8
Jan
15

Ils ont tué mon Cabu!





Je me souviens de Cabu, le visage souriant et malicieux de mon enfance. C’était le gars sympa qui faisait des dessins. Il avait une tête amusante, atypique, sympathique. Et puis bien entendu un talent immense…

Hier quand j’ai appris sa mort, j’ai versé une petite larme. C’est un peu de mon enfance qui s’est en allée. J’ai du mal à réaliser un tel déchaînement de violence. Je suis également stupéfait que deux personnes, aussi armées soient elles, aient pu commettre un tel forfait en plein jour en plein Paris dans une rédaction sous protection policière puis qu’ils soient parvenus à prendre la fuite malgré l’importante mobilisation policière à Paris avant même ces événements…

Je ne lis pas Charlie Hebdo mais je pense que c’est un poil à gratter nécessaire dans notre démocratie et que quand on commence à ne plus pouvoir se moquer librement de telle ou telle personne ou de tel ou tel mouvement, c’est un vrai problème.

Je suis triste également de la faiblesse de la réaction de la communauté musulmane. Ils devraient se mobiliser pour rejeter toute forme d’intégrisme et dénoncer les brebis galeuses, certes très minoritaires, mais trop gênantes. Au lieu de cela, ils se murent pour la plupart dans une ambiguïté et un silence pour le moins troublant! Ils devraient faire preuve d’un peu plus de courage s’ils tiennent à notre démocratie et aux avantages qu’ils en retirent, comme notamment la liberté de culte et la liberté de pensée…

Je ne fais pas confiance à Valls et Hidalgo pour assurer la sécurité des parisiens. Ils sont dans la réaction permanente plus que dans la prévention. Ils feraient pourtant bien de se remuer un peu plus. Car vu ce qui vient de se passer, l’impact sur le tourisme va être catastrophique…







L'autre monde | Thème liquide par Olivier