11
Sep
11

François d’Hollande





François d’Hollande vient encore de s’illustrer par une de ces propositions dont lui seul a le secret… Ce grand bourgeois nous propore se recréer les 70.000 postes dans l’éducation nationale supprimés depuis 2007.

Il démontre une fois de plus qu’il est prêt à raconter n’importe quoi pour ratisser large et gagner quelques électeurs. Il faut dire que le corps enseignant est historiquement très marqué à gauche et donc il ne restera pas insensible à cet appel du coeur…

François d’Hollande, je l’appelle ainsi car il se comporte comme un noble, dépensier aux dépens des autres, n’hésitant pas à surendetter le pays, mériterait que l’on fasse un petit inventaire de sa gestion.

D’après sa copine Marie-Ségolène, son département serait même le plus endetté de France, c’est dire si François est le champion de la gestion. François compte peut être rétablir le franc pour réduire le poids de la dette, à l’instar des grecs qui devraient rétablir le drachme dans les mois à venir.

Il occulte complètement l’évolution des besoins. En effet, la situation démographique de 2011 n’est pas celle de 2007 et il est donc naturel que le nombre de profs évolue en fonction des besoins. De plus, le nombre d’enseignants en France est extrêmement important par rapport à d’autres pays européens qui sont pourtant loin d’avoir des résultats scolaires aussi médiocres que le système français. L’éducation nationale doit être complètement réorganisée.

Depuis 30 ans, l’école n’a jamais été réformée comme elle aurait dû l’être faute d’un courage politique suffisant. Les profs représentent le lobby le plus conservateur en France, bloquant toute évolution, aussi indispensable soit-elle.

Face à un système scolaire en complète déconnexion avec les réalités de la société, n’offrant plus les chances de réussir au plus grand nombre, je prone une remise à plat complète du système. Il faut complètement revoir les rythmes scolaires. Je souhaite que jusqu’au lycée, le matin soit consacré aux enseignements théoriques et l’après midi aux sports et à des activités d’éveil : musique, bricolage, action civique et associative.

Il faut sortir du système du tout théorique où les élèves passent 30 à 35h par semaine derrière un bureau à apprendre des matières dont ils n’auront absolument aucune utilité ensuite. Il faut leur redonner le goût d’apprendre et élargir leur horizon. Enfin, il faut adapter l’apprentissage aux besoins du marché de l’emploi. Il faut revaloriser la filière professionnelle et obliger un certain nombre à s’y engager. Cela ne sert à rien d’avoir des milliers d’élèves en histoire de l’art!





Un commentaire pour “François d’Hollande”
  1. demazieres dit :

    je suis d’accord qu’il faut baisser les revenus des politiques , mais monsieur hollande avez-vous l’intention de mettre comme c’était avant une boite noire ? si c’est le cas , je ne trouve pas cette idée trés bonne car tous les revenus doivent être imposable !



L'autre monde | Thème liquide par Olivier