20
Août
09

Courage Isabelle!





Période estivale oblige, M6 fait du recyclage. Hier soir, ils ont rediffusé le reportage sur Isabelle, cette mère de famille victime d’un dramatique accident de la circulation. Je l’ai suivi en partie. Ayant vu la première diffusion du reportage l’année dernière, j’étais curieux de voir si Isabelle allait mieux depuis ce terrible accident.

J’ai été une nouvelle fois très ému par ce reportage poignant. J’ai été scandalisé par le gouffre créé par notre société entre la souffrance d’une famille qui n’a rien demandé et l’incurie de la justice française. Voilà une justice capable de convoquer tout le monde au tribunal pour une audience un jour et se rend alors finalement compte qu’il faut trois juges pour juger l’affaire au lieu d’un car le cas est trop grave. Est ce que cela n’aurait pas pu être évalué en amont? Que de frustrations inutiles infligées aux victimes!

Et je ne parle pas du jugement : 9 mois de prison ferme et un peu plus de sursis, une vraie mascarade. Et que dire du comportement de l’avocat de la défense qui n’a rien de mieux comme plaidoirie que : « voilà un banal accident de la route dont la principale responsable est la victime elle-même » mettant ici en cause de manière insupportable la position d’Isabelle sur la chaussée au moment des faits.

Je n’étais pas présent au moment des faits et je n’ai pas tous les détails de l’affaire. Je pense cependant qu’il faudrait peut être évaluer dans quelle mesure la responsabilité de l’Etat ou de la Mairie de Paris ne peut pas être recherchée. La Place de la Nation est l’une des places les plus dangereuses de Paris au niveau de la circulation car elle est très large et beaucoup de boulevards l’abreuvent d’un flot incessant de véhicules. Il conviendrait donc d’évaluer la conformité de la sécurité sur cette place au moment des faits et le cas échéant demander des comptes aux responsables.

Ceci dit, l’attitude de l’avocat est juste insupportable. Il mériterait d’être poursuivi en diffamation. Il a préféré garder l’anonymat durant le reportage ayant bien conscience de l’aspect parfaitement scandaleux de ses propos ce qui n’aurait pas manqué de lui faire perdre pas mal de clientèle. Voilà tout ce que je réprouve dans le métier d’avocat, ces personnes sont capables de dire n’importe quoi sans jamais penser si ce qu’ils disent est juste et tolérable, outre le fait qu’ils s’adaptent en permanence à la situation. Les avocats sont les mauvais acteurs d’une justice théâtrale. Je crois que la justice, cela ne peut et ne doit pas être le théâtre. Il faut en finir avec ces effets de manche inutiles. La justice doit se baser sur des faits, rien que des faits, pas sur la capacité d’un avocat à amadouer le jury par ses bons mots. Je ne dis pas qu’il faut en finir avec les avocats. Je pense juste qu’il faut leur imposer un code de bonne conduite. On peut défendre son client sans forcément agir de manière aveugle en balançant des énormités sur la victime, car c’est infondé, injuste et dégueulasse.

Au final, que de chemin parcouru par Isabelle depuis l’accident, quel courage! Rien ne sera plus comme avant, c’est clair et le fait qu’elle aille mieux n’est qu’une maigre consolation au regard du désastre engendré par cet accident. Cependant, j’étais content de voir qu’elle avait pas mal récupéré et qu’un nouvel équilibre familial était en train de se former autour d’elle. J’ai été bluffé par le courage de cette famille, quelle force face à l’épreuve, bravo et bonne chance pour la suite! Ne cédez pas face à l’injustice, vous êtes dans le vrai, faites vous entendre!





11 commentaires pour “Courage Isabelle!”
  1. seb du massif central dit :

    j’ai egalement regardé sur la fin.

    c’est le scandale absolu de la part de la justice et de son système…

    bravo la France …

    En tout cas le courrage de cette femme de son mari et sa famille est incomparable.

  2. Olivier dit :

    C’est clair! Quel courage d’affronter cette situation, surtout avec cette justice de pacotille…

  3. Alexandre dit :

    Bonjour,
    moi aussi j’ai regardé ce reportage, et j’ai franchement été ému par la vie de cette petite famille qui a basculé du jour au lendemain, et indigné par la peine encourue par le chauffard qui malgré les preuves accablantes à toujours nié son implication dans l’affaire. Vraiment, je suis extrêmement surpris par la vitesse à laquelle cette femme à menée à bien sa rééducation et par sa détermination hors du commun. Je suis par contre très peiné pour son plus jeune fils qui à du faire face aux problème qu’ont engendrés l’absence de sa mère pendant de longs mois quand il était seul à la maison, qu’il devait se prendre en charge tandis que son père se trouvait à son travail pour gagner le seul salaire de la famille. Je trouve qu’il y a beaucoup à dire de ce reportage qui m’a franchement retourné parce que je me dis que cela peut arriver à tout le monde. Je suis un enfant de 15 ans et je me mets à la place du plus jeune fils qui avait cet age lorsque sa mère à été percutée et j’espère n’avoir jamais à vivre ce qu’il a vécu lui et sa famille.

    ps: J’ai écris ce commentaire dans un autre article du site mais c’est surtout sur celui là que je voulais l’insérer.

  4. alain dit :

    Bonjour.
    C’est la deuxième fois que je regarde ce reportage et j’ai été a chaque fois très touché et ému par le cauchemar d’Isabelle ainsi que celui de ses proches.j’ai aussi été scandalisé par la faible peine infligée au responsable, d’autant que cet individu a fait preuve d’une incroyable lachetée en s’enfuyant, en ne reconnaissant pas les faits et en ayant déclaré son véhicule comme volé le lendemain de l’accident.
    Par contre je suis en total désaccord avec l’instigateur des propos auxquels je répond, quand a sa critique sur la plaidoirie de l’avocat de l’accusé : Le métier d’avocat n’est pas un métier facile et il la charge de défendre des gens par moment très difficilement défendable, il se doit de mettre en oeuvre tout ce qui est en son pouvoir pour défendre son client et je trouve que celui dont il est question aujourd’hui a parfaitement réalisé sa tache. Je vais prendre un exemple que tout le monde a encore en mémoire : il s’agit de Maître Jacques Vergès que je salue au passage. cet a vocat a eu le courage de défendre l’odieux Klauss Barbie et la tout le monde a crié au scandale pour finalement l’enscencer quand il a pris la défense d’Omar Raddad aqui il n’a pu malheureusement pas évité la prison ; cet exemple prouve bien comme le même homme peux être trainé dans la boue et adulé quelques temps plus tard.
    Pour finir je souhaite a Isabelle beaucoup de courage pour affronter les moments difficiles qu’elle recontrera sur les chemins de sa guérison.

  5. Olivier dit :

    Désolé mais avocat est un métier qu’on choisit au départ… Ce n’est pas comme balayeur ou éboueur, on ne fait pas avocat faute de pouvoir faire autre chose. A partir de là, lorsque l’on a un comportement odieux, il faut l’assumer.

  6. alain dit :

    Ce n’est pas le comportement de cet avocat qui est odieux c’est celui qu’il défend et je vous rappelle qu’il est payé pour cette mission. Un avocat est là aussi pour défendre ceux qui sont injustement accusés et je vous précise que dans le cas qui nous interresse, Isabelle aussi à un avocat que tout le monde trouve très bien même si il a défendu auparavent un meurtrier, un violeur ou un chauffard.

  7. Olivier dit :

    Je persiste, les arguments de l’avocat sont odieux. Mettez vous à la place de la famille de la victime qui entend ces arguments, il y a de quoi péter un plomb…

    Quand à l’avocat d’Isabelle, je ne suis pas d’accord, on ne sait pas qui il y a défendu avant. Tous les avocats ne naviguent pas entre délinquants et victimes. En revanche, certains se font une spécialité de défendre les délinquants en tout genre.

  8. alain dit :

    Moi aussi je persiste et effectivement la famille d’Isabelle avait de quoi pêter les plombs mais si je me souviens bien Jean Pierre le mari disait après l’audiance qu’il ne comprenait pas le verdict très clément mais il n’a jamais parlé des propos de l’avocat du chauffard. Jean Pierre est un homme remarquable qui a su faire la part des choses.

  9. Olivier dit :

    Je pense surtout que Jean-Pierre était abasourdi par ce qu’il venait d’entendre…

    Je ne sais pas pourquoi vous prenez autant de peine pour défendre cet avocat, c’est un ami à vous?

    Une attitude plus responsable et digne pour cet avocat aurait été de convaincre son client de reconnaître les faits, de s’excuser auprès de la famille des victimes et de s’engager à la dédommager jusqu’au dernier centime. Mais non, l’avocat est sur la même ligne de défense que le chauffard, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, dommage non?

  10. alain dit :

    Ce N’est pas un ami a moi, je ne le cconnais pas et je défend seulement le métier d’avocat. Je voudrais également vous poser une question : dans ma première réponse je parlais de Maître Vergès, que pensez vous de lui quand il a defendu l’odieux Barbie ? et quand il a defendu le malheureux Omar Raddad ?

  11. Olivier dit :

    Je ne suis pas fan de Maître Vergès… Je pense qu’il cherche toujours à faire parler de lui. Qu’il défende Barbie ou Raddad, ce qui lui importe, c’est de défendre, peu importe les crimes commis ou pas par la personne qu’il défend.

    Chacun sa déontologie, moi je ne crois pas que je pourrais défendre Barbie.

    Après, sur Raddad, difficile de savoir s’il a cherché à se racheter une virginité ou s’il était vraiment touché par ce cas… Quoiqu’il en soit, médiatiquement, ça a très bien fonctionné.

    Je n’ai rien contre les avocats. Simplement, je pense que certains feraient bien de choisir des angles de défense (ou d’attaque) plus dignes… Après, chacun fait son métier comme il peut, à la hauteur de sa compétence (ou de son incompétence) mais on ne peut que déplorer certains propos indignes qui salissent l’image de cette profession…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier