9
Sep
08

Economiser, maintenant!





La France est en déficit chronique depuis 30 ans. C’est la faute aux gouvernements successifs de gauche et de droite qui n’ont jamais eu le courage politique de dire stop et de fermer le robinet de manière brusque. Il faut avoir ce courage, le courage de dire : « il n’y a plus d’argent dans la caisse, cela fait 30 ans que la France vit à crédit, cela ne peut plus durer alors on arrête dès demain ». Mais lorsque l’on joue avec l’argent des autres, on est toujours tentés de rejouer surtout si nos poches sont vides.

Aussi je souhaite que le gouvernement prépare pour 2009 une loi de finances avec un budget équilibré. S’il faut licencier dans les administrations, licencions comme cela se serait déjà fait depuis belle lurette dans n’importe quelle entreprise avec un tel déficit. A quoi est ce que cela rime d’avoir une société qui vit largement au-dessus de ses moyens? La rupture ne peut être que brutale vu l’ampleur de la tâche. On ne va pas combler le déficit avec 10.000 enseignants partant à la retraite.

Si les syndicats sont un temps soit peu responsables, ils soutiendrons ce plan de rigueur. Bien sûr, les dirigeants d’aujourd’hui ne seront plus là pour assumer demain leur manque de courage devant les jeunes générations. Cependant, il faut être solidaire et la vraie solidarité, celle qui voit un peu plus loin que jusqu’à la retraite de Bernard Thibault, c’est d’en finir avec les déficits. On en a déjà pour des décennies à rembourser la dette creusée alors arrêtons de creuser notre tombe.

Parce que tout ceux qui pleurent sur leur pouvoir d’achat aujourd’hui seront dans quelques années à la rue faute d’une indemnité suffisante pour se loger lorsque l’Etat ne pourra plus emprunter et qu’un certain nombre de missions ne pourront plus être assurées. Il y en a marre de ces politiques irresponsables depuis 30 ans.

J’entends déjà les critiques taxant mon discours d’égoïste et injustifié mais lorsque la lèpre est là, il faut mieux se couper un bras maintenant plutôt que de mourrir demain. L’équilibre me semble réalisable rapidement, il « suffit » juste d’avoir le courage d’arrêter brusquement tout ce qui n’est pas vital et indispensable pour se concentrer sur ce qui l’est vraiment.

Ceci se fait dans toutes les entreprises, chaque année, un budget est établi et on ajuste les effectifs dans les différents services en fonction de l’activité et des revenus. Pourquoi est ce que cela ne pourrait pas se faire avec l’Etat? L’Etat n’a pas vocation à fournir un job à vie à tout ceux qui ne veulent pas bosser dans le privé. Il a vocation à remplir des missions qui doivent évoluer en fonction de la démographie, des besoins de la société et de l’argent qu’il y a dans les caisses.

Ce qui est sûr, c’est qu’il faut arrêter de crier au loup en disant que c’est terrible le chômage alors qu’il y a des dizaines de milliers de postes à pourvoir, que c’est scandaleux que l’Etat ne remplace pas tous les enseignants partant à la retraite. C’est voler l’avenir des jeunes générations. Ce qui est sûr, c’est que si on ne fait rien rapidement pour contenir les dépenses, je vous prédis une augmentation brutale de tous les prélèvements sous peu.

Je suis pour une société solidaire, celle qui donne à chacun l’opportunité de se réaliser, pas pour la société des RTTs et de Paris Plage qui s’amuse en oubliant que tout cela a un coût social.





14 commentaires pour “Economiser, maintenant!”
  1. Gilles dit :

    L’État empruntera toujours 🙂
    Il sera toujours garanti 🙂
    Pis ça va être chaud de demander aux Français de faire des efforts quand on augmente le salaire du Président dès son élection de 40% 😉
    Qu’on fait un bouclier fiscal pour les Riches, etc.
    Moi perso, que la France coule, m’en fous.
    Quoiqu’on fasse, les mêmes seront toujours au pouvoir. quand nos dirigeants couleront, je bougerais 🙂
    Ha !
    On me fait signe qu’ils ne couleront jamais.

  2. Olivier dit :

    Tu es mal renseigné sur le bouclier fiscal… Il n’a pas coûté grand chose par rapport à certaines autres dépenses et surtout, il a très largement bénéficié aux classes moyennes plutôt qu’aux riches…

  3. Gilles dit :

    Je suis en classe moyenne, j’attends ses effets 🙂
    Sinon, le financement du RSA montre les effets de ce bouclier : les « riches » ne financeront pas le RSA car déjà imposés.
    Les pauvres non plus, cars ils n’ont pas d’épargne type « assurance-vie ».
    Me demande qui va raquer 🙂 Je te rassure, tu as le profil pour, comme moi 🙂

  4. Olivier dit :

    J’ai pas dit que le bouclier fiscal avait bénéficié à tout le monde… Si tu veux en bénéficier, il faut que tu augmentes ton imposition en investissant dans des produits imposés ou alors que tu baisses tes revenus 😉

    Pour le RSA, on va bien voir si c’est efficace. Je suis très curieux de voir l’impact que cela va avoir sur le chômage…

  5. Gilles dit :

    Positif mais en gardant une grosse frange de la population en bas salaire, je ne vois pas où le pouvoir d’achat va augmenter…
    Le SMIC, c’est le SMIC.

  6. Olivier dit :

    Qu’est ce que tu proposes? Une augmentation généralisée des salaires? Es tu prêt à encaisser l’augmentation des prix qui en résultera?

    Une prime encore plus importante de l’Etat pour les bas salaires? Es tu prêt à payer plus d’impôts?

    Tu peux aussi jouer au loto 😉

  7. Hello,
    En fait, je me dis que le problème est le même partout ! Toujours plus pour les riches et toujours moins pour les plus pauvres et les moyens revenus. Enfin, tout cela me mets en très grande colère !!

  8. Olivier dit :

    Tu schématises un peu et prend des raccourcis rapides mais je suis sûr que cela va plaire à Gilles 😉

  9. Hadrien dit :

    Je suis d’accord avec Olivier et ahuri que les Français n’aient pas conscience que leur pouvoir d’achat ne va pas augmenter, ni même stagner, mais baisser.S’ils n’acceptent pas cette portion congruë, sanction de l’incurie des gouvernements et des réclamations inconsidérées depuis 25 ans, la baisse sera encore plus sévère demain.On ne peut plus taxer les entreprises, dont la compétitivité baisse (voir le déficit du commerce extérieur). Si on veut rétablir les finances de l’Etat et relancer la machine économique, il n’y a pas 36 solutions: il faut bloquer les salaires, sauf les plus bas et travailler plus. La véritable efficacité demanderait même que, pendant quelques années, on travaille plus pour le même salaire!

  10. Gilles dit :

    On bloque les salaires mais avec l’inflation, je vois pas en quoi ça va relancer le pouvoir d’achat, ça !

  11. Olivier dit :

    Gilles, il faut que tu comprennes à un moment qu’il n’y a pas de miracle. Ton pouvoir d’achat, il n’augmentera pas par l’opération du Saint Esprit. Le seul moyen qu’il augmente, c’est soit que tu bosses plus, soit que tu fasses un métier mieux rémunéré. Mais à job et horaires constants, ton pouvoir d’achat va continuer de chuter dans les années à venir…

  12. Gilles dit :

    Le souci dans ton argument (en théorie juste) c’est que la proposition de bosser plus pour gagner plus, elle existe que dans la réalité alternative sarkozienne, dont est exclue mon boss LOL
    Faudrait trouver une liste de boulot où ça marche 🙂
    Deux secteurs où ça marche pas : la Fonction Publique et la Grande Distribution 🙁

  13. Olivier dit :

    N’oublie pas de remercier Marine Aubry et ses 35 heures quand tu toucheras ta prochaine paye… 😉

  14. Gilles dit :

    Je bosse 37h45 🙂



L'autre monde | Thème liquide par Olivier