont finalement obtenu ou pas. La polémique enfle à présent sur le cynisme des pilotes. Il semblerait qu’ils aient mis en place un système astucieux pour perdre le moins d’argent possible durant la grève. En fait, c’est très simple, il leur suffisait de se déclarer gréviste le premier jour. Ceci désorganisait complètement les rotations de l’entreprise et la planification.


Le scandale de la grève des pilotes d’Air France

En France, on marche vraiment sur la tête. On aura vraiment tout vu. Les pilotes d’Air France font une grève préventive pour soit disant empêcher la création de Transavia Europe qui aurait vocation à faire du dumping social en offrant des salaires moins élevés aux pilotes. Il faut dire que c’est difficile de payer mieux que les pilotes d’Air France. Ces pauvres gagnent jusqu’à près de 200.000 € par an!


Il faut liquider la SNCM!

Je me prononce en faveur de la liquidation complète de la SNCM dans les plus brefs délais. L’Etat a englouti des centaines de millions d’euros d’argent public dans ce gouffre financier depuis des années. Il faut que cela cesse. Il faut mettre un terme à l’activité, revendre les bateaux pour récupérer une partie de l’argent investi en pure perte et bien entendu licencier sans la moindre indemnité supra légale les touristes de la CGT qui ont entraîné la chute de cette société. En outre, il ne faut investir aucun euro dans la reconversion de ces personnes car elles risqueraient d’aller plomber une autre entreprise. Elles n’ont qu’à créer leur boîte avec leur fortune personnelle et voir comment elles arrivent à gérer dans l’argent public.


Aéroports en grève : nouvelle victoire de Sarkozy

S’il y a bien une chose qui aura changé depuis 2007, c’est le rapport de force lors des grèves. Force est de constater qu’il n’est plus du côté des grévistes aujourd’hui. Ils s’apprêtent d’ailleurs à jeter l’éponge contre la promesse d’une petite prime alors qu’ils réclamaient 200€ d’augmentation mensuelle des salaires. Une fois encore, Sarkozy a eu raison de ne pas céder face aux grévistes. Il a trouvé une parade très appropriée avec le recours aux forces de l’ordre pour assurer le travail coupant ainsi l’herbe sous le pied des grévistes dont la grève n’avait plus d’impact. Il est clair qu’avec François Hollande au pouvoir, non seulement les grévistes auraient bloqué l’aéroport et les avions n’auraient pas pu décoller mais en plus ils auraient eu gain de cause et au final, l’augmentation se serait retrouvée sur les billets des voyageurs qui auraient une fois de plus payé l’addition, comme toujours avec le PS.


Nouvelle victoire pour le Gouvernement

Excellente nouvelle et grande victoire pour le Gouvernement! La CFDT a plié sous la pression et levé son préavis de grève à la SNCF. Ils n’ont quasiment rien obtenu en échange, juste une réunion pour discuter en Janvier. C’est une excellente nouvelle pour la France. Le rapport de force est en train de changer. Le pouvoir n’est plus du côté de ceux qui bloquent mais du côté de ceux qui avancent.


Pour la privatisation sans délai de la SNCF

Aujourd’hui, le vase a débordé! Les agents de conduite de la SNCF s’apprêtent à effectuer des grèves pendant tous les week ends du mois de décembre pour protester contre les changements des horaires de train. Le changement de ces horaires est censé fluidifier le trafic et réduire les retards. Oui mais voilà, cela risque de changer les habitudes des agents et tout changement est impossible à la SNCF. Ou alors, il faudrait qu’une prime soit mise en place pour compenser ce changement et encore, pas sûr que cela suffise! Bref, il y en a vraiment plus que marre de ces nantis qui n’arrêtent pas de profiter de leur position sans concurrence pour demander tout et n’importe quoi.


Jusqu’à quand acceptera-t-on que le déclin des ports français?

Je passe la parole à Médorius pour une note sur le déclin des ports français. La mise à mort lente des ports français est en marche depuis longtemps. Mais nous regardions ailleurs! Le constat actuel est effrayant. Marseille représente un trafic plus de 5 fois inférieur à celui de Barcelone. La descente aux enfers se poursuit inexorablement.


Le mal être des salariés de la CGT

S’il est bien une entreprise où l’on aurait pu espérer et imaginer que les conditions de travail soient correctes, c’est à la CGT. Il semblerait que cela ne soit pas le cas. Les syndicats de personnels de la confédération ont sollicité de toute urgence une réunion avec Bernard Thibault afin de trouver une solution rapide au mal être et à la souffrance des salariés de la CGT dans leur travail. Les personnels seraient confrontés depuis très longtemps à une situation insupportable. Ils reprocheraient, entre autre, la multiplication des arrêts maladie et des démissions en lieu et place du dialogue social. Un climat de défiance à l’égard de la direction se serait installé.


Pauvre France

Je passe à la parole à Robert, fidèle lecteur de ce blog qui m’a écrit pour me faire part de son sentiment sur ce qui se passe actuellement en France. Comme Robert, n’hésitez pas à m’écrire vous aussi. J’ai été informé des articles de presse qui paraissent aux E.U. , c’est affligeant pour nous, exemple : des vidéos montrant en boucle ce qui se passe en France, avec un bandeau  » France, le chaos ». J’ai ma fille qui revient des E.


La France se réveille

Face à la prise d’otage en règle opérée par quelques syndicats, le peuple français est en train de se révolter pour dire son ras-le-bol. C’est vrai qu’il y en a vraiment plus que marre d’être soumis aux grèves répétées d’une minorité de privilégiés. Depuis quelques jours, mon blog est visité par la France qui bosse, celle qui se lève tôt, travaille plus de 25 heures par semaine, ne pars pas 10 semaines par an en vacances et contribue au financement des avantages des privilégiés. J’avais écris il y a 5 ans déjà un article pour appeler le peuple à se révolter face aux grévistes. Cet article fait une remontée fulgurante depuis 5 jours dans le classement des articles les plus lus. Les gens en ont marre de la grève et ils le disent!


François-Marie Banier aime les manifs!

Mardi dernier, il y en a un qui n’est pas passé inaperçu dans le cortège des manifestants contre la réforme des retraites. Il s’agit de François-Marie Banier, l’homme qui a joué et gagné à « Qui veut gagner des milliards? ». L’ami de madame Bettencourt était là avec son appareil photo pour immortaliser ce qu’il trouve formidable. Autant dire que sa venue n’est pas du goût de tout le monde comme vous pourrez le voir sur cette première vidéo où il se fait apostropher par un syndicaliste. Sur cette seconde vidéo, on le voit repartir sur une mobylette qui ne doit plus lui coûter très cher dans l’évaluation de son patrimoine pour l’ISF vu son état, très drôle… C’est un peu comme si on voyait Nicolas Anelka rouler dans une deux chevaux 🙂 Au passage, vous apprécierez la remarque sur les gens qui ne sont pas dans les salons et qui disent la vérité…


Fin de la grève à la SNCF

Au 13e jour de grève, il semblerait que les voyageurs de la SNCF voient le bout du tunnel. Les grévistes ont reçu un soutien de poids dans leur mouvement avec l’éruption volcanique en Islande. En effet, avec l’arrêt des avions, le train est vite devenu incontournable. Heureusement, les cheminots grévistes ont moins de souffle que le volcan et donc leur mouvement est en train de s’essouffler. On ne peut que déplorer une fois de plus cet énième mouvement de grève à la SNCF. Je suis consterné de voir que les grévistes n’aient pas daigné reprendre le travail dès l’arrêt mercredi dernier des premiers avions.


Privatiser la RATP, maintenant!

Une fois de plus, la RATP est largement secouée par des grèves. Je crois que je ferais mieux d’écrire quand il n’y a pas de grève à la RATP, cela me ferait moins de notes à écrire parce que là franchement depuis 3 mois, c’est grève sur grève! Je ne vois qu’une solution pour mettre fin à cette prise d’otage perpétuelle des clients : privatiser la RATP. Ainsi, la poignée de grévistes qui prennent en otage le reste des salariés et les clients découvriront enfin la réalité du monde du travail avec ses contraintes et ses difficultés. Je souhaite que les syndicats demandent pardon aux franciliens pour ces grèves répétées. Elles sont la conséquence de leur incapacité à établir un dialogue social constructif et réaliste.


Oui au service maximum!

Une fois de plus, depuis le début de la semaine, il y a des grèves sur les lignes A et B du RER. Une fois de plus, les conducteurs irresponsables prennent en otage des clients qui les font pourtant vivre. La réponse d’Huchon, président du STIF, face à cette nouvelle grève? Répondre aux exigences des syndicats en embauchant plus! Et pourquoi pas leur filer une bonne augmentation aussi pendant qu’on y est? Comment tolérer aujourd’hui en 2009 qu’une personne du secteur privé, payée suivant des horaires fixes, ait une retenue sur son salaire voire même perde son emploi parce qu’elle n’a pu se rendre à son travail à cause des grèves dans les transports?


La Poste en grève?

Je passe la parole à Hadrien pour une note sur la grève des postiers. La nouvelle grève de la poste est un échec: 22% de grévistes et le courrier apparaît peu perturbé.   Je crains que cette nouvelle grève, fondée sur la crainte de la privatisation, ne se retourne contre les grévistes et ne fasse que justifier cette crainte. La directive européenne, démocratiquement décidée, est incontournable: que BESANCENOT tente, aussi démocratiquement, de promouvoir un service public européen! Le gouvernement fait, semble-t-il, ce qu’il faut, en injectant plus de 2 milliards d’investissements pour moderniser la poste et préserver le service public, comme il l’a promis. La grève aurait été plus crédible si elle avait porté, comme à France Télécom, sur la mobilité imposée, parfois dans des conditions catastrophiques, pour les anciens employés.


New fabris : la fin approche…

C’est demain la fin du mois de Juillet. Si les New Fabris n’obtiennent pas satisfaction, ils ont promis de faire sauter leur usine. Ils réclament une indemnité de départ de 30 K€. Je suis solidaire des New Fabris. Je pense qu’ils représentent les derniers maillons d’une chaîne industrielle très tendue qui est proche de se rompre définitivement. Depuis des années, les constructeurs automobiles se reposent sur des sous traitants qu’ils essorent.


Les coupures sauvages EDF/GDF

Je souhaiterais revenir sur les récentes coupures sauvages entreprises par certains agents d’EDF et GDF. Je suis profondément choqué par ce mode d’action qui est absolument révoltant. Comment peut-on s’en prendre à son outil de travail? Comment peut-on couper brutalement des clients du service pour lequel ils payent? Quelque soit la situation, ce mode de protestation n’est pas démocratique et parfaitement illégal. Quand en plus on examine la situation de ces agents, là c’est vraiment le ponpon!


Une grève bidon…

Je souhaiterais remercier ici les médias qui ont fait depuis des mois la propagande de la grève du 29 janvier. En effet, ce tapage médiatique incessant a eu pour conséquence de pousser la majorité des français à travailler de chez eux. Résultat, il n’y avait personne sur les routes! J’ai battu mon record de temps pour aller au travail! Il y avait moins de monde sur l’autoroute qu’au mois d’Août. En me levant, je me suis dit : « pourquoi aller au travail, ça va être blindé sur les routes?


Service minimum à l’école?

Je passe la parole à l’éminent Alberto di Milano pour une note sur le service minimum à l’école. Nous marchons sur la tête. Des municipalités, comme par hasard de « gauche » (mais qu’est-ce que la gauche actuellement? des partis progressistes ou plutôt systématiquement réactionnaires?) refusent ou se déclarent incapables d’appliquer la loi, en accueillant les élèves aujourd’hui.   Quand les cheminots appliquent le service minimum en temps de grève, ils ne vont pas chercher les ensignants pour assurer ce service.


Le service minimum à l’école

Je suis bien évidemment pour! Le droit à l’éducation est essentiel, il faut le préserver. Pour les profs, tous les prétextes sont bons pour descendre dans la rue et faire grève une année sur deux environ, comme s’ils n’avaient pas assez de congés. D’ailleurs, avec tous les congés dont ils disposent, pourquoi est ce que les profs ne font pas grève durant leurs congés? Peut être parce que les congés c’est sacré et qu’on n’y touche pas! Et bien, l’éducation des enfants, c’est également sacré donc les profs sont priés de cesser leurs mouvements bidons.


Ca roule!

Il semblerait que les franciliens aient pris leurs dispositions pour faire face aux grèves. Il y a bien eu quelques embouteillages mais j’ai été globalement très surpris du peu de monde sur les routes. Hier soir, à 20h, il ne fallait pas plus de 20 minutes pour faire le trajet de porte maillot à porte de bercy sur le boulevard périphérique. C’est un temps de parcours habituel à 3h du matin au mois d’Août en semaine mais pas un jour de grève à 20h. De la même manière, l’A13 était déserte ce matin à 8h30 alors que d’habitude, ça bouchonne bien. Alors est ce que les gens sont restés chez eux?


Encore et toujours les étudiants…

En ce moment, les étudiants commencent à faire entendre de la voix contre la loi Pécresse sur l’autonomie financière des universités. Ce qui m’amuse beaucoup dans cette affaire, c’est le prétexte. Régulièrement, les étudiants cherchent un prétexte pour s’occuper et se mobiliser. Bon d’un autre côté, je les comprends, c’est tellement pénible parfois d’aller sur les bancs de la fac pour écouter des cours trop théoriques pendant des heures que si une occasion d’alléger l’emploi du temps pendant quelques semaines se présente, il ne faut pas la laisser passer. Je me souviens des grèves de 1995 qui avaient fait sauter trois semaines de cours. Sur le coup, je n’avais pas trop apprécié les 2-3 fois où je m’étais tappé une heure de marche à pied pour rentrer chez moi faute de métro mais par rapport à trois semaines de cours en moins, ce n’était pas un gros effort.


Ciel gris pour Air France

La compagnie aérienne Air France, leader mondial, fait face à des grèves de très grande ampleur depuis quelques jours. Cette grève coïncide curieusement avec celles du 18 octobre dernier, comme s’il y avait une espèce de contamination entre certaines entreprises. Pourtant, le combat de certains salariés d’Air France n’a absolument rien à voir avec celui des grévistes du 18 octobre. Il s’agit juste pour les grévstes de la compagnie aérienne d’obtenir des augmentations salariales. Ce qui est amusant, c’est que comme par hasard, cette grève tombe une nouvelle fois au moment des vacances scolaires. Les grévistes d’Air France prennent donc en otage les vacanciers.


Quelle semaine!

C’est la première grande journée de mobilisation aujourd’hui depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007. Le résultat me semble relativement mitigé. J’ai l’impression que les gens se sont tellement organisés pour ne pas pâtir de cette grève que finalement, le bordel engendré sur les routes est relativement limité si j’en crois les médias. Et puis, il y a ce secret de Polichinelle qui est enfin révélé au grand jour : Nicolas et Cécilia, c’est fini! Je ne ferai pas de commentaires sur cette séparation. Je pense qu’il est difficile pour un couple de survivre à l’épreuve des hautes responsabilités en politique.


Grève ou pas grève?

Je pense que le mouvement de grève qui se prépare sera d’une ampleur très limitée. En tout état de cause, cela n’aura rien à voir avec ce qui s’était passé en 1995. J’ai suivi avec intérêt l’interview de Nicolas Sarkozy l’autre soir sur France 2. Il a tenu un discours de vérité. Je pense qu’il parle d’une manière claire et précise. Ainsi son discours est compréhensible et on est pas dans la fumée et le vent comme c’était le cas avec Jacques Chirac.


Le service minimum

Hier, les députés ont commencé à examiner le projet de loi sur le service minimum dans les transports. Les syndicats avaient lancé une grande journée de mobilisation pour l’occasion. Force est de constater que le mot d’ordre n’a pas été suivi. Seules 2.000 personnes étaient présentes à la manifestation. On peut voir les choses sous différents angles : il n’y a que 2.


La précarité, c’est vous qui l’alimentez!

Une fois de plus, je me marre. Les syndicats se roulent parterre, l’opposition crie au scandale, le CPE serait la précarité? Mais savez vous ce que c’est que la précarité amis syndicalistes, vous qui êtes bien assis le cul sur votre chaise 35h par semaine voire moins pour certains? Savez vous ce que c’est que de toucher le RMI chaque mois? Savez vous ce que c’est que d’être au chômage pendant des années? Savez vous ce que c’est que de faire des études et d’aller directement pointer à l’ANPE?


Pourquoi les syndicats poussent à la grève?

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis quelques temps, on a l’impression que les grèves ne mobilisent plus. Certes les syndicats promettent l’enfer, ils parlent toujours d’une très forte mobilisation mais concrètement, il ne se passe plus grand chose et le temps de 1995 est bien loin. En fait, il faut bien comprendre que les syndicats font face à un gros problème depuis des années : la baisse du nombre d’adhérents mais aussi un manque chronique d’occasions d’exister. Et oui, un syndicat sans lutte syndicale, ce n’est plus un syndicat! Alors il faut bien de temps en temps un petit conflit pour montrer qu’on existe et qu’on peut être « utile » à certains mais en fait, les gens ne sont pas dupes et ils sont de moins en moins nombreux à se laisser entraîner dans des conflits sans fondements. J’en veux pour preuve la faible mobilisation hier à la SNCF et aujourd’hui à la RATP.


Imposer le service minimum par la voie législative

Encore une fois, la SNCF et la RATP prennent en otage les français pour défendre leurs privilèges comme j’en ai déjà parlé dans de nombreux articles. Il y en a vraiment assez, alors si vous voulez agir maintenant pour que demain, une poignée de fainéants privilégiés ne fassent plus la loi dans le pays, signez cette pétition pour le recours à une loi sur le service minimum dans les services publics, c’est rapide et utile : http://www.serviceminimum.com/petition/petition.php


Marre des grèves? Dites le!

Demain, c’est la grève à la SNCF, vous en avez marre, moi aussi, alors marquons notre mécontentement de manière pacifique en portant demain ce petit badge. Imprimez le (cliquez sur l’image pour la faire apparaître sur une page blanche) puis attachez le à votre boutonnière ou collez le sur votre pare-brise, plus on sera nombreux et plus les syndicats seront marginaux, il ne faut plus tolérer l’intolérable! Faites passer le message! Ne laissons plus une minorité de privilégiés prendre en otage la France qui bosse!


SNCF, SNCM, RTM : ces nantis qui n’arrêtent pas de pleurer…

Après la SNCM et la RTM, c’est au tour d’une partie des employés de la SNCF de se mettre en grève dès demain. Ceci m’amène à une première constatation très simple. Ce sont très souvent des entreprises appartenant au domaine des transports publics qui sont touchées par les grèves. Pourtant, leurs employés sont loins d’être mal lotis. Au contraire, ils appartiennent plutôt à cette classe en voie de disparition des nantis : sûreté de l’emploi, régime de retraites assuré et favorable, horaires légers, vacances à rallonge, augmentations de salaires chaque année, etc etc… Autant d’avantages qui leur semblent acquis mais qui font partie du domaine du rêve pour un très grand nombre de français. Je pense qu’il est grand temps de dénoncer cet odieux mécanisme qui consiste à dégrader le service public puis à rejeter la responsabilité ensuite sur l’Etat lorsque leur entreprise en pâtit.


RTM : le ras-le-bol des marseillais

Hier, plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Marseille pour réclamer l’arrêt immédiat de la grève qui dure depuis près de 35 jours à la RTM. Certains salariés de la RTM font grève pour dénoncer un supposé début de privatisation de la RTM dans le cadre d’un partenariat avec la Connex pour l’exploitation du futur tramway à partir de 2007. Encore une fois, on est dans la grève préventive. Ils font grève parce qu’ils ont peur que dans quelques années, un service qui leur semblait acquis revienne à une société plus compétitive que la leur. Et bien non, c’est ce qu’on appelle la loi du marché. Personnellement, je trouve cette grève odieuse.


SNCM : le scandale de la caisse noire

Depuis le début de la semaine, plusieurs médias ont mis en lumière une affaire très préoccupante. D’après Le Parisien et Le Monde, deux quotidiens réputés, les recettes des bars et des boutiques des bâteaux de la SNCM auraient été détournées pendant des années au profit des marins mais aussi de certains syndicats. Attention, cette information est à prendre au conditionnel. En effet, une enquête devra faire toute la lumière sur cette sombre affaire mais le fait que les recettes des bars et des boutiques soient quasiment nulles d’après les comptes de la SNCM alors que Corsica Ferries réalise 1/3 de son chiffre d’affaires avec ces mêmes postes semble venir corroborer la thèse d’un détournement massif de fonds. Un ancien dirigeant de la SNCM confirmait d’ailleurs hier à la télévision avoir eu connaissance de tels agissements. Je suis complètement stupéfait à l’annonce de cette nouvelle!


SNCM : Les syndicats baissent leur culotte…

Après 24 jours de grève, les syndicats viennent aujourd’hui de baisser leur culotte devant la menace du dépôt de bilan. Je pensais que les syndicalistes étaient un peu plus fidèles à leurs idées. Quelle grande déception! Bon je comprends bien que pour beaucoup, la menace de perdre leur emploi a été la plus forte mais d’un autre côté, j’ai du mal à comprendre pourquoi cette grève a duré aussi longtemps si c’était pour lâcher au dernier moment. En tout cas, ceci montre bien que les syndicalistes sont toujours sur le ton de la menace et de la démagogie mais qu’au final, ils sont bien rares ceux qui sont prêts à aller au bout pour défendre leurs idées. Je pense donc que le gouvernement devrait en profiter pour engager des réformes plus ambitieuses afin de redresser ce qui doit l’être au plus vite.


SNCM : La stratégie du pire

Ce matin, les marins CGT de la SNCM ont décidé de continuer leur grève. De plus, les négociations avec le gouvernement sont au point mort. J’ai le sentiment que les syndicalistes sont entrés dans une logique de la stratégie du pire. Je m’explique, il me semble qu’ils veuillent aller jusqu’au bout dans leur bras de fer avec l’Etat quitte à ce que le dépôt de bilan soit prononcé dans quelques jours. Ils seront alors les premiers à pointer du doigt la responsabilité de l’Etat. J’ai toujours été convaincu qu’un bon compromis valait bien mieux qu’une mauvaise fin en matière de résolution de crise.


La grande journée de mobilisation vue par un usager

Aujourd’hui, c’était la grande journée de mobilisation pour sauver l’emploi, les 35 heures, les frites à la mayonnaise à 2€ chez Béber et le litre de vin à 3€ chez Ed! Bon ok, je m’égare un peu mais ce genre de journée regroupe tellement de revendications qu’on a du mal à s’y retrouver. Je pense qu’on devrait créer une journée de la marche sociale chaque année. Cela serait un jour férié où tout le monde pourrait aller manifester son plaisir d’être français et de pouvoir défendre ses acquis sociaux. Cela serait sympa ça non? Sinon plus sérieusement, j’ai pris le bus deux fois dans la journée.


SNCM/Détournement de navire : L’attaque des pirates

Un navire de la SNCM avait été détourné depuis hier par une poignée de syndicalistes souhaitant par cette action protester contre la privatisation probable de leur société. Il faut savoir qu’en droit français, le détournement de navire est un acte grave puisqu’il est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 20 années de prison. Cela fait bien cher pour revendiquer. Le détournement a connu un terme aujourd’hui suite à l’assaut du GIGN (Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale). En effet, depuis des hélicopters de l’armée, les commandos sont intervenus pour reprendre le contrôle du bâteau. Quand on voit cette situation, on se demande si on vit bien en France en 2005.


SNCF : Le droit de grève plus fort que le devoir de service minimum

Une nouvelle fois, de nombreux usagers des transports en commun en France ont eu à souffrir d’une grève de quelques syndicalistes irréductibles de la SNCF. La grève qui a touché le pays ce jeudi a été suivie par 25 à 30% des cheminots suivant les sources. C’est quand même la troisième grève du genre depuis le début de l’année 2005. Les revendications sont les suivantes : revalorisation salariale de plus de 1% (le 1% étant garanti mais il n’est pas suffisant), dénonciation du plan « fret », lutte contre les suppressions d’emplois et lutte contre la mise en place du service garanti les jours de grève. Etudions ces différentes revendications de plus près. Je trouve scandaleux que les cheminots exigent une revalorisation salariale de plus de 1%.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier