19
Juin
12

Jack Lang, victime du syndrome de la place des Vosges?





Vous le savez tous, Jack Lang a été sèchement battu lors des élections législatives dimanche dernier. Cette défaite serait anecdotique si elle n’était pas synonyme de perte de l’immunité parlementaire pour Jack.  C’est là où les choses se corsent, il est redevenu un justiciable comme un autre.

Ce qui est amusant, c’est que Jack Lang, comme DSK, habitent tous les deux place des Vosges, un quartier « malfamé » de Paris comme tout le monde le sait. La bonne nouvelle, c’est qu’ils n’occupent pas un HLM mais plutôt des appartements bien situés qui doivent peser assez lourd dans leur assiette d’ISF.

Après la chute de DSK, on peut se demander s’il n’y a pas là un syndrome de la place des Vosges, comme si la justice s’acharnait contre les élites du Marais.

Bref, étant donné que Jack s’est fait une spécialité de poursuivre les personnes qui osent parler de cette affaire, je me garderai bien de faire des commentaires. Je souhaite simplement qu’il puisse se défendre comme n’importe quel citoyen et qu’il soit ensuite jugé de manière équilibrée à partir de faits tangibles.

Ne faisons pas comme cette gauche anti-démocratique qui a allègrement bafoué la présomption d’innocence en mettant régulièrement en cause Sarkozy durant son quinquennat sans le début d’un commencement de preuve. Si Jack doit être jugé, on peut faire confiance à la justice de Taubira…





Les commentaires sont fermés.


L'autre monde | Thème liquide par Olivier