21
Mai
15

La gauche bling bling





En 2007, la gauche n’a cessé de taper sur Sarkozy parce qu’il avait eu le tort de dîner au Fouquet’s qui est pourtant l’un des lieux emblématiques de la capitale qui contribue à la renommée de Paris dans le monde, renommée mise à mal par ailleurs par la politique catastrophique de Delanoë et de sa première dauphine depuis une grosse décennie.

En fait, la gauche était juste jalouse et frustrée. Les politiques sont à l’image de ceux qu’ils représentent. Et à gauche, il y a beaucoup de jaloux et de frustrés. Alors en 2007, plutôt que d’admettre leur défaite écrasante, ils ont préféré salir et détruire car ce qui importe pour la gauche, ce n’est pas que la France s’en sorte non, c’est uniquement qu’elle puisse jouir du pouvoir. A force de taper sur Sarkozy, elle a fini par retrouver le pouvoir après des années de disette.

Et on voit le résultat, pour jouir, elle jouit. A commencer par François d’Hollande qui a transformé l’Elysée en lupanar avec tout d’abord l’hystérique puis ensuite l’actrice et enfin la revenante Marie-Ségolène, descendue du ciel comme par enchantement.

Mais ça ne s’arrête pas là. Toute la fine fleur de la gauche était sur le tapis rouge à Cannes à commencer par Pellerin qui a vite retrouvé le chemin des projecteurs après sa piètre prestation dans la grève interminable à Radio France. Et que dire de Tata Taubira, qu’on ne voyait plus beaucoup depuis le fiasco des attentats de Janvier pour lesquels elle portera à jamais une lourde responsabilité, qui refait surface et parade avec un grand sourire sur le tapis rouge, satisfaite de sa médiocrité comme à son habitude. Enfin, Manu le chimique, lui, faux cul parmi les faux culs, passe par une porte dérobée et confesse au passage aux journalistes : « je suis conscient de la difficulté que connaissent nos concitoyens… ». Il ne manquait plus que DSK, Lang et le vicomte de Montebourgeois pour compléter cette belle brochette de vainqueurs.

La morale de l’histoire? Quand on commence son quinquennat par un voyage par un voyage en jet, il se finit à la Santé…





2 commentaires pour “La gauche bling bling”
  1. pascal dit :

    Surtout dimanche n’oublie pas ton sandwich, il parait qu’il n’y aura rien à manger car L’UMP est à sec…
    Dans ce cas je trouve curieux que ton idole se déplace en jet privé à un meeting au HAVRE !!! ( 170 kms ! )
    payé par le parti évidemment..
    Bon c’est vrai qu’ils ont eu une ristourne.. 3500 euros au lieu de 5000…

  2. Olivier dit :

    Je suis tout autant que toi choqué par cette histoire… Sarkozy n’est pas mon idole. C’est juste l’un de ceux qui a le moins de défauts mais nous savons tous qu’il en a de nombreux. Prendre le jet pour faire 170 Kms, cela montre le niveau de déconnexion. Au moins reconnaissons lui une vertu par rapport à la gauche dans cette situation, celle d’assumer ses actes… Il est bling bling et il ne s’en est jamais caché. Après, quand cela se fait avec l’argent du parti plus ou moins financé par le contribuable, ça a du mal à passer…



L'autre monde | Thème liquide par Olivier