1
Juil
14

Hollande démission!





Quelques semaines de recul vis à vis du blog m’ont permis de prendre la hauteur d’esprit nécessaire à l’acquisition d’une conviction, une prévision, pour ne pas dire une certitude : François Hollande n’ira pas au terme de son mandat. De gré ou de force, il sera amené dans les mois qui viennent à quitter l’Elysée.

Durant ses deux premières années passées au pouvoir, il a fait puissance 10 ce que la gauche a reproché à Sarkozy pendant 5 ans :

  • une vie bling bling entre vacances luxueuses, utilisation de jets privés, sans compter alors que dans le même temps il serrait la vis aux français comme jamais…
  • un mélange vie publique vie privée jamais entrevu auparavant avec une ex petite amie qui a vécu au crochet de l’Etat alors qu’elle n’avait aucun statut officiel et une amante qui a elle aussi bénéficié de services indus, là encore, du jamais vu depuis Louis XIV peut être…
  • Une politique à vue, digne d’un capitaine de pédalo. Un coup à droite, un coup à gauche. Aucune continuité dans l’action, aucun cap, une seule direction : le gouffre.
  • L’aggravation constante de la fracture au sein du pays entre la France qui bosse et celle qui profite : stigmatisation de ceux qui réussissent et font vivre le pays, octroi de droits et d’avantages supplémentaires aux fonctionnaires, ouverture complète des frontières et renforcement de la politique d’accueil des étrangers…
  • L’explosion des grèves et la désorganisation totale du service public : pas une semaine sans une grève à la SNCF, les transports maritimes, les taxis ou les aéroports. La France est bloquée, en permanence, par une minorité de nantis à qui on a pourtant tant donné depuis des années.

Bref, la France est coupée en deux et la gronde est si forte de toutes parts que la position de François Hollande est simplement intenable. Il va devoir dégager et ce jour-là, toutes les raclures socialistes qui ont jouit du pouvoir depuis deux ans se retrouveront devant un tribunal populaire pour s’expliquer sur cette fameuse morale socialiste, celle qui donne des leçons aux autres qu’elle ne s’applique pas, celle qui promeut une culture de l’échec et du déclin de la France. De Morelle à DSK, d’Aubry à Désir, d’Hollande à Hidalgo, de Royal à Delanoë, de Sapin à Cahuzac, tous ont contribué à affaiblir la France pour améliorer leur petite situation personnelle. L’heure de rendre des comptes a sonné…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier