23
Août
09

La folie des grandeurs…





mairie de parisTramway T3, reconstruction du stade Jean Bouin, HLM, Paris Plage, Bertrand Delanoë souffre d’un mal bien français qui atteint régulièrement les hommes de pouvoir : celui de la folie des grandeurs.

Je passais hier près du chantier d’extension du tramway dans le 12e. C’est complètement délirant. Le chantier était à l’abandon, un samedi après midi. Pas un seul ouvrier sur le chantier! Il paraît que c’est un chantier prioritaire, de 8h à 16h, du lundi au vendredi… En dehors de ces horaires, il ne s’y passe rien. A croire que les problèmes rencontrés lors de la construction du précédent tronçon au sud n’ont pas servi de leçon. Bertrand Delanoë se moque complètement de l’impact sur la circulation de tels chantiers. Remarquez, il a raison puisqu’il habite et travaille dans le centre de Paris donc l’impact pour lui est nul. Et qu’on ne vienne pas me parler des nuisances sonores! Certains tronçons du chantier sont loins de toute habitation. De plus, les travaux ne sont pas forcément toujours très bruyants. Donc ils pourraient bosser le soir, la nuit et le week end pour faire avancer plus vite ce chantier!

Que dire de la reconstruction prévue du stade Jean Bouin? Ce stade très lourdement rénové en 1999 devrait maintenant être complètement reconstruit? Qu’est ce que l’on fait pendant ce temps là du stade de France et de Charléty, deux stades notoirement sous utilisés! Il y en a vraiment marre que l’argent public soit ainsi dilapidé! Commencez par utiliser les équipements existants plutôt que de vouloir en recréer de nouveaux, c’est une question de logique économique, surtout en période de crise!

Je ne vais pas vous refaire un couplet sur Paris plage et sur l’argent investi par la mairie pour racheter à prix d’or des immeubles entiers pour y créer des HLM histoire de ramener quelques électeurs supplémentaires dans Paris. Bah oui, c’est normal, quand tu habites dans une banlieue pourrie où tu payes un loyer énorme et que brusquement on te propulse dans un superbe appart dans un quartier chic à un loyer au quart du prix du marché, si tu ne votes pas Delanoë en 2012, c’est vraiment que tu es le dernier des ingrats.

Encore une fois, je me répète mais stop, y en a marre Bertrand, laisse nous respirer, on n’en peut plus de tes travaux. Arrête de jouer avec notre argent!





4 commentaires pour “La folie des grandeurs…”
  1. Onezed dit :

    Bien vrai tout ça… Un chantier vide un samedi, en plein mois d’aout. Scandale. Il faudrait les faire bosser jour et nuit ces faignasses d’ouvrier. Samedi et dimanche aussi. Et les fouetter de temps en temps pour qu’ils travaillent plus vite et moins cher surtout !

  2. Olivier dit :

    Tout le monde n’est pas en vacances au mois d’Août… Il y a des français qui bossent, si si, cela existe!

    Je n’ai pas dit qu’il fallait faire bosser les mêmes ouvriers 24h/24! Il y a soit disant plus de 2 millions de chomeurs en France. Sur le lot, il ne faut pas me faire croire qu’on ne peut pas trouver quelques centaines d’ouvrier pour faire avancer plus vite certaines chantiers. Après, c’est une question de volonté…

    Inutile de déformer mes propos pour caricaturer ma position, cela n’apporte rien au débat…

  3. Barbosa dit :

    Je vois souvent le chantier de la porte de Montreuil, pour habiller la couverture du périphérique, qui n’en finit pas, depuis 3 ans!. J’ai vu aussi, à Arlington, aux USA, 400 ouvriers travailler à une heure du matin, à la lueur des torches, à la construction d’un hôtel!

  4. Olivier dit :

    C’est pas demain la veille que cela arrivera en France, on préfère payer des chomeurs à ne rien faire, vive les droits de l’homme 🙂



L'autre monde | Thème liquide par Olivier