14
Juil
05

Chirac, du déclin à la chute





En ce 14 Juillet 2005, c’est l’occasion pour moi de faire le point, au bout de 10 années de présidence de Jacques Chirac. Je dois le dire, j’ai pas mal d’admiration pour le personnage, il est très charismatique, très chaleureux. Pour avoir eu la chance de le rencontrer à quelques reprises en public, je peux témoigner de sa proximité avec les gens.

Maintenant, je suis beaucoup plus partagé par rapport à sa réussite au pouvoir. Certes, cette tâche est très complexe, certes, la conjoncture économique n’a jamais été vraiment favorable pendant ces dix années mais je pense que Chirac incarne aujourd’hui l’échec récurrent de la France dans plusieurs domaines. Il n’a pas réussi le rassemblement de la droite. Il incarne également la stagnation de la France sur le plan économique. Le chômage structurel qui touche la France n’a pas été résorbé. La fracture sociale est loin d’être réduite. L’Etat ne s’est pas vraiment réformé. Chirac n’a pas réussi à rassembler autour d’idées, pas plus qu’il n’a réussi à le faire autour de gens. L’image et le poids de la France à l’étranger se sont largement détériorés et cela me semble très grave à moyen terme. Je ne crois pas que la gauche aurait fait mieux à sa place. La France manque d’un vrai leader, d’une personne qui lui dise la vérité sans détours avec franchise et transparence. La situation est difficile mais si on ne fait rien, elle serait catastrophique demain. L’Etat est probablement l’entreprise française la plus difficile à gérer. Il a bien besoin aurjoud’hui d’un ravalement de façade pour ne pas dire une rénovation totale.

Concernant Chirac, il ne sera probablement pas candidat en 2007, c’est une bonne chose, nous avons besoin de renouveler le paysage politique. Il a fait son temps, il est grand temps de faire place à l’action.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier