18
Mar
12

Eviter la mise en fourrière





Je viens de voir un reportage très intéressant à la télévision sur le business des fourrières. A Paris, la plupart des remorqueuses utilisées pour la mise en fourrière ont un poids total roulant en charge ne les autorisant pas à charger un véhicule de plus d’une tonne environ. Donc normalement, ils ne devraient pas charger au delà de la Twingo ou autres véhicules de cette catégorie.

En chargeant un véhicule d’un poids tel que le poids total roulant en charge sera supérieur à la limite fixée pour la remorqueuse, le chauffeur risque une amende de 1.500€ d’après ce qu’ils disaient dans le reportage. Il perd en outre le bénéfice de l’assurance en cas d’accident. Autant dire que si vous vous retrouvez face à une remorqueuse sans plateau qui a chargé votre voiture et que vous avez une voiture plus grosse qu’une Twingo, n’hésitez pas à lui demander de libérer votre véhicule. S’il refuse, vous prenez des photos qui pourront servir de début de preuve plus tard et vous appelez la police pour leur demander de constater l’infraction.

Comme les remorqueuses avec plateau sont très peu nombreuses à Paris, vous aurez tout le temps de récupérer votre véhicule une fois qu’il sera relâché par la remorqueuse non conforme. Par contre, ne jamais tenter de partir avec votre véhicule une fois qu’il a été levé sans l’accord du remorqueur ou de la police car là c’est un délit de fuite.

Sachez enfin que cela ne vous fera économiser qu’une partie des frais de mise en fourrière. L’amende pour le stationnement illégal devra aussi être payée.

Et puis si vous en avez marre d’être racketé pour le stationnement à Paris, écrivez à Delanoë, c’est sa responsabilité. Merci le parti socialiste!





6 commentaires pour “Eviter la mise en fourrière”
  1. pascal dit :

    pour éviter la fourrière utlisez autolib !

  2. Olivier dit :

    Oui sauf que si tu laisses ton Autolib garée n’importe comment, d’une cela te coûte bien plus cher que d’aller la remettre à la station car tu continues à payer les frais de location alors que si elle dort à la station, tu ne payes rien et de deux, tu ne gagnes pas vraiment de temps car les stations étant souvent vides, tu peux facilement la garer.

  3. Medorius dit :

    Attendons de voir si Autolib est un succès! En tout cas, la mise en oeuvre par Bolloré a été autrement plus dynamique que le tramway, où on ne voit les ouvriers travailler que 5 heures par jour au maximum, sans compter ceux qui regardent les autres trravailler!

  4. Olivier dit :

    Dans un chantier, il est important qu’un certain nombre d’employés prennent le temps de regarder les autres travailler. Cela s’appelle la supervision. Le problème, c’est quand il y a plus de superviseurs que de travailleurs ce qui hélas souvent le cas sur ce genre de chantiers, certains s’autoproclamant superviseurs afin d’échapper à certaines tâches trop pénibles à leurs yeux…

  5. pascal dit :

    Et il y a ceux qui jugent ceux qui bossent sans connaitre leur métier..
    On les appelle les inspecteurs des travaux finis..

  6. Olivier dit :

    En l’occurence, là ce serait plutôt les inspecteurs des travaux dont on ne sait pas s’ils finiront un jour… 🙂



L'autre monde | Thème liquide par Olivier