19
Oct
05

Grippe aviaire : à qui profite la peur?





Depuis des semaines, les médias font régulièrement monter la pression sur la grippe aviaire qui s’approche petit à petit des frontières de la France. Le spectre de l’épidémie est régulièrement brandi. Tout ceci a contribué à générer un sentiment de psychose en France. Les ventes de volailles ont subitement chuté.

Phénomène intéressant, les ventes de Tamiflu, un antiviral commercialisé par le laboratoire Roche, ont explosé (551 millions d’euros de chiffre d’affaire sur les neuf premiers mois de 2005). Cet antiviral est censé être efficace contre la grippe aviaire.

Je tiens à rappeler ici qu’une épidémie humaine est soumise au fait que le virus subisse une mutation génétique lui permettant de contaminer l’homme. Au jour d’aujourd’hui, cette mutation n’a pas eu lieu et il n’est pas certain qu’elle ait lieu un jour. Il y a donc là une amplification du risque qui génère un sentiment de panique très bénéfique pour les ventes de Roche.







L'autre monde | Thème liquide par Olivier