17
Mar
06

Demain, défilé de jeunes incompris…





Colère

Demain, c’est la grande journée de mobilisation nationale contre le CPE. On va enfin pouvoir savoir combien de branleurs la France comptera dans les prochaines années. Cela va permettre de calculer le budget nécessaire pour l’assurance chômage mais aussi le potentiel pour l’impôt sur le revenu ce qui permettra d’extrapoler ensuite le niveau de la dette. Mine de rien, elle va nous en apprendre des choses la journée de demain…

Non je plaisante, je m’emporte mais bon, cela me fait doucement rire tous ces étudiants qui commencent déjà à hurler contre un système dont ils ignorent le fonctionnement. Comment est ce qu’un jeune qui n’a jamais cherché de travail, qui n’a jamais vraiment travaillé, qui fait des études la plupart du temps financées par l’Etat peut se permettre de cracher de la sorte sur le système? C’est odieux! Si le système est aussi dur avec vous, pourquoi ne créez vous pas votre entreprise? Pourquoi faites vous des études? C’est facile de critiquer, beaucoup moins de proposer…





26 commentaires pour “Demain, défilé de jeunes incompris…”
  1. patrick dit :

    Je pense que les étudiants français on trops de chance papa maman la france finance leurs études sans qu’il er à rendres de compte du travail fourni.Il peuvent repiquer la france financeras toujours.Se qui me fache le plus je suis petit employer je ne pourrais pas financer des études à mes fils mais mes impôts finances les leurs alors les agités et surtout les agitateur soyer de bon sence pour laissais ce qui peut aider demain une chance aux autres.
    Cordialement.
    Patrick.

  2. Draky dit :

    Joli texte : d’abord les études sont financées par les parents, puis par l’Etat. On choisit ? Les deux à la fios ? De plus ton fils n’aura pas ses études financés par l’Etat mais les autres si ?
    A part ça, je trouve que si certains jeunes veulent manifester leur désaprobation face à un avenir qu’ils jugent incertains hé bien… ils ont droit, tu ne trouves pas, Olivier ?
    Sinon je trouve qu’il y a une marge entre avoir un boulot de corvéable à merci et être chef d’entreprise, petit exagérateur 😛
    Et rhétorique : si le système n’est pas en place, personne ne conna$it son fonctionnement selon toi ? Donc autant ne pas voter les lois et faire des décrets directement hein 😉
    De toute façon même les patrons ne suivent pas en masse le CPE. DDV a fait passer son idée en force, avec nue communication digne de… rien et sans consulter les partenaires sociaux.
    Bref…
    A noter : des contre-propositions existent, suffit de lire et de s’informer autrement que par les médias traditionnels 😉
    Vais p’tête adhérer au PS pour 20 euros moi 🙂
    Tu viens, on va changer la politique de l’intérieur (des partis, pas la politique du petit Nicolas).

  3. Olivier dit :

    C’est simple, pour les « riches », les études sont financées le plus souvent par les parents (note bien, pas toujours mais souvent) et pour les autres, c’est le plus souvent l’Etat qui paye. L’Etat est lui même financé de manière « solidaire » à hauteur des possibilités de chacun.

    Le problème en fait n’est pas qui paye mais plutôt de respecter celui qui paye ou du moins te fournit les moyens d’étudier. Manifester, pourquoi pas. Par contre, casser et rejetter systématiquement, c’est n’importe quoi!

    Il y en a marre du besoin de consultation systématique aussi. On sait très bien ce que veulent les syndicats. Ils n’ont pas été élu au pouvoir donc pourquoi les consulter à chaque projet de loi. Ils ralentissent et immobilisent le pays. Qu’ils manifestent, aucun problème, c’est leur droit, qu’ils participent à un certain nombre de choses dans les sociétés, ok là encore mais qu’ils se posent systématiquement comme interlocuteur incontournable avant tout vote de loi, là je dis non, c’est de la prise d’otage! Il n’y a pas de groupe « syndicat » à l’Assemblée Nationale que je sache…

    Si tu as 20€ à jetter par les fenêtres, adhère au PS mais à ta place, j’achèterai plutôt des roses à ma copine (si j’en avais une), cela serait un geste plus utile…

    Pour ce qui est de la communication de Galouzeau, je suis d’accord avec toi, il a été un peu léger.

  4. Draky dit :

    Consulter, c’est pas spécialement les syndicats. Les sondages défavorables au CPE par exemple, c’est « tout le monde » normalement 😉
    Sinon, je n vois pas en quoi manifester pacifiquement (on oublie les TDC de casseurs) c’est manquer de respect…
    Après, libre à DDV de tenir compt ou non de l’opinion des gens 🙂
    Sinon, désolé mais je pense qu’entre le gens dont les parent spayent les études et ceux boursiers, il y a une GROSSE frange qui bosse à côté.
    Et de toute façon, par exemple, moi, mes parents ont payé mes 2 ans d’IUT et bon si mes futurs éventuels bambins me réclament la même somme, je vais pas pleurer. Tous les étudiants ne font pas médecine dans une école privée !

  5. Olivier dit :

    Souvent, les parents n’ont pas les moyens de payer les études car cela coûte assez cher. C’est pour cela que c’est ultra subventionné dans les facultés notamment. Ceci dit on s’éloigne un peu du débat là…

    Tu crois pas que le CPE permettra justement aux gens qui doivent bosser à côté de leurs études de trouver plus facilement? De toutes façons, les jobs étudiants sont toujours très précaïres, CPE ou pas…

    Je vais te dire comment je vois les choses. Je crois qu’une boîte n’a jamais intérêt à se débarasser d’un employé valable alors après je comprends que beaucoup de branleurs potentiels flippent mais il va falloir se retourner les manches et bosser sérieusement. En tout cas, dans ma maigre expérience professionnelle, j’ai toujours vu les boîtes où j’ai bossé tout faire pour retenir les bons éléments.

  6. authueil dit :

    Les choses iraient autrement si les jeunes, ou leurs parents, devaient payer leurs études aux mêmes tarifs que les facs américaines. Ils auraient d’abord un service de qualité autrement supérieure. Ensuite, on y verrait moins de glandeurs (autrement appelés militants syndicaux) qui font leur licence en 6 ans, aux frais du contribuable.
    Le problème vient aussi du refus de la jeunesse (et des trentenaires) de rentrer dans le système mis en place par les soixante-huitards, pas pressés de laisser la place.
    Les manifestations sont l’expression d’une angoisse de la jeunesse, qui se sait sacrifiée pour le confort de la génération de leurs parents. Le jour où cette jeune génération prendra les commandes, ça risque de chauffer autrement plus que de simples manifs.

  7. Olivier dit :

    Je suis assez d’accord avec ton commentaire, c’est bien l’expression d’une angoisse de la jeunesse.

    Pour la suite, on va bien voir mais je crois que Galouzeau va céder, il est dos au mur là hélas…

  8. Hervé dit :

    C’est bien gentil de critiquer les étudiants sous prétexte qu’ils ne connaissent rien au monde du travail, mais vous oubliez que deux étudiants sur trois sont obligés de travailler pour financer leurs études. Papa maman n’ont pas toujours les moyens de subvenir à leurs besoins !!
    Donc les p’tits boulots précaires, on comprend que ça leur donne une image réaliste du monde du travail. Et soyez tranquilles, ça ne leur laisse pas beaucoup de temps pour se syndicaliser.

    Quant à vos impôts qui financent soit disant leurs études, désolé, mais ces impôts suffisent à peine à financer les intérêts de la dette de ce pays, qui s’est allourdie sans commune mesure depuis que les derniers gouvernenements ont allégé à tour de bras les entrées d’argent de l’Etat.

    Et quand j’entends les politiques dire que ce n’est pas la rue qui gouverne, soit sur le principe !
    Mais n’oubliez jamais qu’à l’origine, c’est bien la rue qui a mis en place la république et sa constitution de notre cher pays. Quand les élus tournent complètement le dos à ceux qui les ont mandatés, ils doivent s’attendre à ce genre de réaction…

    Quand je lis plus haut Draky qui parle des syndicats qui prennent le gouvernement en otage, mais je rêve, c’est pas l’inverse qui se passe en ce moment-même ?? Le 49-3, ça te dis quelque chose ?
    Et le dialogue promis par Dominique de Villepin après les émeutes des banlieues ? Qu’en est-il ??

    Oui j’ai 20€, et oui j’adhère bientôt au PS. Le CPE aura au moins servi à ça.
    Et ça ne m’empêche en rien d’acheter des roses à ma cop’s.

    A vous lire,
    Hervé

  9. Hervé dit :

    Autant pour moi, c’est Olivier qui parle « des syndicats qui prennent le gouvernement en otage »…

    Draky, c’est celui qui va peut-être adhérer au PS, comme moi…

  10. Olivier dit :

    Non Draky n’adhèrera pas au PS, sinon il sera censuré sur ce blog! lol 🙂

    Je plaisante bien sûr, pas de censure ici, sauf pour les extrêmistes de tous bords…

    Alors tout d’abord Hervé, soit le bienvenue sur ce blog. Je sens que je vais avoir bientôt besoin de renforts libéraux car il commence à y avoir trop de gens de gauche ici…

    Je souhaiterais corriger l’une de tes affirmations. Beaucoup de jeunes travaillent durant leurs études mais le fruit de ce travail ne leur sert pas à payer leurs études mais plutôt à vivre (se loger, manger, sortir…) durant ces études sachant que la plupart des études sont largement subventionnées par l’Etat (et donc par mes impôts).

    Le fait que mes impôts ne permettent de payer que les intérêts de la dette n’est pas ma faute mais celle de l’Etat, droite et gauche confondues. La dette ne s’est pas créée en deux ans, elle est là et bien là depuis des années mais le pire, c’est qu’elle ne cesse de grandir à cause du déficit chronique du budget de l’Etat.

    Le problème n’est pas l’allègement de certains impôts puisque le manque à gagner en recettes est très très largement compensé par la croissance générée et l’endiguement de l’invasion fiscale. Non le problème vient du rythme de vie de l’Etat largement au dessus de ses moyens. Je voyais l’autre jour une émission sur M6 à ce sujet, c’était hallucinant de voir le fossé entre la France et la Suède. En Suède, les ministres n’ont pas de voiture de fonction, un tout petit ministère et pas X sbires pour les aider à mieux creuser le trou dans les caisses…

  11. Hervé dit :

    D’accord avec toi pour le train de vie dépensier de l’Etat.
    Oui pour la simplicité et la proximité avec leurs élécteurs des élus scandinaves (ils le payent même de leur vie face aux fanatiques de tout bord !).

    Ce qui me met hors de moi en ce moment, c’est l’absence TOTALE de concertation de ce gouvernement, comme le précédent d’ailleurs.
    Franchement, je pensais DVP plus malin que Rafarin pour ne pas tomber dans les mêmes ornières. Et bien c’est raté ! Dommage pour ce pays. A croire qu’il ne sait pas comment sont faits les Français ! Tu me diras, ce n’est pas vraiment étonnant, ce n’est pas un homme de terrain, il n’a jamais été « élu » mais a toujours été nommé aux postes qu’il a occupé.

    Je suis d’accord qu’il faille faire quelque-chose pour l’emploi dans ce pays.
    Mais les contrats de travail, il en existe 18 différents actuellement, on n’avait pas besoin d’un CPE en plus !

    Ce qui manque, c’est l’activité des entreprises, c’est-à-dire les commandes. Comme les gens manquent de plus en plus de ressources, ils achètent de plus en plus de produits à bas prix (chinois !), d’où au passage une balance commerciale à fond négative.

    Je travaille dans l’informatique en région nantaise, et n’ai pas été augmenté depuis 5 ans ! Je te laisse apprécier en cinq ans la hausse des prix en parallèle.
    Il n’y a eu aucune initiative des derniers gouvernements (hum, « de droite ») pour soutenir la consommation ou inciter les entreprises en reprendre une politique salariale (au moins depuis 2005 où l’activité est repartie, toute les boîtes le disent). C’est là que se trouve la solution à mon humble avis.
    Pardon, j’oublie que ce qui compte maintenant, ce sont les dividendes versés aux actionnaires. Non mais as-tu vu les profits dégagés cette année par les sociétés du CAC40 ?? Où vont les bénéfices ? Dans la recherche ? Dans la consommation ?? Non, non, dans les bas de laines quand c’est pas dans les fonds de pension anglo-saxons.

    Non, décidément, il y a quelque chose qui tourne plus rond en ce bas monde. Le financier est en train de l’emporter sur l’humain…
    J’arrête, on va croire que je viens de l’extrême gauche, c’est pas mon style.

    A bientôt sur ton blog, je sens qu’on a plein de choses à se dire 😉

    P.S : au fait, arrête avec les allusions « étudiants à la fac = glandeurs ».
    J’ai un DESS en poche, je me suis battu pour le décrocher. Donc, là, tu me fais mal !
    Tout le monde peut pas intégrer les grandes écoles, et ça empêche pas de pouvoir réussir dans la vie…

  12. Olivier dit :

    Tu as raison, tous les étudiants de la fac ne sont pas des glandeurs. Ceci dit, je suis outré de voir qu’une minorité de glandeurs paralyse une majorité qui veut bosser et avoir ses diplômes…

    Pour ce qui est de la concertation, je ne suis pas d’accord, le gouvernement est là pour gouverner et faire les lois. Il y a une vraie urgence. Je ne crois pas que le temps soit aux discussions de comptoir avec les syndicats, discussions à mon humble avis complètement inutiles au départ puisqu’elles auraient condamnées le projet d’emblée. Je vois d’ici les semaines de réunions interminables avec au bout des syndicats qui n’auraient pas signé ou un projet de loi qui aurait été complètement dénaturé.

    L’informatique est un secteur sinistré, j’en sais quelque chose. Ceci dit, j’ai quand même été régulièrement augmenté ces 5 dernières années bien que ma boîte aille plutôt mal mais je suis dans une boîte étrangère où la compétition est de mise et ils augmentent presque chaque année les employés, cela leur permet de rester compétitifs sur le marché. Par contre, il n’y a pas de bonus versé 🙁
    Je pense que ta région offre peut être moins de possibilités que la région parisienne, c’est le problème de la centralisation à outrance mais bon on a d’autres pbs à Paris…

    Pour les dividendes du CAC 40, j’ai fait une note là dessus il y a quelques semaines en demandant au gouvernement de soumettre la recherche de Total à une obligation de résultats parce qu’ils font bcp de promesses mais ont peu de résultats…

  13. Hervé dit :

    A croire que l’opposition ne fait que s’opposer, pff ! Ils ont des propositions.
    Mais les médias sont tellement verrouillés que rien ne filtre au 20 heures ! et non, je ne suis pas parano ou myto.
    France Television et Radio-France roule pour le gouvernement, les dirigeants ont été placés par Chichi pour ça l’année dernière (je suis de près l’actu écrite à ce sujet : De Cariolis proche de Bernadette à FT, François de Cluzet proche de Jacques à RF + Dominique Bodis au CSA).
    En ça, le gouvernement n’est même pas libéral, mais bien conservateur.

    Une parathèse : j’avais vu le passage de François Bayrou (qui n’est pas vraiment de gauche) dans « Aparté » sur Canal+, et il racontait comment s’était passé la négo sur la composition du futur gouvernement entre lui et Chirac au lendemain de l’élection de 2002 et du vote républicain à 82%.
    Bayrou a clairement laissé entendre que pour Chirac, un gouvernement de cohalition, c’était de la conn…. Pourtant, les gens de gauche avait voté pour lui et pour que ça change. Ca en dit long sur le pouvoir en place, tu ne trouves pas ??

    La solution n’est pas à droite OU à gauche.
    Quand pourra-t-on diriger ce pays conjointement avec droite et gauche ?

    Les Allemands y sont bien parvenus, il suffit de regarder la composition de leur gouvernement. Mais on n’a pas la même nature ou la même Histoire non plus.

    Au fait, chez eux aussi, la période d’essai du CDI va peut-être passer à deux ans, on va voir comment ils s’y prennent.

    A+
    P.S : et ben ça cause cet après-midi ! 😉

  14. Olivier dit :

    Le grand complot des médias, ça va un temps… Ok sur certains dossiers, les médias font monter la sauce et racontent n’importe quoi.

    Mais sur le CPE, les hommes politiques, les représentants syndicaux et étudiants et plein d’autres ont eu l’occasion de parler et aucun n’a quoique ce soit de « mieux » à proposer. Les seuls qui aient proposé un truc, ce sont les patrons qui ont suggéré de ramener la période d’essai à un an et d’astreindre le licenciement à une certaine justification qui me semble une bonne base de discussion/négotiation.

    Quand à faire un gouvernement gauche/droite, j’ironisais là dessus il y a quelques mois lorsque Merkel a enfin fait son gouvernement, crois moi, ce n’est pas près d’arriver en France. Ils ont déjà du mal à se mettre d’accord au sein même d’un parti alors entre partis, imagine…

    Quand à Bayrou, je n’ai aucune considération pour lui, il ne fait que critiquer, il ne propose jamais rien, il critique même ce pauvre De Robien qui lui participe au gouvernement, il représente ce que je rejette le plus politique : l’homme aigri et frustré en manque de pouvoir. J’espère qu’il n’aura plus accès à un gouvernement car il est dangereux pour l’avenir de la France.

  15. Hervé dit :

    Et beh, toi tu rigoles pas !!
    Pour moi, Bayrou est un démocrate convaincu. Mais c’est vrai qu’il n’a pas de message clair. Mais De Robien est tout aussi inexistant bien qu’au gouvernement !

    Pour moi, celui qui est dangereux, c’est celui qui trône actuellement à l’Elysée…
    Il a verrouillé tout l’appareil politique, et là, on va droit dans le mur.

    Allez, pour te charier, tu devrais prendre ta carte UMP, comme ça on serait deux à entrer en politique !! ;-))
    Tu es vraiment dans leur droite ligne…
    Dans 5 ans (j’ai 33 ans), tu repenseras à ce que je te dis là, sur l’adhésion. Ca me paraît la seule voie de salut. Pourtant, j’ai du mal avec l’esprit de groupe à la base. Mais là, je me dis qu’il faut bouger, ne serait-ce que pour mes enfants.

  16. Olivier dit :

    Je pense que l’adhésion ne sert qu’à financer les coktails et les congrès des partis politiques…

    Je crois au contraire dans une autre voie et c’est pour cela que j’ai ouvert ce blog. Il me permet d’évangéliser mes lecteurs. Par exemple, Draky est devenu un très fidèle disciple et même s’il n’est pas toujours d’accord avec moi, il adore participer au débat 🙂

    De Robien a eu le mérite de faire baisser le nombre de morts sur les routes, rien que pour cela, il a tout mon respect. Bayrou, il a le mérite de faire baisser son parti dans les sondages…

  17. Hervé dit :

    Tu crois pas que c’est les radars de Sarko qui ont fait baissé le nombre de tués ?
    Quoique, tu as raison, ils étaient présents tous les deux à l’inauguration du dispositif, non sans avoir fait des excès de vitesse pour y aller 😉

    Pour l’adhésion, je te dirai ça dans quelques temps…

    A+ pour de nouvelles discussions

  18. Olivier dit :

    Oui Sarko a une certaine responsabilité mais je crois que De Robien a bien bossé aussi…

  19. Draky dit :

    Hervé, j’ai failli avoir une crise cardiaque quand tu as dit le truc sur les syndicats et le gouvernement. Garnement va LOL.
    (syndicat local oui, syndicat national non ;))
    Pour les radars, je suis pour et je pense que ç vient de Sarko quand même mais c’est normal, entre De Robien (vieillissant) et Sarko, jeune aux dents longues, lequel des deux a le plus communiqué ? 😉 Comme d’hab, Iznogoud 🙂
    Sinon mmmm non je n’adhèrerais pas, je préfère les 20 euros de rose et payer mon mariage à venir 🙂
    Olivier, désolé de te l’apprendre, mais le « complot des médias » est une réalité, qui remonte à longtemps (« Pas vu pas pris » de P. Carles, tu connais ?) et ce que dit Hervé est malheureusement vrai.
    Je pense que Bayrou a compris que le PS ne fait plus rêver et que « potentiellement » il peut être « l’opposition » (notez le tas de guillemets :P)… rien de plus.
    Ha et vous vous souvenez pas des « réactions » au lendemain du renvoi de JPR et de la nomination de DDV ? « C’est la même chose, Chirac n’a pas entendu les Français, ce sont les 2 mêmes 1ers ministres ». Ben voià, l’UMP a cru « nous » entuber mais c’est pas passé.
    Juppé = Raffarin = DDV => 3 hommes de Chirac, 3 hommes qui veulent passer en force. Chirac a juste oublié que son score élevé aux Présidentielles venait de la peur du « borgne ».
    Pour soutenir Olivier : démission à la Sécu d’un réformateur anti bureaucratie 🙁 alors en politique c’est pas près de changer…
    Sinon, partenaires sociaux != de syndicats je pense.
    On en monte un à 3 ? 🙂

  20. Olivier dit :

    Bayrou est condamné à être toujours dans l’opposition…

    Les syndicats dans notre pays souffrent d’une image due à leur comportement contre productif en bien des situations. Rien que pour cela et pour ne pas être associé par amalgame, je ne ferai jamais parti d’un syndicat (je sais il ne faut jamais dire « jamais » mais bon).

  21. Draky dit :

    Bah au niveau local (communal ou petite boîte) c’est mieux car « productif », il défrend le salarié quand celui-ci est emmerdé par l’employeur (bossant dans une mairie, j’ai entendu des exemples).
    Par contre au niveau national… ça fait trop « parti politique » 😉
    Et on ne parlera pas des mafias de la SNCF par exemple pour lequel j’ai bossé 😉

  22. Olivier dit :

    Quoi? Tu as bossé à la SNCF? Ou pour leurs « mafias »? Attention, je te bloque l’accès du blog! lol 🙂

  23. Hervé dit :

    Salut les deux !

    Je fais partie du CE (en région) et du CCE (au siège) de ma société (2000 personnes en France).
    Au début ça me plaisait car ça apprend beaucoup de choses sur la gestion de la boîte, le business, la défense des droits des collaborateurs (formation, licenciements).
    Globalement, l’action des élus est positive auprès de la direction. Oui, je suis quelqu’un de constructif, messieurs !
    Mais quand je vois que les résultats sont bons, et que ça ne profite qu’aux actionnaires, alors là, je m’énerve !!

    D’où mon intention de passer à l’étape suivante… au risque d’être déçu là aussi, je le sais à l’avance :((… Je ne suis pas dupe, je connais déjà les critiques portées au PS et à ses actions passées. Mais bon, qui ne tente rien n’a rien. Et je ne supporte plus de rester les bras croisés.
    Et justement, le recrutement se fait au niveau local dans ce parti. On verra bien, ça me donnera un coup d’oeil sur la vie de ma commune (6000 habitants).

  24. Olivier dit :

    Le CE dans une boîte, c’est quelque chose d’important. C’est souvent assez mal vu d’en faire parti mais c’est très certainement un tort car le CE peut être très utile et constructif…

  25. Oliv dit :

    J’ai bien lu l’article et les commentaires qui suivent. Pour revenir un peu au propos du départ, je dirais qu’en effet il est normal que des étudiants (et maintenant des travailleurs et plus généralement des citoyens) s’inquiète de leur avenir. Maintenant on peut en effet regretter que cela se passe ainsi : 49-3 pour faire passer la loi et Blocage de faculté. Tout le monde utilise des méthodes que je qualifirais de « violentes » sans aller jusqu’aux termes d’otages (pour rappel, Ingrid Betencourt est une otage … est ce la même chose ?). Il faudrait certainement un peu plus de dialogue mais est ce que chacunes parties le veut vraiment ? On peut se le demander. Mon commentaire ne ferait peut-être pas avancer le débat. Maintenant par rapport aux différents commentaires, je dirais qu’il ne faut absolument pas faire de généralités, certains étudiants peuvent profiter du système (étude payer par les parents ou par l’état), certains étudiants connaissent le monde du travail pour « financer » leurs loisirs, mais d’autres rééllement pour financer leur études … Sur le dernier point « la création de son entreprise », que l’on ai fait ou non des études cela n’est facile pour personne, il faut réusir à trouver une idée interressante pour la société dure, il faut réussir à la faire financer, et même si tout cela se passe bien le patron n’est pas forcement à l’abri de la précarité. En conclusion, comme pour résoudre tout problème, il est important de discuter, de partager, d’écouter et de tolérer et cela quelque soit le partie politique, les luttes de pouvoir etc … mais bon c’est peut-être utopique. Je trouve en tout cas que les blogs sont une avancé vers tout cela, et Olivier le tien parrait très bien. @+

  26. Olivier dit :

    Oliv,

    Merci pour ton commentaire éclairé, tu as raison, le dialogue est important et le débat sur le CPE a probablement manqué de dialogue au départ. C’était une erreur même s’il y avait aussi une contrainte temporelle (j’en ai parlé plus haut). Maintenant, il est sûr que perdre un peu de temps à parlementer et aboutir ou ne pas parlementer et échouer, finalement, il faut mieux parler mais c’est toujours facile de tirer après coup des conclusions 🙂

    PS : Ton blog est pas mal aussi! 🙂
    Ceci dit, merci pour le compliment, ça fait plaisir!



L'autre monde | Thème liquide par Olivier