3
Oct
10

Guns n’ Roses – Lille 2010





Après le concert à Bercy, j’ai décidé de faire le déplacement à Lille pour suivre une nouvelle date du Chinese Democracy Tour! Ce samedi 2 Octobre 2010 est pluvieux dans le Nord. J’arrive au Zenith Arena peu avant 20h00. Le Zenith est déjà plein comme un oeuf.

La salle est bien configurée, en arc de cercle autour de la scène avec une fosse pas trop importante. J’ai réussi à trouver une place juste derrière le bloc des ingénieurs lumières et sons. Je suis donc idéalement placé.

Je passe rapidement sur la première partie qui commence à 20h30 pour se terminer à 21h20. C’est pas mal mais sans plus. A la fin de la première partie, je croise les doigts pour que l’entracte dure moins longtemps qu’à Bercy, il n’en sera rien.

Vers 22h15, il y a un même un gars qui lance une rumeur folle derrière moi : « Je viens d’avoir un pote au téléphone qui connaît bien la production. Apparemment, Axl serait à Bruxelles, il en aurait au bas mot pour une heure à arriver, la prod est folle, ils ne savent pas quoi faire ». Les gens commencent à grogner, c’est la fête!

22h30, les lumières s’éteignent enfin, les premiers rifs de Chinese Democracy enflamment l’assistance. Puis arrive le mythique Welcome to the Jungle!

Ensuite, la setlist est assez classique, très proche de celle de Bercy. Je ne vais donc pas épiloguer dessus, juste dire que le son était vraiment bien mieux équilibré qu’à Bercy. Axl est très en forme et il fait passer de bonnes vibrations, notamment sur Sorry et This I love.

http://www.youtube.com/watch?v=g3LxDvTS2rA

L’un des points forts du show est probablement sur Knocking on heaven’s door. Il y a à ce moment une communion avec le public vraiment étonnante, c’est juste de la folie comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous.

J’ai eu pas mal de plaisir aussi sur Don’t Cry, November Rain, Madagascar et Night Train sans oublier You could be mine!

http://www.youtube.com/watch?v=-hxoRsme7Lk

Le concert se termine à 1h00, le public est comblé, je n’entends que des louanges autour de moi et elles sont bien méritées. Comme à l’entrée, il pleuviote à la sortie mais que d’émotions, énorme!







L'autre monde | Thème liquide par Olivier