27
Fév
09

Et si on arrêtait les pronostics?





boxEn France, on a notre championne du monde des pronostics. Elle s’appelle Christine Lagarde. Chaque mois, elle fait des pronostics sur les prévisions de croissance, parfois même sur les chiffres du nombre de chomeurs. Elle se plante presque toujours. Alors il serait peut être temps d’arrêter de faire des prévisions. Elle y gagnerait grandement en crédibilité.

Ensuite, les chiffres du chômage sont mauvais, en France comme partout. C’est évidemment triste et inquiétant mais est ce qu’il faut pour autant passer son temps à se demander combien de temps cela va durer? Est ce qu’il ne serait pas plus utile de se retrousser les manches pour trouver des solutions?

Ce n’est pas comme si on vivait dans un pays parfait où il n’y ait plus rien à faire. Il y a plein de choses à construire, à moderniser, à changer, à améliorer. Ce ne sont pas les projets qui manquent mais peut être l’audace et l’envie. Je suis toujours désespéré lorsque je passe sur le chantier de l’A86 le soir et que je ne vois personne bosser dessus. Un chantier si stratégique pour la fluidification de la circulation en île de France devrait mobiliser des équipes 24h sur 24 toute l’année. Lorsque le chantier sera achevé, énormément de travailleurs gagneront du temps, économiseront de la fatigue et donc l’entreprise en bénéficiera in fine.

C’est pareil pour le RER A. La question n’est pas se dire s’il faut ajouter quelques rames. Aujourd’hui, le problème n’est pas de cette échelle. Il faut complètement repenser les transports en région parisienne. En 2009, il est inacceptable que dans une grande capitale comme Paris on circule aussi mal aussi bien dans les transports en commun qu’en voiture.

Alors amis politiques, je vous en supplie, arrêtez les pronostics bidons sur ce qui va ou pas se passer. Retroussez vous les manches et donnez l’élan nécessaire pour relancer la machine. Il faut avoir l’audace de réussir.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier