25
Juin
08

En finir avec l’ISF!





Il y a trois ans déjà, je demandais un aménagement de l’ISF. Depuis le paquet fiscal est passé par là avec son énorme paquet de mensonges à 15 milliards par rapport à son coût réel de 200 millions d’euros. Alain Ducasse, l’un des plus grands chefs français, vient de devenir monégasque. La nationalité monégasqueétant incompatible avec la nationalité française, il perd la nationalité française. On ne parlera désormais donc plus d’Alain Ducasse comme d’un chef français. C’est un peu comme si Zidane ou Johnny devenaient suisses!

J’entends déjà les populistes du parti socialiste qui vont nous dire que c’est scandaleux. D’ailleurs, pourquoi est ce qu’ils ne proposent pas un projet de loi pour interdire de territoire national tout français ayant abandonné la nationalité française sous peine d’emprisonnement? Non mais c’est vrai, il faut aller jusqu’au bout de la démarche lorsque l’on soutient une idéologie, sinon, c’est du populisme. Et puis comme cela, quand la France aura fait le ménage et qu’il n’y aura plus de gens très riches, nous serons définitivement à la merci des fonds de pension qui ouvriront et fermeront les usines comme bon leur semble.

En revanche, pour les sans papiers, aucun problème, ils peuvent venir. On n’a rien à leur proposer, pas vraiment les moyens de les acceuillir mais c’est bien connu, la France aime vivre à crédit. D’ailleurs François Hollande s’en fout, il ne sera plus là pour payer la dette lorsqu’il faudra la rembourser.

Pour une fois, sortons de l’idéologie et soyons pragmatiques. Je propose de supprimer l’ISF pendant 5 ans à titre expérimental. Au bout de 5 ans, on regardera ce qu’a rapporté l’accroissement de l’impôt sur le revenu par rapport à ce que l’on aurait perdu en ISF et en IR dans la même période faute de réforme fiscale. Si la balance est positive, on conservera ce mode de fonctionnement et on l’inscrira dans la constitution comme d’autres pays l’ont fait. Etre riche n’est pas une honte. La richesse n’est pas tombée du ciel. Certains hommes politiques ne devraient pas confondre leur enrichissement personnel parfois acquis illégalement avec celui de l’immense majorité des français qui est le simple fruit du travail (ou du loto).





3 commentaires pour “En finir avec l’ISF!”
  1. toto dit :

    bonjour,

    moi je propose de moderniser notre pays: supprimons le droit du travail ainsi que le système d’assurance chomage et toutes les aides sociales … mais attention juste pour 5 ans ….
    c’est juste un test et on voit dans 5 ans …

    la au moins on ferait bouger ce pays immobile et on décuplerait les énergies positives des individus et la France redeviendrait enfin le grand pays qu’elle devrait etre ..

    alors chiche ?

  2. Gilles dit :

    Même moi je reconnais que l’ISF porte à discussion.
    Voir dans ce sens l’article de Wikipédia sur l’ISF qui souligne les controverses de cet impôts.
    Par contre, un impôts sur les TRES GROSSES fortunes (genre multimilliards ?), oui, à étudier.
    En fait, un exemple de souci : une vieille tante proprio d’un vieux château meurt et me le lègue.
    Du jour au lendemain, je suis ISF-able !
    Sauf si je refuse l’héritage.
    En effet, grâce à la spéculation immobilière, les gens possédant parfois un petit patrimoine se sont retrouvé assujétis car leur bien avait trop augmenté…
    Quant à la richesse tombée du ciel, on parle de parachute doré si tu veux 🙂
    Sans compter les « jetons » de présence pour un conseil d’admnistration.
    Je trouve qu’il y a plus de patron « branleur » qui touche sans rien faire d’autre que « diriger » un CA ou une boîte en délégant à 100% que de chômeurs fainéants…

  3. Olivier dit :

    lol 🙂
    ouais je suis pas trop d’accord sur les patrons branleurs. tu ne t’autoproclames pas du jour au lendemain patron d’une boîte. les boîtes du CAC 40 ne sont pas le Zimbabwe de Mugabe…

    après pour ta réflexion sur l’immobilier, tu as 100% raison, c’est un des effets pervers de la flambée des prix. d’où la nécessité de sortir certains biens de l’assiette de l’ISF pour commencer…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier