20
Août
12

Cent jours pour rien…





Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec Mélenchon lorsqu’il dit que François d’Hollande n’a rien fait d’utile durant ses 100 premiers jours à l’Elysée.

Je suis particulièrement choqué qu’il ait osé partir en vacances aussi longtemps juste quelques semaines après son arrivée au pouvoir. C’est un manque de respect pour le mandat qui lui a été confié et démontre son peu d’intérêt pour la fonction.

Je pense qu’un week end prolongé aurait été largement suffisant. Il peut se targuer d’avoir réduit son salaire de 30% par rapport à Sarkozy mais si on ramène ça au taux horaire effectif, il ne fait pas de doute qu’il coûte bien plus cher à l’heure que Sarkozy vu le nombre d’heures que faisait l’ancien locataire de l’Elysée.

Vous me direz, il n’y a pas de quoi être surpris puisqu’on savait très bien qu’Hollande ne ferait rien. Ceux qui ont voté pour lui doivent se sentir bien seuls à présent. Et moi, je m’en félicite. Il ne reste plus qu’à le faire trébucher pour qu’il soit contraint de quitter le pouvoir de manière prématurée et que Sarko revienne triomphalement pour sauver la France. J’espère que cela arrivera dans l’année qui vient.

En attendant, on ne peut que déplorer le manque de courage et de dynamisme d’Hollande sur la scène internationale. Le peuple syrien se fait massacrer en silence. La position de la France est vraiment hallucinante, complètement inaudible pour ne pas dire muette!

Et que dire de la gestion de la dette publique! Hollande avait bien dit haut et fort qu’il ne mettrait jamais en place une règle d’or. Non seulement il va le faire mais en plus cela se fera sans révision de la constitution. Bruxelles a trouvé dans Hollande un bipède très docile pour ne pas dire plus.

Les fonctionnaires ne vont pas être déçus du voyage. Cela va tailler très durement dans les effectifs. Et les contribuables vont aussi trinquer. J’ai reçu ma feuille d’impôts pour le troisième tiers, cela me fait bien mal de payer aussi cher pour soutenir une politique aussi minable…





Un commentaire pour “Cent jours pour rien…”
  1. Medorius dit :

    Hola, Olivier!
    On ne juge pas un gouvernement sur cent jours. Un certain nombre de décisions a été pris. Il est vrai que la gauche accusait SARKOZY d’être à la remorque de MERKEL, se rrouve aujourd’hui un peu penaude, d’autant que les autres domaines internationaux sont seulement illustrés apr les paroles verbales de Laurent FABIUS, qui ose dire – et s’en félicite! – qu’Assad n’a plus sa place en Syrie. Belle contribution à la paix!
    Il y a de bons ministres dans le gouvernement, qui se sont déjà engagés: Valls, Cahuzac, Peillon. Espérons qu’ils vont tenir leurs promesses: rendez-vous à l’automne!



L'autre monde | Thème liquide par Olivier