20
Mai
08

La fin des 35 heures?





Le sujet a déjà été maintes fois abordé. Il fallait bien évidemment que Patrick Devedjian y apporte sa noble contribution. Il faut dire qu’un sujet sur lequel Mister Bean n’aurait pas donné son avis éclairé n’est pas un sujet complètement débattu. Quand on parle de négociation entreprise par entreprise sur le temps de travail, mon sang ne fait qu’un tour. Pourquoi pas faire un code du travail par entreprise pendant qu’on y est? Est ce que le droit du travail en France n’est pas déjà assez compliqué comme cela? Entre le code du travail, les conventions collectives et les accords d’entreprise, on ne s’y retrouve plus! Alors franchement, il faut arrêter avec les particularités, cela ne sert à rien d’autre que de créer des inégalités entre les travailleurs. Le temps de travail doit être le même pour tous, point final! Il est hors de question de laisser la place à des négociations d’entreprise sur ce sujet, cela serait la porte ouverte à toutes les fenêtres!

Qu’on remette en cause le principe des 35 heures, pourquoi pas. Mais dans ce cas, cela doit se faire par une négociation globale avec les syndicats puis par un texte de loi qui s’appliquera à toutes les entreprises sans aucune exception.

Quand à Patrick, il faut vraiment que Nicolas lui trouve rapidement un placard où il n’aura plus l’occasion de se faire entendre parce qu’à chaque fois, il discrédite l’UMP…





12 commentaires pour “La fin des 35 heures?”
  1. Olivier dit :

    Je pense qu’on doit être libre de travailler le nombre d’heures que l’on veut !!

    En tant qu’animateur pour enfants pendant les vacances scolaires, je peux vous dire que les 35 heures, dans l’animation ça existe pas … donc voilà déjà un métier sur lequel il faudrait prendre exemple, plutôt que de demander à tujours travailelr moins !

    Chacun devrait être libre, en négociant avec son patron, de travailler le nombre d’heures qu’il souhaite, ça me paraît normal.

    De quel droit refuserait-on à quelqu’un de travailler 50 heures s’il le veut, pour la simple raison qu’une loi nulle bloque ses possibilités de mieux gagner sa vie ?

  2. pascal dit :

    personne ne t’empêche de travailler 50 heures….d’ailleurs c’est ce que tu fais,non ?
    Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un patron assez intelligent pour pouvoir en discuter calmement et négocier d’homme à homme….

  3. Olivier dit :

    Pascal,

    Juste au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, nous sommes maintenant 2 « Olivier » à commenter ici.

    J’ai exprimé mon point de vue dans la note. Olivier, le commentateur venant d’un autre blog a exprimé le sien dans un commentaire qui est le bienvenu.

    Sinon, pour répondre sur le fond, je suis d’accord, chacun doit être libre de travailler le temps qu’il souhaite mais il faut une loi pour encadrer l’horaire minimal pour toutes les entreprises.

  4. pascal dit :

    Oui,oui j’ai remarqué ,d’ailleurs c’est à l’autre que je répondais…..
    On va s’y perdre.

  5. pascal dit :

    Ceci dit,on ne vit pas dans « le petit monde de oui-oui » !
    Je veux dire par là que si le temps de travail n’était pas encadré par des lois,le temps de travail ne serait déterminé que par la loi du marché.
    Vous en êtes conscient les Oliviers’s ??
    En gros, être compétitifs avec les plus compétitifs de la planète.
    Ce qui voudrait dire,revenir à l’époque de la mine pour les conditions et le temps de travail !!
    NOUS vivons dans une société évoluée,aux autres de grandir,et non pas à nous de régrésser.

  6. Gilles dit :

    Oui au Code du Travail d’Inde par exemple 🙂
    Là, je suis sûr que les 2 Olivier seront d’accord 🙂
    ‘fin bon, ça sera comme les heures supp :chez moi, on a le droit d’en faire et de ne pas les déclarer ni le droit de les avoir payées.
    Juste récup. Mais bon si on faire des heures supp, c’est qu’on n’a pas le temps de les récup LOL
    Ou racheter des RTT, une autre bonne idée du gouvernement. Dommage, chez moi, c’est pas à vendre 🙂

  7. pascal dit :

    Gilles :
    Il y a fort,fort longtemps,je travaillais au supermarché Champion( à Bayeux) et c’était pareil.
    Il ne falait pas compter ses heures,ne pas s’attendre et en être payer,juste les récupérer,mais quand ??
    Les demandes de congés étaient systématiquement refusées…..
    Il n’y a que quand je suis parti,qu’ils ont été obligés de régler l’addition!
    Et crois moi,ils faisaient la gueule !
    Pas moi,trop content de me tirer de chez ces esclavagistes !

  8. Olivier dit :

    C’est pour cela que je veux qu’une loi passe pour fixer le temps de travail pour toutes les entreprises. Ok pour fixer aussi un contingent d’heures supplémentaires mais il faut ensuite que le choix du paiement ou de la récupération soit au libre arbitre du salarié (puisqu’il accepte de faire des heures sup).

    Pour ce qui est du code du travail indien, on n’imagine pas le dumping salarial qu’il y a en Inde actuellement dans certaines populations. Au niveau des informaticiens par exemple, bcp de boîtes ont ouvert des centres de R&D là bas. La main d’oeuvre n’a pas suivi en qualité et en quantité. Résultat, il y a un turnover énorme et une inflation sur les salaires tout aussi énorme. Les gars restent six mois dans une boîte et font un bond salarial de 20% en changeant. Bon ils sont encore loins de nos salaires mais ça va bcp plus vite qu’on ne l’imagine.

  9. jbj dit :

    Dans la théorie, je suis pour qu’un Travailleur puisse choisir avec son employeur, de travailler plus que 35 heures. En effet, quel mal y à t’il a travailler plus, si le Travailleur aime son métier et/ou souhaite gagner un peu plus?

    Le problème, en pratique, c’est que le patron aura toujours le dernier mot lors de négociations de ce genre avec son salarié. Que les choses soit claires: si le patron veut que le Travailleur fasse plus d’heures, et que ce dernier refuse, le patron aura tout à loisir de mettre la pression pour le faire changer, de refuser les demandes de congés, etc, etc…

    Donc au final, je pense que la durée du temps de travail (en théorie) incompressible est une petite injustice qui permet d’en éviter des beaucoup plus grosses.

  10. Olivier dit :

    C’est pour cela que je dis qu’il faut imposer la durée du travail par la loi pour toutes les entreprises tout en laissant la possibilité pour ceux qui veulent faire des heures sup de pouvoir en faire comme c’est le cas aujourd’hui…

  11. jbj dit :

    Oui, mais comment s’assurer que ce sera un choix du salarié, et non un choix imposé par l’employeur? Je vois assez difficilement comment…

  12. Olivier dit :

    Il faut que tout le monde y trouve son intérêt : le salarié via des franchises d’impôts et l’employeur dans la souplesse que cela permet d’avoir pour son activité…

    Après, cela dépend du type d’entreprise. En général, dans les grosses boîtes, cela se passe à peu près bien pour les heures sup. Dans les petites, y a de tout.



L'autre monde | Thème liquide par Olivier