11
Fév
11

Et de 2!





Finalement, le deuxième coup sera venu de l’Egypte! Moubarak a fini par abdiquer face à la pression populaire. Si tout le monde se félicite de son départ, la suite est très incertaine. L’Egypte, tenue d’une main de fer, était malgré tout l’un des pays les plus « ouverts » de la région en comparaison à l’Iran, la Syrie ou encore la Libye.

Plusieurs scénarios sont désormais possibles localement. Le premier est de voir une certaine continuité dans l’appareil du pouvoir avec un soutien et une présence plus ou moins forte de l’armée. Le second est de voir les frères musulmans prendre le pouvoir dans l’appareil politique. Le dernier est un certain chaos, avec des luttes ethniques et religieuses.

Ce qui est sûr, c’est que la stabilité de la région va être mise à mal. L’Egypte est historiquement un pays modérateur, notamment dans les relations avec Israël. Là, Israël risque de se retrouver très seul dans peu de temps, surtout si la Jordanie suit le même chemin que l’Egypte.

Au niveau global, les Etats Unis ont perdu l’un de leurs relais dans le monde arabe. Ce n’est pas dramatique car ils en ont encore beaucoup. Côté français, il conviendrait d’étudier les destinations de vacances de tous les ministres ces derniers mois, cela nous permettra de savoir quel sera le prochain dictateur à tomber : Maroc, Jordanie, Algérie ou Côté d’Ivoire et plus si affinités en jet privé…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier