8
Déc
05

EDF dégraisse





EDF vient tout juste d’annoncer la suppression d’environ 6.000 emplois d’ici à fin 2007. Il n’y aura aucun licenciement sec. Certains départs à la retraite ne seront pas remplacés. Ceci intervient dans le cadre d’une politique d’économie visant à dégager des fonds pour augmenter la capacité d’investissement. EDF prévoit en effet d’investir plus de 40 milliards d’euros sur 5 ans pour augmenter sa capacité de production. Bien entendu, cette annonce sonne curieusement après les débuts modestes en bourse de l’action EDF. L’entreprise fait l’apprentissage de la nécessaire rentabilité d’une action. EDF emploie aujourd’hui 160.000 personnes dans le monde et son chiffre d’affaires 2004 est de 47 milliards d’euros. Le ratio chiffre d’affaires par employé est donc plutôt faible si on le compare à d’autres références en la matière. EDF doit donc faire de très gros efforts pour améliorer sa productivité. Ceci doit se faire en partie par l’allègement de sa masse salariale. Les syndicats vont une fois de plus crier au scandale mais c’est la loi du marché, pour survivre, aujourd’hui, il faut être productif!

La blogosphère en ébullition :

Michel Moine

Cost Killer







L'autre monde | Thème liquide par Olivier