10
Sep
05

Essais nucléaires : pour la reconnaissance des victimes





Essai nucléaire

J’ai vu hier soir un reportage très intéressant sur les essais nucléaires français effectués au cours des 40 dernières années en Polynésie Française. C’était sur France 3 dans l’émission Thalassa. On y voyait notamment les différentes phases avec au départ les essais aériens puis ensuite les essais sous marins. On y découvrait notamment différents témoignages de polynésiens mais aussi de métropolitains impactés par les retombées radioactives de ces essais.

Aujourd’hui, plusieurs dizaines de personnes sont mortes de cancers liés à ces essais. Beaucoup de personnes sont malades. Cependant, l’Etat continue de nier l’impact de ces essais. Je suis notamment stupéfait par deux choses. Tout d’abord, encore aujourd’hui, l’Etat n’a pas apparemment pas pris les dispositions qui s’imposent pour sécuriser les sites de tir. Ainsi, du plutonium radioactif est toujours enfoui avec un risque évident de contamination continue de la mer. Le scientifique du CEA (Comissariat à l’Energie Atomique) présent dans le reportage se contentait d’observations très vagues. On sentait bien qu’il y avait à la fois un désir de cacher la vérité mais aussi un réel manque de certitudes par rapport à la réalité de la situation actuelle. Deuxièmement, l’Etat se refuse à reconnaître les dommages causés aux populations civiles et militaires pendant des décennies. Ainsi, l’Etat a fait appel récemment dans un procès où il avait été condamné à verser une pension à vie à une victime militaire atteinte d’un cancer développé à la suite des essais nucléaires. Je pense que le minimum pour l’Etat vis à vis de ces personnes qui ont mis leur vie en danger sans connaître les risques encourus serait de reconnaître le mal causé et de l’indemniser. Il ne sert à rien de continuer à nier l’évidence plus longtemps.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier