30
Sep
13

La démission de Cécile Duflot





Ce n’est pas encore officiel mais il est évident que les jours de Cécile Duflot au sein du gouvernement sont comptés. Sa lourde mise en cause de Manu le chimique ne pourra rester impunie.

Bon c’est vrai que Manu depuis un an, il se sent pousser des ailes. Il joue aux petites shérifs et séduit une partie de l’opinion qui voit en lui le sauveur. Mais il ne suffit pas de se balader 365 jours par an avec un costume de marié pour donner envie au peuple d’épouser ses idées. Moi je n’oublie que Manu a ordonné à la police de gazer des femmes et des enfants durant la Manif pour tous. C’est vrai qu’en ce moment, la communauté internationale tolère assez bien les gazages. Mais bon, Bachar serait fondé à demander pourquoi on veut inspecter ses stocks alors qu’on ne dit rien sur Manu. Certes les armes ont une intensité différente mais la méthode reste effroyable. Voir des enfants et des femmes gazés par des policiers, c’est inacceptable et l’UMP ne l’a pas assez dénoncé sans parler des médias, aux abonnés absents depuis mai 2012…

Mais bon, revenons à Cécile. Qu’est-ce qu’elle va bien pouvoir faire quand elle aura été débarquée? Traverser le désert avec Gro Farseth et la prothèse Mamère qui vient tout juste d’être exfiltrée? Ou peut être prendre la suite de son pote Durand à la tête d’Europe écologie le désert? Ou encore fêter avec son copain, le frère de Bertrand Cantat, le retour sur la scène musicale de son beau frère? A moins que ce dernier ne soit rattrapé par la justice suite à la disparition de son ex femme?

Le PS s’honorerait à gicler les verts une bonne fois pour toutes. Ils ne représentent rien électoralement. Ils font honte à l’écologie. Ils sont comme des vers qui auraient peuplés un terrain en friche. Depuis 20 ans, ils se disent écolos mais leur seule et unique ambition est l’exercice du pouvoir. L’écologie n’était qu’un prétexte pour y arriver en existant à la marge mais en réalité et on l’a bien vu dans leurs actes, leur écologie est extrémiste, clivante, dévoyée, bref bien loin d’un idéal de société auxquels les français pourraient aspirer.

Je demande donc à François d’Hollande de couper cette branche morte sur l’arbre socialiste faute de quoi, c’est tout l’arbre qui risque de crever lors du prochain hiver…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier