23
Jan
17

Equation impossible pour le PS





Après le premier tour de la primaire citoyenne du parti socialiste, le constat est édifiant : participation en berne, parti fracturé mais pris en étau et lourd désaveu pour le pouvoir en place.

Commençons par la participation, elle est très faible, bien en dessous des 2 millions d’électeurs. C’est bien loin des 4 millions d’électeurs qui s’étaient déplacés en novembre pour la primaire de la droite. Cela démontre qu’à gauche, il est plus facile de mobiliser pour faire la grève et aller gueuler dans la rue que pour aller glisser un bulletin dans une urne. L’engagement des gauchistes s’arrête à la porte du bureau de vote. C’est cohérent avec l’attitude d’un grand nombre d’agités du bocal à gauche qui passent plus de temps à brasser de l’air qu’à agir…

Second constat, le parti est coupé en deux entre la ligne réaliste incarnée par Valls et la ligne utopiste incarnée par Hamon. Valls a exercé le pouvoir, il sait ce qu’on peut faire et ne pas faire. Hamon vit dans un rêve où chaque français pourrait gagner au loto sans jouer. Entre les deux, il y a le précipice de la réalité où Valls est tombé en 2012 avec Hollande. Mais ce n’est pas tout, il faut ajouter l’étau dans lequel est pris le PS avec Mélenchon à gauche et Macron à droite!

Il ne fait guère de doute qu’Hamon va l’emporter, fort du soutien d’Arnaud de Montebourgeois. Mais au final, vu comme c’est parti, le PS ne dépassera pas 10% au premier des présidentielles. Pire, il risque même de s’écraser en-dessous des 5%! Autant dire la faillite assurée car les frais de campagne ne seront alors pas remboursés.

Enfin, côté désaveu, c’est un vraie claque, tout d’abord pour Hollande et Valls qui sont responsables et comptables de leur bilan mais aussi pour Hidalgo. Les médias qui soutiennent sa politique à Paris se sont bien gardés de le souligner mais les 6% de Peillon, c’est un camouflet pour Hidalgo car c’est elle qui a poussé Peillon à se lancer dans la primaire! Je la voyais hier encore faire la dinde devant les caméras avec la pollution. La vraie pollution en France, elle vient de tous ces politiques qui nous enfument depuis trop longtemps! Vivement qu’elle dégage, elle et toute sa clique de bobos!







L'autre monde | Thème liquide par Olivier