23
Nov
05

Imposer le service minimum par la voie législative





Encore une fois, la SNCF et la RATP prennent en otage les français pour défendre leurs privilèges comme j’en ai déjà parlé dans de nombreux articles.

Il y en a vraiment assez, alors si vous voulez agir maintenant pour que demain, une poignée de fainéants privilégiés ne fassent plus la loi dans le pays, signez cette pétition pour le recours à une loi sur le service minimum dans les services publics, c’est rapide et utile :

http://www.serviceminimum.com/petition/petition.php





3 commentaires pour “Imposer le service minimum par la voie législative”
  1. Kikin dit :

    J’ai signé!!!!

  2. Claudius dit :

    « prise d’otage »
    Il faut éviter de tomber dans les clichés linguistiques. Etre pris en otage c’est risquer sa peau, on n’en est pas là.
    Ce n’est pas parce que des journalistes ou des commentateurs s’adonnent à des facilités langagières que nous sommes tous obligés d’en faire autant.

    Nous avons tous des privilèges, plus ou moins, parfois obtenus de haute lutte. Tu es un privilégié, tu as un ordinateur, tu as un blog, tu sais écrire, ce sont des privilèges. Si tu travailles et qu’à ton boulot tu as une cantine, des remboursements de frais, même un siège pour t’asseoir tu es un privilégié.

    On pense souvent aux privilèges des autres, rarement aux siens.

    Dernière chose, la fainéantise est quelque chose de très subjectif.

  3. Olivier dit :

    Claudius,

    Je ne me suis pas plaint de ma condition… Je me suis plaint du fait que les privilégiés de la SNCF tiraient trop sur la corde. Quand à la prise d’otage, c’est une métaphore et vous l’aviez bien compris. Sinon oui je suis aussi un privilégié dans un certain sens puisque comme tu l’écris, j’ai un blog, un PC mais contrairement aux privilégiés de la SNCF, je ne fais pas grève pour des conneries, je ne suis pas non plus en train de me plaindre de ma condition six fois par an…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier