7
Août
14

Hollande désavoué





Nouveau revers pour François d’Hollande dont le pacte a été largement retoqué par le Conseil Constitutionnel. C’est vraiment dur la vie de Président pour lui.

Il s’est royalement octroyé deux semaines de vacances. On se demande au passage comment il ose prendre des vacances vu sa piètre performance quand il n’est pas en vacances. Certains diront qu’il est en vacances depuis deux ans, d’autres qu’il fera moins de dégâts en vacances qu’à l’Elysée.

Moi je m’interroge sur ce Président normal, qui trompait sa première girlfriend toutes les nuits dans un appartement situé à quelques dizaines de mètres de l’Élysée, qui promettait que le chômage allait baisser alors qu’il ne cesse d’augmenter, qui promettait l’exemplarité alors que ses potes socialistes ne cessent de se goinfrer de Cahuzac à Morelle en passant par DSK et Désir…

La gauche déchante et la France trinque. Il va falloir que ça cesse et vite!

Le Conseil Constitutionnel a une nouvelle fois délivré un carton rouge à la politique d’Hollande, lui qui se prend pour un grand seigneur capable de délivrer des exonérations fiscales à son électorat. Il oublie juste que le fondement même d’une société, c’est la collectivité de la contribution. Une société où une minorité est saignée pour financer la consommation d’une majorité ne peut pas tenir indéfiniment. La gauche ne se rend pas compte qu’on ne vit plus au 20e siècle, que le communisme et le socialiste sont des doctrines qui appartiennent aux livres d’histoire mais qui sont parfaitement incompatibles avec le développement de notre société.

La France ira mieux le jour où les politiques auront le courage de dire en face que tout le monde va devoir payer et que tout le monde va devoir travailler plus. Tant qu’une majorité bénéficiera d’exonérations, d’avantages, de subventions, de primes, de passe droits et autres pratiques d’un autre temps, la France déclinera inexorablement…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier