27
Avr
12

Ce qui se cache derrière les couv de Libé





Cette semaine, Libé a fait fort avec des couvertures particulièrement scandaleuses. On se serait cru à l’époque de l’Union Soviétique, une honte, un déni de démocratie.

On sait que Libé est un journal ancré à gauche. Néanmoins,  la première qualité d’un journal est son objectivité au delà de son impartialité. Là Libé a franchi toutes les lignes, rouges, noires, bleues, vertes!

Quand on y regarde de plus près, on se rend compte que la Présidente du Conseil de Surveillance de Libé est occupée par Anne Lauvergeon, ancienne dirigeante d’Areva débarquée en 2011. Elle s’en est régulièrement prise directement ou indirectement au pouvoir en place. Elle a décidé d’attaquer frontalement Sarkozy via Libération.

C’est dommage qu’une personne s’autorise à utiliser ainsi un journal pour assouvir un désir de vengeance personnelle.

Il se dit également qu’Anne Lauvergeon pourrait occuper une place dans un futur gouvernement d’Hollande. On verra si Flamby lui renvoit l’ascenseur pour son soutien, pas sûr que cela plaise à Eva Joly.

Au fond, la seule chose qui rassemble autour de Flamby, c’est le rejet de Sarkozy. C’est un peu léger comme programme mais vu l’ampleur de la manipulation en cours, cela peut passer, les médias étant acquis à Flamby…





2 commentaires pour “Ce qui se cache derrière les couv de Libé”
  1. desainthilaire dit :

    Après Libé, le Nouvel Obs…

    ***
    Un Editorial en forme de réquisitoire , pour dit-il « REGULER LA VERITABLE INFORMATION EN FRANCE !!! «
    Après avoir voulu taxer les FAI et GOOGLE , Joffrin souhaite que les socialistes mettent en place une véritable Police Politique de l’information en France rien que ça !!!
    Les journalistes des Média des chaînes publiques connaissent mieux que quiconque l’art de la manipulation de l’opinion publique et de la dissimulation d’infos qui desservent la pensée unique, la presse de gauche n’est pas en reste !!!

    Je ne vous apprendrai rien en vous disant que les média Français passent plus de temps à édulcorer l’information qu’à investiguer lorsqu’il est question des injustices ou de la souffrance des Français face à la montée de l’Islam et des violences quotidiennes que celui-ci génère.
    Ce traitement de l’information désespère beaucoup une très large partie du peuple de France attaché à ses valeurs fondamentales. Il se sent humilié, car si on est contre le multiculturalisme aujourd’hui on est obligatoirement raciste d’après eux .
    Nous n’oublions pas que les dits Média ont pendant un an fait l’apologie du socialisme pour une question purement financière puisque, pour les journalistes il n’était pas question de perdre l’abattement de 30% au titre des frais professionnels sur leur feuille d’impôt promis par FH alors même que NS voulait supprimer cette niche fiscale.
    Une grande majorité d’entre les lecteurs de ce blog n’ont pas connu l’occupation Allemande et n’ont pas eu le loisir d’entendre sur les ondes de l’époque « RADIO PARIS MENT !!! Aujourd’hui il s’agit bel et bien, aussi, d’une nouvelle occupation qui ne dit pas son mon, mais elle est tout aussi radicale, et raciste à l’égard des Français de souche. Alors les média afin de ne pas déplaire aux socialistes qui ont un besoin vital des voix de l’émigration pour se faire élire ont choisi de nous mentir par omission .
    Lorsque les médias adoptent une telle attitude n’ayons pas peur de le dire ce n’est plus de la censure , mais cela devient de la propagande au service des envahisseurs, ou pour le moins de la collaboration !!!
    Pour ne pas vous sentir abandonnés au milieu de cet océan de pensées gauchistes je vous recommande d’écouter la chanson Interdite en France de Claude Barzotti , et de lire les très bons articles du dernier Charlie Hebdo….ça fait un bien fou et on réalise que l’on est pas tout seul à penser le contraire de ce que l’on nous sert au vingt heure.

  2. pascal dit :

    la chanson interdite de Barzotti…Amusant…
    Chanson tirée d’une comédie musicale,avec différents personnages dont un raciste..
    Le thême de cette comédie musicale était l’arrivée d’un émigré dans un pays et toutes les difficultés qu’il rencontrait.
    Cette oeuvre n’a jamais vu le jour faute de financement voila tout..
    C’est aussi idiot que qualifier Daniel Balavoine porte-parole des casseurs,parce qu’il chantait
    « quand on arrive en ville ».
    Cela me rappelle dans le même registre la fameuse chanson soi-disant interdite de Pierre perret sur les femmes voilées..
    Jamais interdite,jamais censurée en fait..



L'autre monde | Thème liquide par Olivier