24
Mar
06

CPE : La violente dérive contestataire





CPE

Vous avez comme moi vu les tristes images d’émeutes sur l’esplanade des Invalides hier après midi. Napoléon doit se retourner dans sa tombe de voir comment se comporte une partie de notre jeunesse. Je suis outré de voir que les mouvements étudiants se laissent parasiter par des racailles, ce sont ces mêmes racailles qui mettaient nos banlieues à feu et à sang au mois de Novembre. Il va falloir leur expliquer une bonne fois pour toutes que notre démocratie ne transigera jamais avec ceux qui utilisent la violence comme moyen d’expression. Face à la violence, une seule réponse est possible, la fermeté!

Il faut reconnaître cela de bien aux manifestations syndicales qu’elles sont rarement violentes ou parasitées par des voyous, probablement parce qu’elles sont bien organisées. Quoiqu’il en soit, cette violence ne fait pas avancer le mouvement, bien au contraire elle le discrédite totalement.





8 commentaires pour “CPE : La violente dérive contestataire”
  1. Draky dit :

    2 complices : les médias (on voit des jeunes marcher sur les voitures à 10 cm de l’objectif, c’est vive le spectacle) et lapolice qui n’est presue pas intervenu par peur qu’on leur reproche une bavure.
    Taper un casseur, ses parents oseraient se plaindre ?

  2. Olivier dit :

    Oui, il est interdit de tapper les casseurs, par contre, eux peuvent brûler ta bagnole, c’est la liberté d’expression… Non mais on croît rêver. Le problème, je crois que c’est que l’on a très peur de la bavure. Alors on laisse faire tout et n’importe quoi. Il paraît que les environs des Invalides ressemblaient plus à Waterloo qu’à un coin paisible de Paris…

  3. Draky dit :

    Yahoooooooooooo
    Bientôt un rachat par Google ou Microsoft ? 😛
    Tu payes le champ. ? 🙂

    C’est marrant, le côté « commence mais ne finit pas » me rappelle quelqu’un 😉

    PS : toi aussi, le boulot te procure de longues heures à tuer ? Spice di faignasse, va bosser, la France a besoin de travailleurs 😉

  4. Olivier dit :

    Non pas de rachat par google ou microsoft en vue!

    Et je bosse pas pour la France mais une boîte étrangère, comme quoi!

  5. Draky dit :

    Je crois que mon commentaire était destiné à un autre billet o.O
    L’enthousiasme sûrement 😛

  6. Olivier dit :

    Oui j’avais compris, aucun pb!

  7. VAULET FRANCOISE dit :

    AFFRONTEMENT

    Non ! Je ne recherche pas l’affrontement,
    Mais j’en ai marre de me taire
    Devant une bande de mécréants
    A qui, rien ne peut plaire.

    Ils ont l’audace de se croire intelligent,
    Je leur en reconnais le contraire.
    Ils ne veulent rien construire positivement.
    Ils s’amusent à tout foutre par terre.

    Fats, ils finaudent en rigolant,
    Ils prennent de grand air.
    Pour eux, la politique n’est qu’un jeu innocent,
    Une occasion de se distraire.

    Ils ne sont jamais contents.
    Ils ne savent que braire
    Et railler continuellement.
    Passons-leur une muselière.

    L’avenir, les prévisions, nos enfants …
    Ils n’en ont que faire !
    Puisque cela leur permet de vivre aisément
    Peu importe la manière …

    Ils sont bêtes et méchants,
    Jaloux, envieux et totalitaires.
    Ils ne regardent pas avec discernement,
    Ils sont toujours sectaires.

    Je leur demande intimement :
    De retirer leurs œillères,
    D’arrêter d’envier nos dirigeants,
    D’oser regarder derrière et en arrière.

    De ne pas occulter volontairement
    Comment vivent les prolétaires,
    De plus en plus difficilement
    Malgré vos dires, prouvez-moi le contraire.

    Qu’ils prennent ma place momentanément
    Et qu’ils me montrent comment je dois faire
    Pour vivre plus ou moins sereinement
    Avec si peu de ressources financières.

    Eux, ont le droit de revendiquer, tout le temps.
    Leurs difficiles conditions de travail particulières
    Leur octroient ce droit. C’est si fatiguant
    De travailler 35 heures entières.

    Veulent-ils nous placer contre un mur, en rang
    Et agir comme l’aurait fait Hitler ?
    Cette solution, radicalement,
    Nettoierait nos rues de la Misère.

    Non ! Je ne recherche pas l’affrontement.
    Mais j’en ai marre de me taire
    Devant une bande de mécréants
    Qui seront responsables de cette guerre.

    Vous l’avez compris, certainement,
    Je m’adresse ainsi, à mots couverts,
    A ceux qui pleurent égoïstement,
    Aux syndicalistes et aux fonctionnaires.

    Quand je vois THIEBAULT et ses confrères
    Avec leur sourire narquois permanent
    J’ai, face à moi, un ban de protozoaires
    Primitifs et fossilisés du management.

    Ils se la jouent en grand, à l’autoritaire.
    Ils sont inutiles et incompétents.
    Ils gangrènent la société de leur présence parasitaire
    Et moi, j’ai envie de leur foncer dedans.

    La base gronde, je l’entends.
    Au loin, brillent les éclairs.
    L’orage approche, c’est évident.
    Vite ! Un paratonnerre.

    Le CPE n’est qu’un argument.
    Nous n’allons pas nous laisser faire.
    Je me sens le sentiment effervescent
    D’un Danton, d’un Robespierre.

    Le rôle des C.R.S., comme je l’entends
    C’est de défendre la partie majoritaire
    Des citoyens digne, honnête, courageux et confiant
    Face aux énergumènes de la rue, réfractaire.

    * * *

    La démocratie n’est pas réservée qu’aux contestataires.
    Non, je ne recherche pas l’affrontement.
    J’ai droit, moi aussi, à ce principe élémentaire
    Mais faudrait pas qu’ils me provoquent encore longtemps.

  8. spm dit :

    Le jour viendra ( je l’espère ) et alors… on verra que la vraie racaille n’est pas celle que l’on désigne.
    C’est pas pour demain, mais l’Histoire a déjà parlé et elle reparlera…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier