9
Oct
14

François Hollande au fond du trou…





Il se voulait un Président « normal ». Deux ans et demi après son élection, jamais un Président n’aura autant défrayé la chronique par ses frasques. On le dit à terre, déprimé, paralysé par la peur. Tout ce qu’il fait est tourné en dérision. Quelle issue désormais pour ce Président anormal?

La démission? Le peuple l’attend, la classe politique en a peur. Et je la comprends. Si Hollande démissionne, cela créera un dangereux précédent. Les Français aiment faire la Révolution et détester ceux à qui ils attribuent la responsabilité de leurs maux. Si Hollande part, le prochain n’aura pas la tâche beaucoup plus facile. Il devra faire face à une défiance et en même temps devra faire face d’un grand courage politique pour renverser le blocage orchestré par les syndicats et l’extrême gauche depuis 25 ans dans notre pays.

Pourtant, on ne voit pas bien comment Hollande va pouvoir s’accrocher à son poste pendant encore deux ans. Certes, il est protégé par les institutions. Mais invoquer cette seule protection, c’est risquer d’emporter dans sa chute toutes les institutions avec lui. L’extrême gauche rêve d’une VIe République. Elle verra probablement le jour mais cela se fera sans eux. Ils représentent tout ce que la France compte de plus arriéré et négatif. Leur place est dans les livres d’histoire, et encore, ceux que des profs militants de zep utilisent pour convertir les jeunes désœuvrés en quête de spiritualité…

Je suis attaché à la stabilité de nos institutions. Pour autant, elles ne doivent pas octroyer de facto une protection excessive qui mène le pays à l’abime. Je pense qu’il convient de les réformer. Aujourd’hui, avoir un système avec deux chambres ne fait plus aucun sens. Le Sénat est une maison de retraite dorée pour les seconds couteaux du PS et de l’UMP mais concrètement, il ne sert pas à grand chose à part à ralentir les évolutions législatives nécessaires. L’Assemblée Nationale compte de trop nombreux députés. Je pense qu’il faudrait diviser leur nombre par deux et s’assurer qu’ils soient plus représentatifs. Il n’est pas normal qu’il y ait autant de députés communistes et verts qui ne représentent rien électoralement et aussi peu d’élus frontistes qui représentent plus de 20% de la population. Une démocratie ne peut pas décemment fonctionner sur un tel déséquilibre. Et je dis ça alors que je n’ai jamais voté FN, pas plus que communiste ou vert mais bon, c’est une question de justice et bon sens…

Revenons en à François. Il faut se souvenir de la manière dont il est arrivé par effraction au pouvoir. Il a été élu sur le rejet de Sarkozy, rejet savamment initié et entretenu par des médias d’extrême gauche comme Libération et Médiapart en proie à des difficultés financières récurrentes qui voyaient probablement dans l’arrivée de la gauche un moyen de  survivre. N’oublions pas toutes les histoires montées qui ont trouvée une caisse de résonance dans ces torchons. Entre l’héritière spoliée, la lessiveuse luxembourgeoise, le dictateur sanguinaire et les commissions dans les contrats d’armement, l’imagination de la gauche n’aura pas connu beaucoup de limites pour tenter de couler Sarkozy, avec un certain succès lors de l’élection Présidentielle. En fait, la seule chose dont Sarkozy n’ait pas encore été accusé jusqu’à présent, c’est d’être un dangereux criminel sexuel ou un alcoolique au stade terminal. Vous me direz, cela serait difficile à justifier sachant qu’il carbure à l’eau…

Donc quand on a été mal élu, c’est difficile de tenir, surtout lorsque sa plus grande compétence est d’alimenter la press people avec ses frasques sexuelles. Il faut dire qu’en la matière, la gauche est passée experte! De DSK à Hollande, tous les chemins mènent au plumard.

La gauche doit s’attendre à une longue très longue traversée du désert. Le désir de revanche dans la population française est immense. Tant d’humiliations, de déconvenues, de taxes et d’impôts subis par le peuple depuis 2012. C’est trop, beaucoup trop. La gauche va devoir payer la note, au prix fort, pas uniquement dans les urnes, mais aussi devant les tribunaux, pour toutes les mauvaises décisions prises qui nous ont conduit là où nous sommes aujourd’hui…





Un commentaire pour “François Hollande au fond du trou…”
  1. pascal dit :

    François Hollande à été élu en 2012 pour 5 ans, tu vas l’admettre une bonne fois pour toute ??
    Sarko a perdu les élections présidentielles.
    Il a perdu ! perdu !
    Et si il veut gagner en 2017, il va devoir faire des gros efforts.
    Je ne crois pas que ce soit la politique menée que les gens ne supportaient plus, mais plutôt le personnage, qui est effectivement insupportable.
    Et il ne changera pas, il en est incapable..
    D’ailleurs, je n’ai pas l’impression que ses lieutenants lui déroulent le tapis rouge..
    Sarkoléon est de retour ! Mais même si cela dépasse 100 jours, cela risque de se terminer sur un transat au cap négre;)



L'autre monde | Thème liquide par Olivier