6
Nov
06

Jean-Pierre Chevènement candidat en 2007





Jean-Pierre Chevènement, le dirigeant du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), vient d’annoncer sa candidature pour l’élection présidentielle de 2007. C’est une bonne nouvelle pour la droite, beaucoup moins pour François Bayrou et la gauche, qui viennent de perdre entre 5 et 10% de voix en une soirée. Je peux vous le dire, cela va en surprendre plus d’un, j’avais voté pour Jean-Pierre Chevènement au premier tour en 2002. Ce n’était pas forcément le choix du coeur mais celui de la raison, celui d’un programme. Je n’avais pas du tout envie à l’époque de soutenir Jacques Chirac dès le premier tour, assez peu motivé par son charisme déclinant. J’avais donc voté Jean-Pierre Chevènement, j’avais trouvé son programme assez intéressant et un certain élan autour de sa candidature. Qu’en sera t’il cette année, je ne sais pas!





19 commentaires pour “Jean-Pierre Chevènement candidat en 2007”
  1. Il faut savoir changer de certitudes, dit :

    Deux ou trois mots sur la candidature de Jean-Pierre Chevènement.

    Il y a deux façons de considérer l’élection présidentielle. La première est d’envisager qu’elle est l’instant qui permet à un homme ou une femme de porter sur la place publique ses idées et ses convictions. La seconde est qu’elle est

  2. pascal dit :

    Bravo Olivier !!
    Moi aussi quand j’ avais 20 ans j’ ai voté pour ce genre de candidat trouble fête,
    histoire de « foutre la merde » dans le systéme…………….
    Et puis j’ ai grandi……et je me suis rendu compte que ce genre de vote est très dangereux.
    Je n’ ai rien contre les petits partis contestataires, ils sont les aiguillons de l’ ordre établi, et font souvent avancer les débats….
    Mais il sagit là, d’ élections présidentielles et nous devons choisir une personne,un parti, capable de diriger la France,et que tous les français s’ y retrouvent!! ( autant que possible )
    IL NE PEUT SAGIR D’ UN VOTE CONTESTATAIRE.
    Personnelement je voterai dès le premier tour pour la personne que je souhaite voir comme président,et que je pense capable d’assumer ce poste avec l’équipe nécéssaire pour cela…
    Je ne sais pas ce que cherche Monsieur Chevenement au juste,mais je le tient pour unique responssable de la présence de Le pen au 2eme tour de 2002.
    Que cherche t’il exactement ??
    Peut-être un poste de ministre s’il se ralie……………..

  3. Olivier dit :

    Dire qu’il est seul responsable du passage de Le Pen au 2e tour, c’est un peu dur. Je crois que la responsabilité se situe plutôt dans l’incapacité du parti socialiste de rassembler à gauche de son parti. C’est donc plutôt Besancenot, Arlette et Marie-Georges les responsables à mon humble avis… Mais bon c’est un autre débat.

    Tu as raison, voter pour ce genre de candidats ne sert à rien puisqu’ils n’ont aucune chance de passer au second tour mais d’un autre côté, voter par défaut pour un des deux candidats ayant une chance de gagner si l’on n’est pas vraiment d’accord avec ses idées, c’est pas génial non plus à part qu’on a la joie de se dire qu’on avait vu juste et qu’on a voté pour le vainqueur… 🙂

  4. Gilles dit :

    Perso, j’ai compris la leçon : ne pas voter au 1er tour pour pour celui qu’on veut au 2nd et se dire « De toute façon il va passer », je referais pas ce coup-là.

  5. pascal dit :

    C’est clair, mais je penses aussi que les médias ont une grosse responsabilité
    à ce sujet…..
    Ils nous font croire que les dés sont jetés ou que les cartes sont jouées,
    ( comme vous voulez ) avant même que les élections aient lieu !!
    Alors, efectivement cela n’incite pas à un choix sérieux.
    Désinterêt au scrutin ou éparpillement des voix.
    Je constate la même chose avec le choix du candidat socialiste,on entend parler
    que de ségoléne comme si les choses étaient déjà réglées.
    Pourquoi ce parti prix médiatique, un peu show-biz ??
    Ton mini sondage Olivier, nous a montré que se ne sera peut-être pas aussi simple.

  6. Olivier dit :

    Il est clair que le soutien des médias vis à vis de Ségolène est relativement suspect…

  7. Gilles dit :

    Pas si suspect que ça quant on sait que l’objectivité des médias, à part le Canard Enchaîné… non je n’en voit pas :p

  8. Olivier dit :

    Faut pas généraliser non plus mais bon, il y a un fond de subjectivité 😉

  9. Olivier dit :

    Il foire sous firefox non? Parce que sous IE, ça fonctionne. Ceci dit, merci pour le heads’ up!

  10. Alain dit :

    Monsieur Chevènement renonce à être candidat. Tout son cirque pour en arriver à annoncer, dans une mise en scène convenue d’avance, son ralliement à Madame Ségolène Royal. Avec ce ralliement le NON de gauche (à la constitution européenne) n’en finit plus de ce dissoudre dans le OUI. Il s’agit de la part de Monsieur Chevènement d’une véritable abjuration. Avec ce reniement le candidat qui en 2002, fustigeant les deux candidats du « pareil au même » déclarait vouloir faire « turbuler le système » disparaît dans les poubelles de la petite histoire politique de notre pays.
    Ce reniement a débuté par un renoncement. Dès les résultats du premier tour, le 22 avril 2002, Chevènement déclare vouloir travailler à une recomposition républicaine de la gauche, abandonnant ainsi la ligne politique qui motivait sa candidature; à savoir la refondation de la république sur des valeurs qu’il situe au-dessus de la gauche et de la droite, notamment l’idée de nation; et à l’aide d’un outil, le pôle républicain, sensé rassembler des républicains des « deux rives » Il serait trop long d’énumérer les raisons de ce revirement.
    Le rassemblement populaire et patriotique autour des valeurs républicaines et souverainistes porté par Philippe De Villiers me semble être dans l’esprit du pôle républicain.
    http://pourlafranceetgroslay.over-blog.com

  11. Olivier dit :

    Salut Alain,

    J’aime bien la publicité pour De Villiers déguisée en critique de Chevénement, c’est très fin 🙂

    Personnellement, je n’ai aucune confiance en De Villiers, je pense que son programme est vide, comme ses idées mais cela n’a rien d’étonnant lorsqu’on écoute parler le personnage…

  12. Gilles dit :

    Le problème de De Villiers (en dehors de son fils accusé de viol :p) c’est qu’il est d’extrême-droite. En dehors de ça…
    Ha et catho extrêmiste aussi.
    Et il paraît qu’il a fait un marché avec Sarko : au 1er tour DV ratisse un max de voix de Le Pen et au 2° tour, il appaelle (discrètement) à voter Sarko.

    Vais vomir un ‘tit coup sur ce …

  13. Olivier dit :

    Ouh là là mon Draky, tu t’enflammes ce matin! Je vais modifier un peu le contenu de ton commentaire pour que cela paraisse moins violent…

  14. Gilles dit :

    Bah, c’est l’extrême-droite qui me fait toujours réagir comme ça.
    Je ne manque jamais une occasion de postilloner dessus 😉
    Désolé mon Olive 🙂
    Let’s vote, la République reconnaîtra les siens 😉

  15. Olivier dit :

    Tout à fait, il faut voter!

  16. poupee dit :

    C’est en 2002, en s’extirpant du socialisme, que M. Chevènement aurait pu devenir, pour notre bien commun, l’Homme de la Nation.J’ai participé activement à sa campagne.Il n’a pas vraiment joué sa carte. Il a spéculé sur son poids et son rôle dans la perspective d’ un second tour Jospin-Chirac.On sait que l’Histoire en a décidé autrement.M. Chevènement est un homme fini.

  17. pascal dit :

    Et re-voila Chevenement pour 2012 !
    Il n’a donc pas envie d’aller planter quelques carrottes dans son jardin ou écrire ses mémoires celui-là??
    Tu as assez fait de mal à la gauche comme ça jean-pierre..
    Il est temps de prendre ta retraite..

  18. Olivier dit :

    C’est quand même une super bonne nouvelle sa candidature. Enfin quelqu’un de respectable et censé qui se présente à gauche. C’est quand même mieux que François d’Hollande…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier