14
Oct
08

Folie ou génie?





Nicolas Sarkozy a dévoilé hier un plan particulièrement ambitieux qui vise à garantir les prêts interbancaires. L’Etat se portera caution et prélèvera au passage un petit intérêt. L’Etat aura également la possibilité de rentrer au capital des banques en difficulté. Les sommes annoncées sont énormes : 365 milliards d’euros au total. En réalité, ces sommes ne seraient réellement dépensées que si tous les prêts interbancaires n’étaient pas remboursés ce qui n’est pas vraiment imaginable.

C’est malgré tout un vrai pari que fait là Nicolas Sarkozy. Dans la situation actuelle où l’avenir est assez flou, il faut avoir un certain courage pour sortir le chéquier et se porter caution d’établissements dont on ignore la réelle santé. Si tout se passe bien, on peut imaginer que cela soit un coup de maître car l’Etat empochera alors des frais substantiels sur les prêts cautionnés et il reprendra également des banques aux actifs dévalués pour une bouchée de pain. Au final, lorsque la crise sera loin derrière nous, il pourra se séparer de ces banques remises à flot un peu comme il l’avait fait pour Alstom il y a quelques années empochant par la même plusieurs milliards d’euros au passage. Mais ça, c’est si tout se passe bien. En revanche, si le nombre de banques qui se cassent la figure est trop important et que le système s’effondre complètement, là nul ne peut dire ce qui va se passer.

Il est intéressant de voir que le plan s’est établi à l’échelle européenne. C’est relativement rassurant. On peut se dire que si l’on coule, on ne coulera pas seuls. Je pense également que certains pays comme l’Angleterre sont bien plus exposés que nous vu l’importance des recettes qu’ils retirent de la gestion des flux financiers.

Petite anecdote intéressante qui est le signe que les banques ont un gros besoin de liquidités : j’ai reçu hier un courrier d’ING (le livret Orange) me proposant un taux de rémunération de 6% jusqu’à 250.000 euros de dépôt jusqu’au 31 janvier 2009. Normalement, ils ne font ça que pour les nouveaux clients et le plafond est bien plus bas…

En France, cette crise représente une vraie opportunité pour réformer en profondeur le système financier et la société. Il faut en profiter. Il y a vraiment une possibilité de changer pas mal de choses dans cette situation d’urgence. On aurait tort de s’en priver. Il est temps d’en finir avec les 35 heures qui n’ont apporté que précarité et difficulté pour les français et leurs entreprises.





4 commentaires pour “Folie ou génie?”
  1. Gilles dit :

    J’aime bien ton refrain sur les 35h 🙂
    Il revient toujours, et toujours hors contexte, en tout cas, en dehors du sujet du billet.
    Tu aurais dû le sortir sur ton billet sur le karaoké 🙂

  2. Olivier dit :

    Pour une raison que j’ignore, ton commentaire était encore passé en spam…

    Concernant les 35h, ne t’inquiète pas, à force, cela va bien finir par rentrer dans ton inconscient et d’ici quelques semaines, tu n’y feras même plus attention tu verras 😉

  3. Gilles dit :

    Je bosse 36h75 déjà 😛
    Sans RTT.

  4. Olivier dit :

    Mon pauvre, change de boîte, je sais pas comment tu tiens 🙁

    Je vais appeler ton boss pour lui demander de te donner un repos compensateur pour tout le temps que tu passes à commenter ici 😉



L'autre monde | Thème liquide par Olivier