12
Déc
11

Galouzeau y va aussi





Dominique Galouzeau de Villepin a finalement décidé d’y aller aussi. Il sera donc candidat face à François d’Hollande, Gro Farseth, Nicolas Sarkozy et tous les autres, utiles ou inutiles, qui se sont présentés, souvent pour flatter leur ego surdimensionné, parfois pour donner un espace politique à des idées d’un autre temps…

Le fondateur de République Solidaire était dans l’ombre depuis quelques mois. Je pensais qu’il aurait l’intelligence de renoncer., à moins que cela ne soit une stratégie pour obtenir un poste contre un retrait futur ou un appel à voter Sarkozy entre les deux tours. Dans tous les cas, il n’a pas l’appui politique suffisant pour devenir Président. Il n’a en outre jamais été élu. Il va donc errer entre 1 et 5%. Il portera la responsabilité, avec d’autres, d’un éventuel passage de Marine Le Pen au second tour. Mais tout cela, il s’en fout, car il n’a que des problèmes de riche…

J’espère que Sarkozy n’offrira rien aux dissidents comme Boutin et Morin. Puisqu’ils veulent exister en dehors de l’UMP, qu’ils y restent jusqu’au bout! Il ne doit pas y avoir d’accord en sous main comme cela s’est fait à gauche entre Gro et François d’Hollande…





2 commentaires pour “Galouzeau y va aussi”
  1. pascal dit :

    Il est clair qu’il s’agit plus d’un réglement de compte,une provocation supplementaire plutôt qu’une réelle candidature..
    Je ne vois pas quel poste il pourrait négocier après cela…
    De Villepin de Sarkozy se detestent tout le monde le sait.
    L’avenir nous le dira.
    Même si c’est dans la douleur les négociations à gauche sont au moins sur la place publique même si cela fait ricaner à droite..

  2. Olivier dit :

    Il négociera comme tous les autres, tu verras… Cela fait partie du jeu politique même si ce jeu me fait vomir. Boutin a bien obtenu un poste stratégique il y a 5 ans alors qu’elle ne représentait rien politiquement…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier