6
Août
12

JO de Londres : le naufrage de France Télévisions





Si vous avez un peu suivi les JO de Londres, vous allez tout de suite comprendre de quoi je parle. Je suis atterré par la qualité médiocre des retransmissions des JO de Londres par France Télévisions.

La qualité des images (qui n’est globalement pas de leur responsabilité puisqu’ils ne font que rediffuser un signal international) est correcte. En revanche, l’ordonnancement général et la qualité des commentaires sont vraiment déplorables.

Niveau variété, on est servis. Je crois que le seul sport que je n’ai pas beaucoup vu jusqu’à présent est le hockey sur gazon mais sinon, on a eu pas mal de tout. Par contre, ils passent beaucoup trop de temps à nous abreuver de petits documentaires rediffusés X fois sur tel ou tel athlète ou nous bassiner avec leur journaliste anglaise dans son bus ou encore avec des interviews en plateau de personnalités qui n’apportent pas grand chose plutôt que de diffuser du direct.

Et je ne parle pas des coupures de publicité car « il faut bien vivre » comme le répète à chaque fois Gérard Holtz. On se demande à quoi sert la redevance télé qu’on paye chaque année? A financer le coiffeur de Nelson ou les petits fours sur le plateau? La débauche de moyens est d’ailleurs un peu indécente. En période de crise où l’on demande aux français de faire des efforts, je pense que France Télévisions aurait pu s’abstenir de redesigner un bus à ses couleurs ou encore de s’offrir un studio en forme de cube qui a dû coûter une petite fortune.

Et côté commentaires, là on touche le fond. Nelson n’a toujours pas compris que le principe d’un interview, ce n’était pas d’entendre l’interviewer pendant 95% du temps mais au contraire l’interviewé. Il monopolise la parole, coupe les athlètes, nous fait des traductions simultanées sans queue ni tête plutôt que de laisser les athlètes terminer leur propos, bref, sur la forme, c’est un désastre. Et que dire du fond, il tient vraiment des propos incroyables. Lorsqu’il saoule la nageuse avec sa mère décédée, il mérite de finir à l’eau. Et lorsqu’hier, il ose revenir sur les critiques avec Bolt qui vient de claquer le deuxième temps de l’histoire sur 100m, c’est vraiment pitoyable…

Mon seul regret, c’est qu’ils n’aient pas encore imposé la retraite à 60 ans à France Télévisions car un peu de renouvellement ne ferait pas de mal. 20 ans qu’on se tape Montel et Montfort, toutes les mauvaises choses ont une fin, non?





2 commentaires pour “JO de Londres : le naufrage de France Télévisions”
  1. Medorius dit :

    Je serais moins sévère pour Louise ENGLAND, mais d’accord avec toi pour les autres.
    Le sommet – ou plutôt la dégringolade – de Nelson MONFORT a atteint le ridicule quand il a demandé à Usain BOLT si Christophe LEMAITRE pouvait le battre!
    Réponse d’Usain: « travaille ton virage!

  2. Olivier dit :

    Nelson Montfort est symptomatique du fossé qui subsiste dans une partie de la fonction publique. On y trouve des personnes à des postes clés ayant une grande exposition alors qu’ils n’ont aucun talent particulier… Les mystères de la fonction publique…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier