11
Mar
06

Georges Frêche mis en examen





Georges Frêche, président PS de la région Languedoc-Roussillon, a été mis en examen lundi à Montpellier pour « diffamation envers une administration publique ». Il avait dit lors des émeutes de novembre : « Je me demande si ce ne sont pas les flics qui, comme en mai 1968, mettent le feu aux bagnoles. ». Ceci me laisse à penser que Georges Frêche devait être bien barricadé chez lui durant cette période. C’est ennuyeux pour un élu du peuple. Après ses propos odieux sur les harkis, je pense qu’il est grand temps que les médias ne lui tendent plus leur micro car il n’a vraiment pas grand chose d’intelligent à dire. En outre, j’espère qu’il va être rapidement exclu du parti socialiste, que ses mandats vont lui être retirés et qu’il va être frappé d’inéligibilité pour quelques années car sa conduite n’est pas digne de sa fonction.





2 commentaires pour “Georges Frêche mis en examen”
  1. Draky dit :

    Ben si c’est le cas faudrait virer la moitié des politiques non ?

  2. Olivier dit :

    Je pense que Frêche a dépassé la ligne jaune… Il a le droit de s’exprimer et de dire ce qu’il pense. En revanche, ce qu’il dit n’est pas en accord avec son appartenance politique. Il doit donc changer de parti, aller chez Le Pen ou Besancenot…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier