20
Sep
07

Fermeté pour Cantat





C’est aujourd’hui que la justice se penche sur le cas de Bertrand Cantat. Il a fait une demande de libération conditionnelle étant donné qu’il est arrivé à la moitié de sa peine. Si la justice accède à sa demande, il aura donc passé 4 ans derrière les barreaux. Je m’étais déjà ému il y a quelques mois de la possibilité de cette libération. Je renouvelle à nouveau mon appel à la raison. Libérer au bout de 4 ans un homme condamné pour homicide volontaire, cela ne serait pas un bon message à envoyer à toutes les personnes violentes au sein de leur couple. Quand je pense que certaines rumeurs annoncent déjà l’enregistrement de nouveaux albums de Noir Désir, je suis stupéfait. Qui écoutera les chansons d’un homme ayant le sang de sa compagne sur les mains? Je suis curieux de voir quel traitement médiatique réserverons les chaînes de télévision, notamment dans les émissions de variété, dans quelques mois à Bertrand Cantat s’il est libéré et qu’il sort un album. Quoiqu’il arrive, je ne cesserai de dénoncer ce que je vois comme une parodie de justice. Une femme est morte sous les coups d’un homme, que personne ne l’oublie…





7 commentaires pour “Fermeté pour Cantat”
  1. Gilles dit :

    Le tapis avait le sang, pas les mains hein 🙂
    Il bénéficierait de la même indulgence que tous les autres condamnés.
    Soit on réforme la liberté conditionnelle et anticipée, soit on ne fait rien mais s’en prendre à Cantat particulièrement…
    Il a un boulot, une vraie vie, des remords pour la vie, etc…
    On en a libéré pour moins que ça. Genre Francis Evrard…
    Vivement un nouvel album d’un très bon groupe 🙂

  2. Olivier dit :

    Tu y vas fort dans le cynisme, tu veux me prendre le titre mondial du gars le plus cynique ou quoi?

    Si je pousse ton raisonnement au maximum, on pourrait aussi dire qu’on a laissé des coupables dans la nature alors pourquoi avoir mis Cantat en prison?

    Non mais bon, il représente quelque chose pour une génération. Il se la jouait pseudo rebel dans ses chansons alors qu’il roulait sur l’or. Il donnait des leçons de morale à toute la société et au système et il a fini par bafouer les lois et la morale de manière très grave. Et maintenant, on voudrait l’écouter chanter à nouveau? Mais qui peut avoir envie d’écouter chanter quelqu’un qui a le sang de sa compagne sur les mains?

  3. Gilles dit :

    Ben ses fans 🙂
    Y’a bien des gens qui votent pour des politiques avec des casseroles aux fesses 🙂
    5500 libertés avant terme / an.
    Tu vas donc faire un billet / personne ? 😀

  4. pascal dit :

    Bertrand Cantat a tué une femme.
    Son geste a été jugé.
    La justice française a ses défaults et ses qualités..
    Il a droit au même traitement que n’importe quel prisonnier.
    Qu’il ai tué Marie Trintignant,aimée de beaucoup de français ( dont moi )
    n’entre pas en ligne de compte.
    L’affectif est l’ennemi d’un jugement équitable.

  5. Olivier dit :

    Cela me semble bien injuste qu’il sorte si tôt et qu’il reprenne son activité d’artiste après ce drame, je trouve cela un peu malsain de laisser un gars qui a commis un tel acte faire des chansons qui seront écoutées par les ados… Quel bel exemple pour eux…

    Après c’est sûr que le système est comme il est et qu’il faut qu’il fonctionne de la même manière pour tous autant que faire se peut mais est ce que le système est bon? Ne faut-il pas le réformer?

  6. Gilles dit :

    C’est un autre débat mais laissons ce prisonnier qui selon toi n’a rien d’extraordinaire tranquille alors 🙂
    En plus, honnêtement, on peut même pas l’accuser d’être l’exemple du mari qui bat sa femme et la tue !
    Drogue, alcool et une seule gifle ? La majorité des « vraies » femmes battues s’en prends beaucoup plus dans la tronche avant de mourir 🙁
    Il a été condamné à un homicide INVOLONTAIRE et ce n’est pas toujours ce chef d’accusation sur les mari qui tue…

  7. Olivier dit :

    Il a été condamné pour homicide volontaire d’après ce que j’ai pu lire sur le net. Maintenant, je n’ai eu copie du jugement…

    Enfin, pour moi, ce qui compte, ce n’est pas forcément la récidive, une seule fois aura suffit… C’est un peu comme le chauffard alcoolique. Il a un accident et tue, c’était la première fois mais le drame est là, le fait qu’il soit coutumier ou non du fait de conduire en état d’ébriété ne saurait être une circonstance atténuante. Il suffit d’une fois pour être un meutrier…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier